Qu’est-ce que le PER (Plan Épargne Retraite) ?

A qui s’adresse-t-il ? Quels sont les avantages fiscaux ? Comment choisir le meilleur ? On vous explique tout et on vous apporte des solutions adaptées à votre situation

image investisseur
ContratL’avis de CleerlyOffre
[['PER ' + r.nom_per]]r.note|note

r.avis
Sur leur site ou en agence
Le meilleur PER (Plan Épargne Retraite) selon vos critères

Récemment simplifié par la loi PACTE, ce produit d’épargne par excellence permet de capitaliser pour votre retraite tout en défiscalisant une partie de vos revenus ! Toutefois, le PER est un produit complexe à aborder tant en termes de possibilités de sorties que sur la fiscalité. Qu’est-ce que le PER ? Comment fonctionne ce placement ? Quels sont les avantages ? Comment bien le choisir ? On vous explique tout sur le PER ou PERIN (PER individuel) !

Définition du placement Plan Épargne Retraite (PER)

Le PER est un investissement à long terme permettant à tout particulier de capitaliser pour sa retraite tout en défiscalisant une partie de ses revenus. Le capital placé est dès lors bloqué jusqu’à votre retraite mais peut être libéré sous certaines conditions (par exemple l’achat de votre résidence principale). Votre épargne sera investie dans des fonds en euros ou des unités de compte (c’est à dire sur les marchés financiers, dans de l’immobilier, dans des obligations..).

En terme fiscal, vous pourrez choisir :

  • De déduire vos versements de vos revenus professionnels lors de votre vie active
  • De déduire vos versements de vos revenus imposables lors de votre retraite

C’est avantageux si votre TMI est élevé pendant votre carrière. Vous serez redevable de cette fiscalité mais seulement à la sortie, c’est à dire à la retraite (ou a priori votre TMI sera inférieur).

Qui peut souscrire un Plan Epargne Retraite ?

Il existe plusieurs types de PER : le PER classique ou individuel (PERIn) d’un coté, et le PER d’entreprise collectif (PERCO) et le PER d’entreprise obligatoire d’un autre coté qui fonctionnent avec des compartiments (obligatoires, volontaires, intéressement / participation). Notre article expliquera les spécificités du PER individuel qui est ouvert et accessible à tous les résidents français.

La souscription à un PER ne requiert aucune limite d’âge ou de profession. Tout le monde peut y souscrire, on vous explique comment et pourquoi ouvrir un PER est intéressant !

Découvrez les spécificités et le classement des meilleurs PER

Quels sont les avantages du PER ?

Le Plan Epargne Retraite possède de nombreux atouts :

  • Epargner davantage pour obtenir une retraite complémentaire sous forme de rente ou de sortie totale en capital
  • La possibilité de débloquer votre capital pour acheter votre résidence principale
  • Une assurance décès dépourvue de droit de succession, vous pouvez nommer des bénéficiaires sur votre contrat qui recevront tout ou partie de votre rente en cas de décès. Le tout sera exonéré d’impôts.
  • Réduire vos impôts sur le revenus. Si vous êtes fortement imposé sur le revenu lors de votre vie active, un PER vous permettra d’en défiscaliser une bonne partie. Vous profiterez du décalage d’imposition au moment de la retraite.
  • Faire des versements libres à votre rythme sur de nombreux supports.

Il peut arriver que le titulaire d’un contrat décède avant sa retraite ou avant d’avoir toucher son capital. Dans ce type de situation malheureuse, il y a bien sur la possibilité de le récupérer et de profiter de la succession du PER.

Vous avez peut-être entendu parler du PER bancaire, il n’est pas très répandu et présente des différences majeures en terme de fiscalité, de frais et d’abattements.

Quel est le fonctionnement du Plan Epargne Retraite ?

Le PER est un produit constitué :

  • D’une part sécurisée allouée à des fonds euro au capital garanti. Cette part vous permettra d’avoir des rendements plus intéressant qu’un livret A sans aucun risque car votre placement est garanti.
  • D’une part allouée en unités de compte (UC) investie dans des fonds d’investissement. Cette dernière part, plus ou moins risquée, s’adapte au profil de l’épargnant et permettra de générer la surperformance globale du PER.

Le PER peut se gérer en gestion pilotée ou en gestion libre :

  • Par défaut, il sera géré en gestion pilotée, c’est-à-dire que la société de gestion définira l’allocation en fonds euros et en support en unités de compte du PER en fonction de votre profil de risque et de vos attentes en termes de rentabilité. La gamme des fonds des supports en UC est très variée et vous permet de vous placer sur plusieurs produits avec des couples rentabilité/rendement intéressants comme des ETFs ou des SCPI.
  • En gestion libre, vous êtes totalement indépendant sur l’allocation de vos versements. Choisissez la gestion libre si vous avez une bonne connaissance des fonds en UC et une stratégie d’investissement bien définie. Autrement la gestion pilotée vous permet de profiter d’une équipe de professionnelle qui prendra ces décisions pour vous.

Avec la gestion pilotée, vous pouvez choisir une gestion horizon qui aura pour objectif de sécuriser votre épargne à l’approche de la retraite.

Dans le choix de votre PER, vous devez être attentifs à ces différents points :

  • Sélectionner un PER avec un minimum de frais, ils n’apportent rien mais diminue votre performance
  • Comparer les rendements des fonds euros qui sont à capital garanti
  • Comparer les rendements historiques des fonds UC, plus ils sont élevés, plus la société de gestion est performante. Cette part est primordiale car elle est source de surperformance du PER si elle est bien allouée ou de sous-performance si les risques sont trop importants.
  • Votre sélection doit correspondre à votre profil ! Si vous êtes au début de votre vie professionnelle, nous vous conseillons d’aller sur des PER agressifs avec de belles performances en fonds UC. En revanche, si vous approchez de la retraite, privilégiez un investissement sécurisé avec des fonds euros.

Vous pouvez choisir votre rythme de versement dans votre PER. En effet, ces derniers sont totalement libres et non obligatoires.

Comment défiscaliser avec le PER ? 

Les montants versés sur votre PER sont totalement déductibles de vos revenus imposables de l’année en cours. Ainsi, si vous êtes salarié et lourdement imposé sur vos revenus, le PER vous permettra de gagner l’argent que vous n’aurez pas à verser à l’Etat. A la place, il sera investi et produira des intérêts !

Votre réduction d’impôts pour l’année sera de

result|number_separator

Confiez la gestion de votre retraite à un professionnel spécialisé

Toutefois, la partie déductible des impôts de votre versement est plafonnée. Vous ne pourrez déduire de votre revenu imposable que le montant le plus élevé entre :

  • Au minimum 4 052 € (10% du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS))
  • Au maximum 10% des revenus d’activité professionnelle nets de frais, avec une limite maximale de 32 419 €

Puis-je ouvrir un PER pour un enfant ?

Il est possible d’ouvrir un PER pour son enfant mineur et d’y verser de l’argent. C’est intéressant pour les salariés pour réduire leur enveloppe fiscal. De cette façon, vous évitez l’imposition et l’argent sera bloqué jusqu’à ce que votre enfant achète sa résidence principale ou parte à la retraite.

Exemple

Si vos revenus imposables s’élèvent à 100 000 €, vous pouvez déduire de ces derniers 10 000 € (10% de vos revenus) ou 4 052 € (10% du PASS) qui ne seront donc pas imposés ! Dans ce cas, choisissez de déduire 10 000 € qui vous permettront d’économiser 4 100 € en tranche d’imposition à 41%.

Quel est le montant maximum que je peux défiscaliser avec un PER ?

Avec ce niveau de revenu, votre taux d’imposition marginale sera de marginale %. Le montant maximal que vous pouvez verser pour bénéficier de l’avantage fiscal est de max|number_separator.

En profitant des avantages fiscaux de PER, le montant de votre impôt sur le revenu sera donc de gain|number_separator contre impots|number_separator sinon.

Cette déduction fiscale des versements est tout à fait optionnelle. Si vous avez un faible taux d’imposition sur le revenu (0 ou 11%), vous pouvez choisir de ne pas défiscaliser vos versements afin d’avoir une fiscalité beaucoup plus faible lors de la sortie en capital ou en rente à la retraite.

Taux du TMIConseil pour la fiscalité
Inférieur ou égal à 11%Priorisez une fiscalité allégée à la retraite
Supérieur ou égal à 30%Priorisez une fiscalité allégée au moment des versements, vos revenus lors de votre vie professionnelle sont élevés et devraient être mécaniquement inférieurs à la retraite.
Avec l’ajustement du TMI une fois retraité, vous gagnerez de l’argent sur le décalage de fiscalité que vous offre le PER.
Recommandations pour le PER en fonction de votre TMI

N’hésitez pas à vous renseigner, la fiscalité du PER est primordiale dans votre choix ou non de souscrire à ce contrat.

Quel est l’avantage fiscal lors de la retraite avec un PER ? 

Lors de votre entrée à la retraite, plusieurs choix s’offrent à vous pour améliorer le montant de votre retraite :

  • Une sortie en capital en une ou plusieurs annuités
  • Une rente
  • Un mix entre sortie en capital et rente

Dans le cas classique d’une sortie en ayant défiscalisé les versements, voilà la fiscalité du PER qui s’applique :

Type de sortieFiscalité sur les versements à la sortieFiscalité sur les plus-values à la sortie
CapitalBarème identique à celui de l’impôt sur le revenuFlat tax (30%)
RenteRentes viagères à titre gratuit (barème de l’IR après abattement de 10%)
+
Prélèvements sociaux (17,2%)
Rentes viagères à titre gratuit (barème de l’IR après abattement de 10%)
+
Prélèvements sociaux (17,2%)
Fiscalité en cas de sortie en capital ou rente

Lorsque vous sortez en capital, 2 cas se présentent :

  • Si vous aviez défiscalisé vos versements, le montant total de votre PER sera imposé selon votre tranche marginale d’imposition alors que la part liée à la plus-value sera imposée à la flat tax (30%)
  • Si vous n’aviez pas défiscalisé vos versements, vous serez uniquement imposé sur la part liée aux plus-values soumises à la flat tax (30%)

Vous l’aurez compris, si vous décidez de sortir en capital à la retraite, sortez potentiellement sur plusieurs années afin de profiter d’un TMI mécaniquement plus bas à la retraite.

Lorsque vous sortez en rente, 2 cas se présentent :

Si vous aviez défiscalisé vos versements, vous serez imposé comme sur le régime des rentes viagères à titres gratuits (RVTG) auxquelles s’appliquera votre TMI après un abattement forfaitaire de 10%

Si vous n’aviez pas défiscalisé vos versements, vous serez imposé comme sur le régime des rentes viagères à titres onéreux (RVTO). Uniquement une partie de celle-ci sera soumise à votre TMI, elle est déterminé selon votre âge de départ à la retraite :

  • 70% si vous avez moins de 50 ans
  • 50% si vous avez entre 50 et 59 ans
  • 40% si vous avez entre 60 et 69 ans
  • 30% si vous avez plus de 69 ans.

Encore une fois, quoiqu’il arrive vous serez gagnant, même si vous avez défiscalisé vos versements, car vous profitez d’un abattement de 10% en cas de RVTG.

Si vous souhaitez projeter votre placement, nous mettons à votre disposition un simulateur de rente de PER ainsi qu’un simulateur pour une sortie en capital.

Comment récupérer le capital de mon PER avant la retraite ?

Dans un certain nombre de cas, vous pouvez effectuer une sortie partielle ou totale anticipée :

  • L’achat de votre résidence principale
  • Le décès d’un conjoint (marié ou pacsé)
  • L’invalidité du titulaire ou d’un enfant ou du conjoint
  • La fin des droits d’allocation au chômage
  • Le surendettement
  • La cessation d’activité suite à une liquidation professionnelle

Nouvellement introduit par la loi PACTE, vous êtes également en mesure de débloquer votre placement par anticipation (en tout ou partie) lors de l’achat de votre résidence principale. Ce dernier cas est extrêmement avantageux pour les jeunes actifs souhaitant investir dans leur retraite et défiscaliser, tout en conservant la possibilité d’utiliser cet argent comme apport

Quels sont les frais sur un PER ?

Lorsque de votre souscription à un Plan Épargne Retraite, soyez extrêmement vigilant aux différents frais qui sont prélevés. Ils diminueront mécaniquement votre performance finale ! Nous avons analysé pour vous l’ensemble des frais sur notre sélection de PER et voici les points d’attention :

  • Les frais d’entrée : prélevés lors de votre souscription – nous avons spécialement choisi des offres qui n’en contiennent pas
  • Les frais sur versement : prélevés à chaque dépôt de capital ils peuvent monter jusqu’à 5% avec une moyenne à 3% ! Encore une fois, nous avons sélectionner des PER avec ces frais à 0% !
  • Les frais de gestion : Impossible de passer à côté, c’est à cela que sert votre gestionnaire et il faut le rémunérer pour les performances atteintes. Nous avons privilégié des frais de gestion faibles aux alentours de 1%.
  • Les frais d’arrérage : prélevés à la sortie lors du versement de la rente – nous privilégions les plus faibles. Ils ne sont pas prélevés si vous souhaitez sortir en capital.

Est-il possible de transférer mon PER ?

Oui, c’est un atout considérable de ce contrat. Si la performance, la gestion ou un autre point vous dérange dans ce contrat, vous pouvez tout à fait décider de le transférer vers un autre établissement. Cependant, il faut savoir que ce transfert sera nécessairement fait vers un autre PER. Il y a quelques points à retenir sur le transfert de PER :

Si vous pensez effectuer un transfert de PER, n’hésitez pas à nous contacter, c’est une de nos spécialités et nous verrons ensemble si ce transfert est opportun.

Comment choisir entre PER et assurance vie ?

C’est une excellente question. Le PER est attrayant mais ce n’est pas le support qui correspond à toutes les situations. Si vous êtes faiblement imposé par exemple, le PER ne sera pas forcément adapté à votre situation.

L’assurance vie et le PER ont des spécificités fiscales qu’il est important de prendre en compte avant de se décider entre l’un ou l’autre des produits. Nous avons développé les principaux éléments dans un article sur le choix entre un PER ou une assurance vie qui devrait vous aider.

Si vous souscrivez à un PER, cela ne signifie pas que vous devez faire une croix sur l’assurance vie. Il est toujours intéressant d’en avoir une et de l’ouvrir dès que possible.

6 commentaires
André MASSOL, le 18 janvier 2022

Bonjour ,
Concernant le versement maximum possible sur un PER pour obtenir la déductions fiscales peut on ajouter au versement de l'année ( les 10% du salaires ) le plafond disponible ? En ce qui me concerne il me reste 10000€ de disponibles.
Cordialement

Répondre
Notre expert
Tugdual Le Reste, le 18 janvier 2022

Bonjour,
Non, vous ne devez pas ajouter le plafond de cette année, il sera utilisable l’année prochaine.
Le montant que vous pouvez défiscaliser cette année correspond à ce qu’il vous reste sur votre fiche d’impôt (vos anciens plafonds non utilisés) + le plafond de 2021. En effet, cette année, vous paierez vos impôts sur les revenus 2021.
Le plafond de cette année (2022) vous servira l’an prochain (2023) pour défiscaliser sur vos revenus 2022.
En espérant vous avoir aidé.
Tugdual

Répondre
Duchan, le 20 mars 2022

Bonjour
Je souhaite transférer un PER de la banque postale vers un PER qui comporte trop de frais sur un PER d'une banque en ligne sans frais sur les versements. Comment procéder ? Quels sont les frais de transfert ?
D'avance merci

Répondre
Notre expert
Benoît Fruchard, le 21 mars 2022

Bonjour,
Vous aurez probablement des frais lors d’un transfert (de l’ordre de 1%).
Vous pouvez suivre les démarches ici : https://cleerly.fr/per/transfert
N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez que l’on vous accompagne dans ces démarches
Benoît

Répondre
MIAUX, le 21 octobre 2022

Bonjour
A mon décès , mon épouse touchera le capital du PER si elle en est la bénéficiaire sans droit de succession ni impôt sur le revenu (juste la flat taxe sur les plus values) quelqu'en soit le montant et quelque soit mon age au moment du décès ( il n'y a plus la limite des 70 ans dans ce cas) ?

Répondre
Notre expert
Benoît Fruchard, le 25 octobre 2022

Bonjour,
Ce n’est pas tout à fait cela.
Je vous invite à lire notre article sur la succession du PER : https://cleerly.fr/per/succession

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]