Pédiatre, quelle sera votre retraite ?

Expert
Mis à jour le 22 novembre 2023

Vous êtes pédiatre et donc affilié à la CARMF. En termes de revenus, les pédiatres sont bien lotis puisqu’ils font partie des 4% des Français les mieux rémunérés (en moyenne en 2023). Mais il n’en est pas toujours de même à la retraite. Quelle pension pourriez-vous toucher et sous quelles conditions ? Quel est l’âge légal de départ ? Comment préparer sa retraite au mieux lorsqu’on est pédiatre ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur la retraite des pédiatres.

Prenez rendez-vous avec un conseiller pour échanger sur votre situation.

Quel est le montant de la retraite d’un pédiatre ?

La retraite moyenne mensuelle des pédiatres en 2023 s’élève à 3 537 €.

Comme toutes les professions affiliées à la Carmf, la retraite des pédiatres se décompose en 3 partie :

Ces versements ne sont pas en option, vous êtes donc dans l’obligation de cotiser à chacune de ces caisses.

Grâce à ces divers versements, vous cumulez des points pour chaque régime de retraite. Pour obtenir le montant de votre allocation, il faut multiplier le nombre de points par la valeur du point. Mais cette valeur varie en fonction du régime de retraite, ce que nous vous détaillons dès à présent.

La retraite de base

La retraite de base compte pour 21% du montant de la retraite des pédiatres. Le montant de vos revenus comptent et peuvent faire varier votre retraite à la hausse comme à la baisse. En moyenne, sachez que les pédiatres ont cotisé 683 € par mois en 2023. Pendant votre vie active, vous cumulez des points qui seront utilisés pour calculer votre retraite (avec un plafond de 550 points par an). Le point de la retraite de base est réévalué chaque année, il équivaut à 0,6076 € en 2023.

La retraite complémentaire

La retraite complémentaire des pédiatres représente 45% du montant de leur pension, ce qui correspond à 1 931 €. Comme pour la retraite de base, vous devez cumuler des points tout au long de sa carrière pour y avoir droit (10 points maximum par année). En 2023, la valeur du point de la retraite complémentaire est de 73,35 €.

Les allocations supplémentaires de vieillesse (ASV)

Pour finir, le régime des allocations supplémentaires de vieillesse compte pour 34% du montant de leur retraite en moyenne soit 923 €. Vous pouvez cumuler 36 points maximum chaque année. Le point des ASV en 2023 vaut 11,48 €.

Prenez rendez-vous avec un conseiller pour échanger sur votre situation.

Quel est l’âge de départ à la retraite pour un pédiatre ?

L’âge moyen de départ à la retraite des pédiatres est 65 ans 1/2.

Si vous êtes affilié pédiatre, pour toucher une retraite à taux plein, cela dépendra de :

Pour profiter d’une retraite à taux plein, vous devrez avoir cotisé un certain nombre de trimestres. Il faut également prendre en compte votre date de naissance, car l’âge de départ à la retraite à taux plein ne cesse d’évoluer. Voici un tableau qui vous permettra d’y voir plus clair sur la situation en 2023 :

Année de naissanceÂge minimum de départ à la retraiteTrimestres – Retraite à taux plein
1958 à 196062 ans167 trimestres (41 ans, 9 mois)
Janvier 1961 à août 196162 ans168 trimestres (42 ans)
Sept 1961 à déc 196162 ans et 3 mois169 trimestres (42 ans, 3 mois)
196262 ans et 6 mois169 trimestres (42 ans, 3 mois)
196362 ans et 9 mois170 trimestres (42 ans,  6 mois)
196463 ans171  trimestres (42 ans, 9 mois)
196563 ans et 3 mois172  trimestres (43 ans)
196663 ans et 6 mois172  trimestres (43 ans)
196763 ans et 9 mois172 trimestres (43 ans)
196864 ans172 trimestres (43 ans)
196964 ans172 trimestres (43 ans)
197064 ans172 trimestres (43 ans)
197164 ans172 trimestres (43 ans)
197264 ans172 trimestres (43 ans)
à partir de 197364 ans172 trimestres (43 ans)
Âge et trimestres minimums pour une retraite de pédiatre à taux plein

Découvrez aussi l’âge que vous devrez avoir pour partir à la retraite à taux plein (sans condition de nombre de trimestres cotisés) :

Année de naissanceÂge de départ à la retraite
Avant 195165 ans
Entre 1951 et 195466 ans
Après 195467 ans
Âge de départ à la retraite selon année de naissance pour un pédiatre

Vous pouvez tout à fait partir à la retraite dès que vous avez atteint l’âge légal de départ. Seulement, votre pension de retraite subira une décote par rapport au taux plein. On vous aide à la calculer grâce à notre simulateur.

Simulateur du montant et de l’âge de retraite pour pédiatre

ans

En tant que anesthésiste, vous pourrez partir à la retraite à taux plein à retraiteAge|number_separator ans.

Retraite de base

base|number_separator

Retraite complémentaire

complementaire|number_separator

ASV

asv|number_separator

Soit une retraite de :

total[0]|number_separator / an

ou total[1]|number_separator € / mois

Cela représente pourcent % de vos revenus actuels.

Comment faire ma demande de retraite complémentaire à la CARMF ?

L’attribution de la pension de retraite complémentaire de la CARMF pour les pédiatres n’est pas automatique. Vous pouvez faire une demande de liquidation directement via info-retraite ou par voie postale, de préférence par recommandé, à l’adresse suivante :

CARMF
44 bis rue saint-Ferdinand
75017 Paris

Vous pouvez aussi les contacter par :

Quelle est la pension de réversion d’un pédiatre ?

La pension de réversion pour le conjoint d’un(e) pédiatre(ne) comporte quelques conditions que nous avons synthétisées dans ce tableau retraite  :

RégimeConditionsRessources du conjointTaux de réversion
Régime de baseAvoir été marié(e)Inférieure à
21 320 €
54 %
Régime complémentaireAvoir été marié(e) 2 ansPas de restriction60 %
Régime allocation supplémentaires de vieillesseAvoir été marié(e) 2 ansPas de restriction50 %
Régime de réversion pour pédiatre

Pourquoi et comment préparer sa retraite par capitalisation ? 

Le régime de retraite des pédiatres n’est pas des plus favorables et leurs revenus peuvent considérablement diminuer lors du passage à la retraite. Mais les pédiatres craignent surtout une probable dégradation du système de financement des retraites dans les années qui viennent. Déficitaire en 2023, le régime général de la sécurité sociale ne devrait pas s’améliorer dans les prochaines années. La baisse de la natalité, l’allongement de l’espérance de vie et le nombre croissant de départs en retraite invitent au pessimisme.

L’âge du taux plein et le nombre de trimestres nécessaires devraient donc continuer à augmenter de manière inéluctable. Face à cette réalité, la préparation de la retraite devient donc une priorité pour tous (salariés et non-salariés).

Pour faire face à cette réalité, l’Etat a mis en place le Plan Epargne Retraite (PER). Ce dispositif permet aux actifs de préparer leur retraite sans être dépendant des aléas de financement des caisses de retraite. Le but est de compenser une très probable baisse des pensions dans les années à venir. Souscrire un Plan Epargne Retraite est donc aujourd’hui une option intéressante pour préparer sa retraite par capitalisation, une solution parmi d’autres.

Chez Cleerly, nous sélectionnons les meilleures solutions en fonction de chaque situation individuelle. En tant que conseiller en gestion de patrimoine, nous vous proposons des solutions qui s’accordent avec votre profil investisseur, vos envies et votre horizon (réduction d’impôt, investissement dans l’immobilier…). Tous ces services vous sont proposés sans frais, car nous sommes rémunérés par rétrocession de nos partenaires.

Confiez la gestion de votre retraite à un professionnel spécialisé

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]