Comment investir dans des livres de collection ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 24 septembre 2021

La bibliophilie est un placement pouvant faire partie du patrimoine. Vous pourrez admirer vos livres dans une bibliothèque, les ouvrir religieusement en pensant à toutes les personnes qui ont possédé ce livre et qui ont eu tant de plaisir à le regarder, le sentir, le toucher, le lire ou en contempler les belles gravures.

Avant de commencer une collection, retenez une chose importante : il n’y a pas de spéculation possible dans l’achat de livres comme à l’heure actuelle dans le domaine des montres ou de l’art contemporain. Mais tant que vous aurez votre collection, vous pourrez l’admirer, en profiter. Ce bonheur n’a pas de prix.

Où acheter des livres de collection ?

Soit en salle des ventes, soit chez un libraire spécialisé (ils sont une centaine en France). A noter que dans les ventes publiques, vous serez en concurrence avec les libraires spécialisés qui sont au courant de toutes les ventes et misent sur les livres intéressants, rares, et facilement revendables.

Quels auteurs acheter ?

Privilégier les grands auteurs phare dont la mode ne passera jamais et les éditions originales avec reliure de l’époque.

Par exemple, Les Essais de Montaigne.

montaigne edition bordeaux

La première édition est parue en 1580 et a été imprimée à Bordeaux en 400 à 500 exemplaires. Ouvrage rarissime, de préférence en reliure de l’époque, l’œuvre se négocie autour de 400 000 – 500 000 €. On parle de l’édition de Bordeaux.
Les éditions originales des auteurs du XVIIème siècle, Corneille, Molière, Racine, de préférence en reliure d’époque, sont très recherchés.

Les auteurs qui par leurs écrits ont fait évoluer la pensée humaine ou l’histoire des sciences sont aussi très appréciés.

Prenons Ambroise Paré, père de la chirurgie moderne, né vers 1510, qui au fil de ses services a suivi ses maîtres et opéré les blessés sur les champs de bataille.

Lorsqu’une plaie importante saignait, il a remplacé l’amputation et la cautérisation à l’huile bouillante par la ligature des artères.

Il a tiré de ses observations des livres toujours très prisés actuellement : Méthode de traiter les plaies faites par les arquebuts et autres bastons à feu et celles qui sont faites par la poudre à canon, Traité sur l’accouchement et l’anatomie, Anatomie universelle du corps humain.

Ces ouvrages en édition originale et en reliure d’époque se vendent autour de 80 000 – 100 000 €.

Le Discours de la Méthode de Descartes se trouve autour de 90 000 €.

Qu’en est-il des auteurs du XXème siècle ?

Certains écrivains, à la mode dans les années 1950 (Gide, Maurois, Montherlant), sont beaucoup moins recherchés de nos jours et les éditions originales numérotées sont vendues autour de 1500 – 3000 €.

La cote des œuvres d’Arthur Rimbaud semble vouée à rester stable compte tenu de l’importance de son œuvre, comme celles de Radiguet et Proust, figures majeures de la littérature française du XXème siècle, ou de Céline qui bouscula les codes de l’écriture (Voyage au bout de la nuit).

celine voyage bout de la nuit

Les éditions originales des œuvres d’Alexandre Dumas, dont Les Trois Mousquetaires, Le Comte de Monte Cristo, celles de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, Les Misérables, sont d’autant plus appréciées que ces œuvres, de nombreuses fois portées à l’écran, ont une renommée internationale.

Certaines œuvres en rapport avec l’histoire de France sont recherchées.

Il faut cependant qu’il y ait un lien avec l’auteur du livre.

Le Général de Gaulle a écrit en 1932 Au fil de l’épée. L’exemplaire dédicacé à Pétain a beaucoup de valeur. Les Anglais parlent « Association Copy ».

Les livres de la collection « La Pléiade », s’ils sont des ouvrages de référence pour l’étude d’un auteur ou d’une œuvre, ne sont pas à proprement parler des ouvrages de bibliophilie.

Faut-il acheter des incunables ?

On parle d’incunables pour les textes écrits en langue vernaculaire avant 1500.

Un ouvrage recherché est Le Roman de Mélusine, achevé par Jean d’Arras en 1393 et imprimé au XVe siècle. Il faut cependant que le cartonnage soit correct.

Les textes de Dante et d’Homère sont parmi les incunables les plus appréciés.

Les livres d’heures

Ce sont des livres de prière utilisés par les laïcs ou les religieux, souvent richement illustrés.

Ils peuvent être imprimés ou manuscrits ; dans ce dernier cas, on parle de manuscrits à peintures

Lorsqu’il s’agit de manuscrits, la cote de ces ouvrages est très variable. La beauté des enluminures, le renom de l’atelier qui les a exécutées, une provenance particulière sont autant de critères qui entrent en jeu.

Le livre Heures de G et H du Maître de Spencer, écrit au XVème siècle et comportant 36 grandes miniatures, a été adjugé 768 600 € frais inclus par la maison Binoche et Giquello en juin 2020 à l’hôtel Drouot.

Lors de la même vente, un autre livre du XVème, Heures de Pierre Soppite et Marie Deschevert, écrit en latin avec 13 grandes miniatures, a été adjugé 706 300 € (le double de son estimation).

Les livres à planches sont aussi assez prisés, livres très agréables à regarder avec des illustrations concernant l’architecture, la botanique, la zoologie, la chasse, les voyages…

Ces livres sont plus prisés par les non-bibliophiles.

Le prix de ces livres est très variable, mais vous aurez beaucoup de bonheur à admirer leurs belles gravures ou de très jolies cartes.

En conclusion, comment acheter de beaux livres ?

Vous êtes décidé, vous avez envie de posséder de très beaux livres. Dans un premier temps, achetez chez un libraire spécialisé, où vous pourrez vous former.

Acheter un livre, c’est se faire plaisir, et un livre par définition se doit d’être ouvert, et mieux encore d’être lu. Soyez attentif à sa condition, une reliure contemporaine de l’édition est toujours un plus. Attention aux livres incomplets : un livre incomplet perd la moitié de sa valeur.

Sachez qu’il y a régulièrement des belles bibliothèques d’amateurs à vendre, car il n’est pas rare que les collectionneurs décident de vendre leur bibliothèque de leur vivant en salle des ventes, ou demandent à leurs proches de la disperser après leur mort pour que les livres circulent et fassent la joie de nouveaux collectionneurs.

Consultez les catalogues, les estimations et les prix d’adjudications (n’oubliez pas de rajouter les taxes – autour de 20%) et à force de travail, vous pourrez peut-être rivaliser avec certains experts.

Et peut-être un jour aurez-vous la chance de dénicher une première édition d’un auteur recherché, Molière, Racine, Rimbaud, Alexandre Dumas ou Céline

Un très grand merci à Patricia de F, experte en livres, qui nous a permis d’écrire cet article.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.