Comment devenir gestionnaire de patrimoine ?

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 05 septembre 2022

En théorie, il n’existe aucune obligation d’avoir un diplôme pour exercer le métier de conseiller en gestion de patrimoine (CGP) puisqu’il ne s’agit pas d’une profession réglementée. Toutefois, cette notion est toute relative. En effet, le CGP doit détenir des compétences dans divers domaines comme la finance, l’immobilier, le droit ou encore la fiscalité. Suivez-nous, on vous explique comment devenir gestionnaire de patrimoine !

Quel est le rôle d’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) prodigue des conseils à ses clients afin qu’ils se constituent, valorisent et transmettent son patrimoine.

Un CGP est expert dans plusieurs domaines comme l’immobilier, les finances, la fiscalité, le droit ou encore l’économie. Ainsi il est en mesure de répondre aux attentes des clients et de leur proposer les placements et investissements adaptés aux objectifs patrimoniaux de ses clients.

Ainsi, les missions d’un conseiller en gestion de patrimoine sont les suivantes :

Comme vous le constatez, un CGP est un acteur majeur dans la gestion de patrimoine des particuliers, mais aussi des professionnels. Il est apte à proposer des stratégies d’investissements pertinentes, adaptées aux besoins des clients, tels que des valeurs immobilières ou encore des placements financiers. 

Ainsi, un conseiller en gestion de patrimoine peut exercer au sein d’une banque, d’une compagnie d’assurance ou d’une société d’assurances. Mais, il est également possible d’exercer l’activité en tant qu’indépendant en intégrant un cabinet de conseil ou en créant son propre cabinet.

Quelles compétences sont nécessaires pour devenir gestionnaire de patrimoine ?

Un gestionnaire de patrimoine demande de détenir un certain nombre de compétences afin de lui permettre de mener à bien ses missions, à savoir :

En effet, ces compétences sont nécessaires pour le suivi des dossiers clients et ainsi se projeter à leur place.

Quelles formations et études pour devenir gestionnaire de patrimoine ?

Pour devenir gestionnaire de patrimoine, vous devez suivre une formation et obtenir au minimum un Master c’est-à-dire un bac +5 en banque, finance, assurance, sciences économiques ou gestion de patrimoine. En effet, un CGP doit détenir des connaissances approfondies dans ces domaines spécifiques.

Ainsi, vous pouvez vous orienter vers les diplômes suivants :

De même, il est conseillé de réaliser un stage ou une alternance en banque ou compagnie d’assurance pour devenir conseiller en gestion de patrimoine.

De même, un CGP désireux de monter son cabinet ou de s’associer, il lui faut obtenir des habilitations, à savoir :

Généralement, les conseillers en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) ont le statut de Conseiller en Investissement Financier (CIF) et Courtier en assurance (COA).

Le statut de CIF est encadré par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), il permet de proposer autre chose que des assurances vie et des PER.

Toutefois, pour obtenir le CIF, le professionnel doit être enregistré à l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance). De plus, il doit justifier certains critères tels que l’âge, l’honorabilité, les diplômes, formations ou expériences, avoir souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle et doit continuer à se former tous les ans.

Quel est le salaire d’un gestionnaire de patrimoine ?

Le salaire d’un conseiller en gestion de patrimoine est variable. Souvent composé d’une part fixe et d’une part variable selon les objectifs à remplir. Lorsqu’il est indépendant, la rémunération est composée d’honoraires fixés à l’avance ou bien de commissions versées par les intermédiaires.

Ainsi un CGP junior gagne entre 30 000 € et 35 000 € par an tandis que la rémunération d’un CGP sénior oscille entre 45 000 € et 70 000 € par an.

Pourquoi devenir gestionnaire de patrimoine ?

Le métier de gestionnaire de patrimoine comporte plusieurs avantages qui devraient vous convaincre à devenir CGP, à savoir :

En effet, le métier de conseiller en gestion de patrimoine est évolutif tout comme sa rémunération. De plus, l’avantage de la profession est que vous traitez une variété de dossiers tous différents les uns des autres. En outre, vous prodiguez des conseils dans divers domaines et cherchez des solutions d’investissements personnalisés pour vos clients.

En résumé, un conseiller en gestion de patrimoine ne connaît pas la routine ! Son but est de valoriser le patrimoine de son client tout en limitant les risques : Stratégie, analyse, contact humain… sont les points forts de son métier !

Vous finissez votre formation de conseiller en gestion de patrimoine ? N’hésitez pas à postuler chez nous, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents !

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]