Cleerly 8 minutes de lecture

Comment renégocier son assurance de prêt avec succès ?

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
16 mai 2022

Il n’est pas rare que le choix de l’assurance emprunteur soit négligé lors de la souscription d’un crédit immobilier. En effet, pressé par le temps, l’emprunteur signe le contrat de la banque afin d’obtenir le financement rapidement. Mais pas de panique ! En effet, renégocier son assurance de prêt peut être réalisé à tout moment dans le cadre d’une délégation. Cette facilité vous permet de réaliser des économies et d’obtenir de meilleures garanties. Alors, comment réussir sa renégociation d’assurance en cours de prêt ? Suivez-nous on vous explique !

Pourquoi est-ce intéressant de renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Grâce aux différentes lois successives, vous pouvez aisément changer d’assurance emprunteur tout au long de votre prêt. Alors, autant en profiter, car renégocier son assurance de prêt s’avère particulièrement intéressant, notamment pour les raisons suivantes :

  • Réaliser des économies : vous pouvez diminuer entre 20% et 60 % le cout global de votre assurance
  • Bénéficier de garanties supérieures au contrat d’origine : En plus des garanties de base (décès, PTIA , ITT), d’autres garanties optionnelles permettent d’augmenter votre protection. En renégociant votre assurance, vous pouvez augmenter votre niveau de couverture sans en augmenter les cotisations.
  • Un changement de situation professionnelle ou personnelle : Sachez que les métiers ou les sports à risque engendrent une surprime. Ainsi si par exemple vous changez de métier pendant la durée du prêt, vous avez tout intérêt à renégocier votre assurance. Changer d’assurance est donc un bon moyen de réaliser des économies en mettant votre profil à jour et en enlevant les éventuelles surprimes qui ne sont plus d’actualités.

Afin de renégocier votre assurance en cours de prêt, deux options s’offrent à vous :

  • Renégocier l’assurance groupe si vous avez souscrit avec votre banque : L’assurance de la banque est peu flexible et ne permet pas une grande marge de manœuvre. En effet, le contrat est standard et ne s’adapte pas à tous les profils d’emprunteurs.
  • Renégocier en ayant recours à la délégation d’assurance : Cette option est la plus judicieuse. Elle vous permet d’obtenir un meilleur tarif et des garanties personnalisées.

C’est pourquoi il est dans votre intérêt de négocier l’assurance emprunteur soit au moment de la souscription du crédit soit à tout moment après la signature du prêt.

Comment renégocier son assurance emprunteur ?

Afin de renégocier votre assurance emprunteur, vous devez procéder par étapes, à savoir :

  • Choisir une nouvelle assurance emprunteur : Vous devez comparer les taux et les garanties proposées. N’oubliez pas que vous devez impérativement souscrire des garanties au moins équivalentes à votre ancien contrat !
  • Valider votre nouvelle assurance auprès de la banque : le banquier doit vérifier que l’équivalence des garanties est bien respectée.
  • Mettre en place votre changement d’assurance : dès la réception de l’accord de la banque pour la délégation d’assurance, vous pouvez envoyer la lettre de résiliation à votre ancienne assurance par lettre recommandée avec accusé de réception.

À ce jour, vous pouvez renégocier votre assurance emprunteur selon votre date d’emprunt :

  • Votre prêt à moins de 12 mois : Avec la loi Hamon, vous pouvez changer d’assurance la première année de votre prêt en respectant un préavis de 15 jours.
  • Votre prêt à plus de 12 mois : Dans ce cas, vous invoquez l’amendement Bourquin. Ainsi, vous pouvez changer d’assurance à la date d’anniversaire du contrat en respectant un préavis de 2 mois.

Mais bonne nouvelle ! La loi Lemoine supprime cette distinction. Ainsi à compter du 1er juin 2022, pour les nouveaux contrats et à partir du 1er septembre pour les anciens, vous pouvez renégocier votre assurance à tout moment. Vous devrez néanmoins respecter un préavis de 2 mois.

Quels sont les avantages à passer par un courtier pour renégocier son assurance emprunteur ?

Afin de vous aider à renégocier votre assurance emprunteur, il peut s’avérer judicieux de passer par un courtier en assurance de prêt comme Réassurez-moi. En effet, sa mission consiste à vous dénicher un contrat au meilleur tarif et adapté à vos besoins.  Sa rémunération en découle, de fait il mettra tout en œuvre pour vous obtenir la meilleure assurance.

Ainsi, faire appel à un courtier comporte plusieurs avantages, à savoir :

  • Gain de temps : Le courtier travaille avec des assureurs partenaires. Il sait donc quelle compagnie est susceptible de vous proposer un contrat correspondant à votre profil. Ainsi il vous présente plusieurs propositions négociées. Vous n’aurez plus qu’à choisir !
  • Gain d’argent : En effet, il négocie pour vous le taux d’assurance et le montant des cotisations.
  • Des garanties adaptées : Le courtier connaît les assureurs spécialisés qui pourront vous proposer des contrats adaptés selon votre profil, et ce sans surprime. À la différence de l’assurance de la banque qui offre des garanties standards et souvent plus onéreuses.
  • L’accompagnement dans les démarches : Le courtier est là pour vous aider à choisir votre contrat d’assurance. Connaissant parfaitement le marché, il peut vous guider et vous exposer les avantages et les inconvénients de chaque contrat. De plus, il vous accompagne dans les démarches de résiliation et de délégation d’assurance afin que l’équivalence des garanties soit respectée. 

En résumé, un courtier en assurance emprunteur peut s’avérer un atout lors de votre changement d’assurance. De plus, dans la plupart des cas, le courtier d’assurance en ligne est rémunéré par le partenaire et vous n’avez rien à payer !

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir son assurance emprunteur ?

Avant de signer votre contrat d’assurance, vous devez être attentif aux conditions du contrat, à savoir :

  • Délai de carence : Ce délai correspond à la période entre la date de souscription du contrat et le début de la prise en charge en cas de sinistre.  En d’autres termes, c’est une période pendant laquelle vous payez les cotisations sans possibilité d’indemnisation en cas de sinistre. Ce délai varie selon les assureurs et le type de garantie. Par exemple, le contrat idéal n’applique aucun délai de carence pour la garantie décès- invalidité.
  • Délai de franchise : il correspond à la période pendant laquelle vous ne percevez pas d’indemnité. Par exemple, en cas d’incapacité temporaire de travail (ITT), le délai de franchise est de 90 jours, les indemnités seront donc versées à l’issue de ce délai.
  • Les méthodes d’indemnisation : En effet, selon les contrats, les remboursements peuvent être forfaitaires ou indemnitaires, sauf pour la garantie décès et PTIA (perte totale et irréversible d’Autonomie). Une indemnisation forfaitaire consiste à prendre en charge la mensualité en totalité, tandis qu’indemnitaire signifie que l’assureur prend en charge uniquement la perte de revenus. En d’autres termes, il déduit les éventuelles indemnités perçues par l’emprunteur.
  • Les exclusions de garanties : Selon les garanties souscrites, il existe toute une liste d’exclusion. Généralement ces exclusions concernent les sports à risque ou encore certaines affections (dorso-vertébrales, dépression, burn-out…)

En tout état de cause, vous devez être attentif à toutes les clauses et conditions du contrat afin d’éviter toute mauvaise surprise en cas de sinistre.

Est ce que la banque peut refuser une renégociation d’assurance de prêt ?

Une banque ne peut pas vous refuser une renégociation de prêt dans le cadre d’une délégation d’assurance, tant que vous respectez l’équivalence des garanties.

En effet, lorsque vous avez souscrit votre prêt, la banque a fixé les conditions de l’assurance et notamment des garanties. Ainsi, lorsque vous changez d’assurance, vous devez obligatoirement respecter ces conditions, et ce pendant toute la durée du prêt.

Ainsi si la banque refuse votre demande de délégation c’est que le nouveau contrat d’assurance ne contient pas les garanties minimums imposées par votre banque. Dans ce cas, vous devez les ajouter à votre nouveau contrat ou vous tourner vers une autre assurance.

Pour vous aider à connaître les garanties exigées, vous pouvez vous référer à la fiche standardisée d’information obligatoirement remise avec votre offre de prêt.


En revanche, si l’équivalence des garanties est bien respectée et que la banque refuse votre demande, alors il s’agit d’un refus injustifié. La banque s’expose à une amende de 3 000 €.

C’est pourquoi, afin d’éviter toute déconvenue lors de votre renégociation d’assurance emprunteur, être accompagné par un courtier peut s’avérer être la solution !

Combien coûte un changement d’assurance de prêt ?

Un changement ou une renégociation d’assurance de prêt est gratuit !

En effet, la loi Hamon interdit à la banque de facturer des frais lors d’une délégation d’assurance.

De même, il est de plus en plus rare que les compagnies d’assurance demandent de payer des frais d’adhésion.

 Ainsi, il n’existe aucune contrainte pour renégocier votre assurance emprunteur ! Le courtier qui s’occupera du changement d’assurance d’emprunteur sera rémunéré par l’assureur vers lequel il va vous orienter.

L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.