Quel sera le taux de mon assurance de prêt immobilier ?

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 04 mai 2022

Lorsque vous obtenez un crédit immobilier auprès d’une banque, vous devez obligatoirement souscrire une assurance emprunteur. En effet, cette assurance couvre les remboursements des mensualités en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité pendant la durée de votre emprunt. Le coût de cette assurance est non négligeable et diffère selon les organismes. De plus, le taux est calculé selon plusieurs critères, comme l’âge, l’état de santé, la durée et le montant du crédit.

Vous l’avez compris, le choix d’une assurance de prêt immobilier doit faire l’objet d’une attention particulière. Alors, comment connaître votre taux d’assurance de votre prêt immobilier ? Suivez-nous,  on vous explique !

Comment est calculé le taux d’assurance emprunteur ?

Une assurance emprunteur est incontournable lorsque vous avez recours à un crédit immobilier. À ne pas confondre avec l’organisme de caution qui prend le relai en cas de défaut de paiement. En effet, l’assurance emprunteur couvre le remboursement des mensualités du crédit en cas de décès ou d’invalidité.

Le coût de l’assurance n’est pas négligeable et peut représenter jusqu’à 30% du coût total d’un crédit. Néanmoins, son montant varie à la hausse comme à la baisse selon plusieurs critères que nous verrons plus loin.

Ainsi, un taux d’assurance est calculé selon deux méthodes qui présentent toutes deux des avantages et des inconvénients. Explications !

Méthode de calcul de l’assurance sur le capital total

Dans cette situation, le taux de l’assurance se calcule sur le montant total du prêt immobilier. Ce qui signifie que les cotisations d’assurance restent fixes pendant toute la durée de l’emprunt. Chaque mois, vous payez donc le même montant !

Afin de connaître le montant annuel de l’assurance emprunteur, vous pouvez appliquer la formule suivante :

Taux assurance x montant emprunté

Vous n’aurez plus qu’à diviser par 12 pour connaître votre mensualité ou multiplier par le nombre d’années de votre prêt pour connaître son montant total.

Exemple : Un crédit immobilier de 200 000 € sur 20 ans avec une assurance emprunteur au taux de 0,44%

MensuelAnnuelTotal
Coût de l’assurance emprunteur  (200 000 € x 0,44%) /12
= 73,33 €
200 000 € x 0,44%
= 880 €
(200 000 € x 0,44%) x 20
= 17 600 €
Exemple du coût d’une assurance emprunteur

En général, cette méthode de calcul est proposée par les assurances groupe des banques.

Méthode de calcul de l’assurance sur le capital restant dû

Lorsque le taux d’assurance est calculé sur le capital restant dû, alors votre mensualité d’assurance est dégressive. En effet, vous remboursez tous les mois une partie du capital de votre emprunt, qui donc diminue au fur et à mesure des remboursements. Mécaniquement, votre assurance baisse tous les mois puisqu’elle est calculée sur ce capital restant dû.

Dans ce cas, vous devez vous référer au tableau d’amortissement de votre crédit immobilier afin de connaître les mensualités de votre assurance et son coût total.

Généralement, cette méthode de calcul est utilisée par les délégations d’assurance.

Capital total vs Capital restant dû : Comment choisir ?

Comme nous venons de le voir, la méthode de calcul de l’assurance dépend de l’assureur choisi. Néanmoins, les deux présentent des avantages et inconvénients, à savoir :

Méthode de calcul Assurance emprunteurCotisation mensuelleAvantagesInconvénients
Capital TotalMontant fixeMensualité identique tout au long du prêt

Intéressant si le prêt est inférieur à 10 ans ou si vous comptez revendre avant.
Sur les prêts de longue durée, le montant total de l’assurance revient plus cher que le taux variable.
Capital restant dûMontant variable et dégressifMensualité baisse au fur et à mesure des remboursements  

Méthode avantageuse pour les prêts d’une durée supérieure à 10 ans.
Vous perdez les bénéfices de ce calcul si vous revendez le bien ou si le prêt est de courte durée.
Tableau comparatif entre capital total et capital restant dû

Ainsi, le choix de l’assurance dépend de votre projet. Afin de comparer les taux de l’assurance emprunteur, vous devez vous référer au TAEA (taux annuel effectif de l’assurance) qui est une mention obligatoire sur les contrats au même titre que le TAEG (taux annuel effectif global) qui permet de comparer le coût total des crédits immobiliers. On vous explique ça un peu plus loin !

Quels sont les critères qui impactent le taux d’assurance d’un prêt immobilier ?

Le montant de l’assurance emprunteur dépend de plusieurs critères qui vont plus ou moins impacter son taux, à savoir :

Tous ces critères permettent d’évaluer le risque que vous représentez pour l’assurance. En effet, en cas d’invalidité, de décès ou d’accident, elle devra prendre en charge votre crédit. Mécaniquement, plus les risques sont importants, plus le montant de l’assurance sera élevé.

Comment comparer les assurances emprunteur ?

Afin de comparer les assurances, vous pouvez contrôler leur montant total ou encore leur taux. Mais le mieux est encore d’utiliser le TAEA, qui est une mention obligatoire indiquée au contrat.

En effet, les assureurs doivent fournir à l’emprunteur le TAEA avec le détail des garanties de l’assurance (décès, invalidité, incapacité…), et ce avant la signature du contrat. Le coût de l’assurance est donc exprimé en pourcentage, en coût par période, et en coût total.

Le TAEA s’obtient grâce à cette formule : TEAG avec assurance – TAEG hors assurances

Cet indicateur vous permet donc de comparer le taux et les garanties d’assurance de votre prêt immobilier. Toutefois, vous devez choisir le contrat le plus compétitif, mais en respectant le minimum des garanties proposées par la banque prêteuse.

En effet, même si vous décidez de souscrire un contrat d’assurance auprès d’un assureur externe, les garanties doivent être équivalentes pour être accepté par la banque.  

Comment négocier une assurance emprunteur ?

Tout comme le taux d’intérêt immobilier, il est possible de négocier le taux d’assurance emprunteur. Voici quelques conseils pour faire baisser le coût de votre assurance , à savoir :

Toutefois, même si le coût de l’assurance est un critère important, faites attention aux garanties proposées. Lisez- bien les contrats avant de souscrire une assurance emprunteur !

Comment changer d’assurance emprunteur en cours de prêt immobilier ?

La Loi Hamon a permis de faciliter le changement d’assurance emprunteur en cours de prêt afin d’ouvrir à la concurrence et surtout pour que les particuliers puissent renégocier et adapter leur contrat au fur et à mesure des années. Mais la loi Lemoine qui rentre en vigueur le 1er juin 2022 simplifie les changements d’assurance emprunteur. Explications !

LoisPremière année du prêt  Après la première année du prêt  
Loi HamonÀ tout moment en respectant un préavis de 15 jours avant la date d’anniversaire du prêtPossible en envoyant un préavis 2 mois avant la date d’anniversaire de l’offre de prêt
Loi LemoineÀ partir du 1er juin 2022 pour les nouveaux contrats d’assurance de prêt et à partir de 1er septembre 2022 pour les crédits en cours, il sera possible de changer d’assurance à tout moment.À tout moment
Les lois pour changer d’assurance emprunteur

En d’autres termes, si vous avez souscrit un crédit immobilier avant le 1er juin 2022, vous pourrez à partir du 1er septembre, changer d’assurance emprunteur à tout moment !

La couverture de votre nouveau contrat d’assurance doit être au minimum identique aux garanties exigées par la banque.

Enfin, sachez que le changement d’assurance emprunteur en cours de prêt, en plus de vous permettre d’économiser, ne vous coûte rien ! En effet, aucuns frais de changement d’assurance ne peuvent être appliqués par la banque.

Quels sont les taux d’assurance d’un prêt immobilier ?

Les taux d’assurance emprunteur sont calculés selon plusieurs critères comme l’âge, le montant du prêt immobilier, l’état de santé… Ainsi, vous ne pouvez connaître un taux emprunteur une fois que vous avez rempli un questionnaire médical.

À titre d’information, en 2022 les TAEA de départ des assurances emprunteur varie de 0,10% à 0,44% et peuvent atteindre 1,80 % selon les organismes.

AssureursTaux de l’assurance emprunteur  
MGENÀ partir de 0,23 %
AprilÀ partir de 0,10 %
Banque PopulaireÀ partir de 0,44 %
CNPÀ partir de 0,22 %
CICÀ partir de 0,43 %
Crédit agricoleÀ partir de 0,44 %
Banque PostaleÀ partir de 0,42 %
MaifÀ partir de 0,10 %
LCLÀ partir de 0,44 %
Crédit MutuelÀ partir de 0,43 %
Taux de l’assurance emprunteur selon les assureurs

C’est pourquoi il est important de comparer les différents organismes et les garanties pour obtenir le meilleur taux selon votre profil emprunteur.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]