Cleerly 3 minutes de lecture

Modèle de lettre : offre de négociation à la suite de la visite d’un bien immobilier

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
16 septembre 2022

Il faut savoir que le prix d’un bien immobilier est très souvent négociable. En moyenne de 5% pour les maisons et de 3% pour les appartements. Cependant, il faut bien choisir les cas et la manière pour négocier. Cleerly vous aide à vous y retrouver.

Dans quelles situations faut-il faire une offre de négociation ?

Négocier un bien immobilier, comme toute négociation, ne s’improvise pas mais se prépare. Les vendeurs veulent le prix le plus haut possible, les acheteurs le plus faible possible. Dans le cas où vous êtes acheteur, Cleerly vous fournit des conseils dans cet article pour adopter la bonne méthode. Les vendeurs vont donc privilégier les estimations des agents qui tendent à gonfler le prix du bien. Les acquéreurs préféreront négocier sur des aspects qui peuvent justifier une baisse de prix.

De plus, il faut être attentif à certains indices qui peuvent laisser présager une négociation ou non. Un bien en vente depuis un an, des vendeurs insistants, des défauts dans les diagnostics indiquent qu’une négociation est réalisable.

Au contraire, beaucoup de visites, un prix du bien en harmonie avec celui du marché signalent une négociation compliquée voire impossible.

Comment négocier un prix à la baisse ?

Pour bien négocier, il faut se mettre à la place du vendeur. Quels arguments peuvent le convaincre de baisser le prix de son bien ? Pour cela, il faut avant tout apporter des arguments solides et objectifs qui le justifient. N’hésitez donc pas à vous appuyez sur les signaux évoqués précédemment.

Une négociation réussie est une négociation qui se prépare en amont de la discussion. Pour cela, renseignez-vous sur les prix du marché local, l’offre actuelle ainsi que l’évolution de la demande, ventes récentes. Ensuite, comparez ces informations à avec votre future bien pour mettre en lumière les différentes

Voici quelques conseils plus succincts pour vous aider dans cette négociation :

  • N’ayez pas peur de discutez directement avec le vendeur pour s’avoir si a priori une négociation est acceptable
  • Soyez attentifs pendant la visite à noter les éléments qui pourraient justifier une diminution du prix : toiture, installations électriques, isolation
  • Faites chiffrer les possibles travaux qui seront nécessaires en vous appuyant sur des devis

Comment formuler une offre de négociation ?

Lorsque vous avez analysé tous ces éléments, c’est le moment de formuler votre offre de négociation. Pour ce faire, il faut la mettre par écrit puis la transmettre au vendre. Cela se fait par courriel ou par email.

Dans cette lettre, insistez sur les données chiffrées que vous avez pu recueillir et qui sont gages d’objectivité. N’hésitez pas à revenir sur les éléments chiffrés et objectifs pour rédiger votre offre d’achat plus basse. Indiquez enfin une date limite pour la validité de cette nouvelle offre.

Une position risquée consiste à faire une offre bien en deca du prix indiquée (plus de 10% inférieure). Celle-ci sera logiquement refusée mais pourra donner lieu à une contre-offre avant du vendeur. Un risque réside tout de même dans le fait que le vendeur peut arrêter directement les discussions. Une autre offre plus raisonnable peut pendant ce temps être acceptée.

Le maître mot de la négociation d’un bien immobilisation est donc l’objectivité

Offre de negociation a la suite de la visite dun bien immobilier
Modèle de lettre de négociation pour achat immobilier
L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.