Quelles sont les meilleures assurances emprunteur ?

AssuranceTaux et coûtAvisOffre
[['Logo ' + assureur.Assureur]]assureur.taux|number_format(2, ‘,’) %

Soit assureur.tarif|number_format(0) € / mois
assureur.Avantages|liste_positifs
assureur.Inconvenients|liste_negatifs
En savoir plus
assureur.Offre
AssuranceTaux et coûtAvisOffre
[['Logo ' + assureur.Assureur]]assureur.taux|number_format(2, ‘,’) %

Soit assureur.tarif|number_format(0) € / mois
assureur.Avantages|liste_positifs
assureur.Inconvenients|liste_negatifs
En savoir plus
assureur.Offre

Si vous avez souscrit à un crédit immobilier, vous avez sans doute entendu parler de l’assurance emprunteur ou de l’assurance de prêt. Cette assurance est là pour vous protéger et s’assurer que votre prêt sera bien remboursé, quel que soit les conséquences. Pendant longtemps cette assurance était obligatoirement celle de votre banque mais depuis quelques années, avec les lois Hamon et Lagarde ainsi que l’amendement Bourquin il est possible de choisir une assurance moins chère. L’impact sur une durée de 20 ou 25 ans, va représenter des milliers, voir dizaines de milliers, d’euros.

Nous allons vous présenter l’assurance emprunteur, un comparatif pour que vous puissiez découvrir combien vous pouvez économiser, notre avis sur la résiliation et les conditions de remboursement.

Définition : qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une assurance, en général obligatoire, qui permet de garantir le remboursement d’un prêt immobilier lorsque certains événements se produisent. Les événements couverts seront en général les suivants :

  • La perte de l’emploi : cela peut entraîner une baisse importante de vos revenus et donc vous mettre en difficultés pour le remboursement de votre crédit
  • L’incapacité temporaire de travail (ITT) : vous subissez un accident qui vous empêche de travailler, ou vous devez suivre une chimiothérapie, l’assurance emprunteur va remplir son rôle et se chargera de rembourser l’emprunt pour vous
  • L’invalidité permanente : votre condition vous empêche d’exercer votre travail, la banque pourra quand même être remboursée grâce à l’assurance de prêt
  • La perte total et irréversible de l’autonomie
  • Le décès : cela évite à votre conjoint par exemple de devoir rembourser seul une résidence principale.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

L’assurance n’est pas obligatoire pour un crédit. Cependant, il n’existe aucun établissement bancaire (à notre connaissance) qui acceptera de vous prêter une grosse somme d’argent sans couvrir son risque. Si vous effectuez un prêt à la consommation, en général, vous n’aurez pas d’assurance emprunteur mais dès qu’il s’agit d’immobilier, les sommes sont plus importantes et les risques de pertes aussi.

Est-il possible de changer d’assurance emprunteur ?

Oui, l’assurance emprunteur peut se changer très facilement. Il y a un amendement et plusieurs lois qui ont assouplis ce changement :

  • 2011 – La loi Lagarde ouvre l’assurance emprunteur à la concurrence. Il est possible de déléguer son assurance emprunteur au moment de la souscription d’un prêt immobilier. Dans les faits, cela n’a pas eu d’impact car les banques avaient tendance à ne pas accorder le crédit si l’emprunteur ne prenait pas l’assurance de la banque.
  • 2014 – La loi Hamon permet de changer son assurance emprunteur dans les 12 mois qui suivent la souscription d’un crédit. Cette loi a vraiment permis de faire bouger les choses car les banques n’avaient plus de moyen de pression. Leur astuce était de faire la sourde oreille pour laisser passer l’année, d’où l’intérêt de passer par un courtier professionnel.
  • 2017 – L’amendement Bourquin permet de résilier son contrat tous les ans à la date anniversaire. Une grande avancée pour les Français car c’est généralement toujours intéressant de changer son assurance emprunteur, même plusieurs années après la souscription.
  • Juin 2022 – Résiliation de son assurance à tout moment. Il y avait une volonté des députés de faire passer une loi pour permettre la résiliation à tout moment. C’est chose faite depuis le 3 février 2022.

Vous pouvez le remarquer, cette dernière décennie a été intéressante pour les Français qui peuvent maintenant changer très facilement d’assurance emprunteur.

Le changement d’une assurance emprunteur doit se faire avec les mêmes garanties que l’assurance d’origine. C’est l’intérêt de passer par un courtier spécialiste qui trouvera un contrat sur mesure pour votre situation.

Comment se passe la résiliation d’une assurance emprunteur ?

La résiliation d’une assurance emprunteur se passe en plusieurs étapes. Pour l’instant, la résiliation se passe en fonction de votre situation.

La résiliation avec la loi Hamon (première année du crédit)

Il y a quelques conditions à respecter :

  • La résiliation doit avoir lieu dans les 12 mois qui suivent la signature de l’offre du crédit
  • La nouvelle assurance doit proposer des garanties équivalentes ou meilleures que le contrat initial
  • La demande doit être faite par courrier avec accusé de réception au plus tard 15 jours avant la fin de la première année de contrat.

Pour vous accompagner dans ces démarches, il est opportun de passer par un courtier en ligne spécialisé dans ce type de changement. Il va d’abord s’occuper de vérifier que vous pouvez bien résilier dans le temps imparti votre contrat. Il va ensuite vérifier votre contrat pour pouvoir s’aligner et proposer un contrat équivalent. Il s’occupera ensuite d’envoyer le courrier recommandé et va s’assurer que la demande est bien prise en compte par votre banque.

La résiliation avec l’amendement Bourquin (au moins un an depuis le début du crédit)

Pour la résiliation avec l’amendement Bourquin, il y aura aussi des conditions à respecter :

  • La résiliation doit avoir lieu à la date anniversaire du contrat (cela peut changer selon les banques donc il faut y faire attention sous peine de devoir une année supplémentaire pour changer)
  • Il faut proposer des garanties équivalentes ou meilleures que le contrat initial
  • La demande de résiliation doit être faite avec un préavis de 2 mois

Là aussi, il est bien de s’adresser à un courtier. Celui-ci vous accompagnera tout au long des démarches. Le mieux est de le contacter 4 à 5 mois avant la date anniversaire (qu’il faudra déterminer avec lui). Il s’occupera de vous demander les documents nécessaires, par exemple votre échéancier de prêt immobilier et d’envoyer les couriers recommandés aux bonnes dates.

La résiliation à tout moment

C’est la bonne nouvelle pour les Français. La résiliation à tout moment sera possible à partir de juin 2022 pour tout le monde, à tout moment.

Comment utiliser le comparateur ?

Dans le comparateur de notre page, nous avons volontairement minimiser le nombre de critères pour vous donner une idée sur les économies réalisables. En passant par un courtier, celui-ci va affiner votre profil et pourra vous proposer un taux, plus ou moins important par rapport à celui qui est affiché ici.

Certains critères ont une forte incidence sur la tarification, par exemple votre âge et si vous êtes fumeur. Si vous avez d’autres problèmes de santé, ceux-ci pourront influencer la proposition que le courtier vous fournira.

Si vous avez souscrit l’assurance de votre banque et que votre situation médicale n’a pas changé, vous avez 99% de probabilités d’obtenir un prix plus intéressant par rapport à ce que vous payez à votre banque.

Est-ce que la banque peut refuser la délégation de mon assurance emprunteur ?

Si vous suivez les étapes dont nous avons parlé, la banque n’a pas le droit de refuser la délégation. C’est malheureusement souvent un parcours du combattant pour y arriver. En effet, avec les taux bas, les banques ne gagnent presque pas d’argent sur un crédit et se rattrapent sur l’assurance emprunteur. Un client qui change d’assurance emprunteur, c’est donc une perte pour la banque.

C’est l’avantage de passer par des experts, ceux-ci sont habitués à la passivité et la résistance des banques. Ils auront les arguments pour faire valoir vos droits avec leur service juridique. De plus, cela n’a pas de coût supplémentaire car, en général, ils sont payés par l’assureur. Les intérêts sont alignés.

Si mon crédit est accepté avec un refus d’assurance emprunteur de ma banque, puis-je la déléguer ?

Il est possible que votre banque accepte votre crédit mais que l’assurance de la banque refuse votre dossier. Dans ce cas, vous pouvez essayer de vous tourner vers un autre assureur. La banque voudra s’assurer que vous ayez suffisamment de garanties. Le nouvel assureur pourra accepter votre dossier, moyennant parfois une surprime avec des garanties supplémentaires selon votre situation personnelle (questionnaire ou rdv médical, âge…).

Quelles sont les conditions et garanties classiques d’une assurance emprunteur ?

Les conditions et garanties peuvent varier d’un contrat à un autre. Sachez que si vous passez pas un courtier, il trouvera toujours un assureur qui s’alignera sur les garanties de l’assurance de la banque. Voilà les principales garanties.

La garantie décès

C’est une garantie que l’on retrouve dans tous les contrats. Cette garantie peut faire l’objet d’un âge limite. Cela signifie que vous ne serez pas nécessairement couvert jusqu’au bout de votre prêt sur le décès.

Si vous décédez, l’assureur va devoir verser le capital restant dû à l’organisme qui prête l’argent le jour du décès du prêteur.

La garantie décès fonctionne en cas de suicide cependant il y a quelques limites que l’on retrouve dans le code des assurances :

  • Il y a un plafond de 120 000 € s’il s’agit de votre résidence principale durant la première année
  • S’il ne s’agit pas de votre résidence principale, la garantie n’est valable qu’à partir de la deuxième année de l’assurance

La garantie PTIA (Perte Totale et Irréversibles d’Autonomie)

Pour obtenir cette garantie, il y aura 3 conditions à respecter :

  • Être dans l’impossibilité totale et définitive d’exercer une activité pouvant générer un revenu
  • Avoir recours à une tierce personne pour de l’assistance dans la vie courante, 3 ou 4 fois par jour
  • Être dans la limite d’âge défini dans le contrat en fonction du contrat : 60 ans, 65 ans ou l’âge de départ à la retraite

L’assureur pourra demander en plus que l’assuré touche une pension d’invalidité d’un régime de l’assurance maladie.

N’hésitez pas à décortiquer votre contrat pour connaître les subtilités de la garantie PTIA.

La garantie Invalidité Permanente

Cette garantie est mise en place lorsqu’il y a une inaptitude permanente totale (IPT) ou alors que l’inaptitude est partielle et permanente (IPP).

L’IPT est en général possible que lorsque le taux d’incapacité est au moins égal à 66%. Il y aura un avis médical pour déterminer ce taux.

L’IPP correspond à un taux d’incapacité entre 33 et 66%. De la même façon que pour l’IPT, il faudra un avis médical pour déterminer ce taux.

La garantie IPP n’est pas automatiquement ajoutée dans le contrat, il faudra obligatoirement la garantie IPT pour y souscrire et tous les contrats ne la proposent pas.

La garantie ITT (Incapacité Temporaire de Travail)

Cette garantie va fonctionner si vous êtes inapte à travailler pour une certaine durée. Pour que l’assurance joue son rôle, il faut que vous ayez totalement arrêté votre activité.

Si vous n’êtes pas en activité, vous pouvez profiter de cette garantie.

Pour réduire le montant de votre assurance, vous pouvez demander à ne pas avoir cette garantie. Cela pourra être accepté si vous êtes retraité et que vous ne risquez pas de perdre votre revenu car le montant de votre pension suffit à couvrir vos mensualités.

La garantie Perte d’emploi

Cette garantie ne fonctionnera que si vous êtes licencié et que vous avez le droit de toucher le chômage. Les conditions sont nombreuses et si vous pensez que cette garantie est importante, soyez attentif sur les modalités qui peuvent être nombreuses en fonction de l’assureur. Dans ce type de garantie, on retrouve un délai de carence de plusieurs mois (cela signifie que vous n’êtes pas couvert immédiatement après votre licenciement), votre âge…

Nos derniers articles sur l’assurance de prêt

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]