Cleerly 8 minutes de lecture

Qu’est-ce qu’un NFT ? Les jetons non fongibles expliqués

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
04 mai 2022

Les NFT font partie des investissements les plus en vogue. Les NFT sont des jetons non fongibles qui servent de certificats de propriété et d’authenticité pour la plupart des actifs numériques, qu’il s’agisse d’œuvres d’art, de noms de domaine ou de chaussures de sport virtuelles. Vous n’y comprenez rien ? On vous explique simplement le concept, la signification de NFT, leur fonctionnement et pourquoi les gens pensent qu’ils ont de la valeur...

NFT c’est quoi ?

NFT est un sigle signifiant « jeton non fongible« . Ils représentent des actifs numériques (et parfois physiques) et servent de certificats de propriété ou d’authenticité. D’une certaine manière, ils donnent une valeur plus concrète à des choses qui auraient été auparavant intangibles.

La plupart des gros titres sur les NFT ont porté sur la vente d’œuvres d’art numériques, de mèmes ou de médias viraux. Il s’agit toutefois d’un aperçu limité de ce format. Parmi les autres exemples de NFT, citons les billets d’entrée à des événements, les noms de domaine ou, dans certains cas, des articles physiques échangeables.

À l’instar du bitcoin, dont la popularité a explosé, les NFT font actuellement l’objet de toutes les attentions. Ils sont devenus si importants que le NFT le plus cher à ce jour, EVERYDAYS de Beeple : THE FIRST 5000 DAYS, s’est vendu 69 346 250 dollars lors d’une vente aux enchères en ligne chez Christie’s. Au cours du seul premier semestre 2021, le total des ventes de NFT a atteint 2,5 milliards de dollars.

Que signifie le terme « non-fongible » ?

On parle souvent des NFT et des cryptos ensemble. Mais il ne s’agit pas de la même chose.

Les crypto-monnaies telles que le Bitcoin ou l’Ethereum fonctionnent, à bien des égards, comme n’importe quelle autre monnaie. La valeur d’un bitcoin est identique à celle du suivant, tout comme la valeur d’une pièce d’une livre sterling est identique à celle d’une autre. Elles sont fongibles, c’est-à-dire mutuellement interchangeables.

Il n’en va pas de même pour les NFT. Chaque NFT est unique ou, comme son nom l’indique, non fongible. Par « non fongible », on entend quelque chose qui ne peut être négocié ou échangé contre un équivalent exact. Parmi les autres exemples d’actifs non fongibles, on peut citer les maisons, les voitures ou les objets de collection, comme les cartes Pokemon. Par exemple, même si deux voitures ont exactement le même fabricant, le même modèle et la même année, d’autres facteurs, comme le kilométrage ou les dommages, font varier leur valeur.

Comment fonctionnent les NFT ?

Le lien entre les NFT et les crypto-monnaies vient du fait que les deux utilisent la blockchain. La blockchain est une forme de base de données qui enchaîne des blocs de données dans l’ordre chronologique, et est principalement utilisée comme registre des transactions. Un NFT est une unité de données stockée de cette manière, c’est à dire qu’un NFT va utiliser une crypto-monnaie (l’Ethereum par exemple) pour s’échanger.

Ce qui distingue les NFT des crypto-monnaies, c’est le code d’identification unique et les métadonnées qui sont créés chaque fois qu’un NFT est frappé.

Que signifie être propriétaire d’un NFT ?

La notion de propriété est un peu délicate ici. Supposons que vous possédiez une œuvre d’art physique. Elle vous appartient et vous pouvez en faire ce que vous voulez. Vous pouvez l’exposer, la cacher, ou autre chose : c’est votre choix.

Cependant, lorsque vous « possédez » une œuvre d’art numérique, ou quoi que ce soit d’autre, par le biais d’un NFT, cela ne signifie pas nécessairement que cet objet vous appartient. Ce n’est pas le fichier image (ou toute autre forme d’objet) que vous achetez, mais simplement l’enregistrement de la propriété.

Pourquoi les gens voient-ils la valeur des NFT ?

La nature de la blockchain et la manière dont les NFT sont frappés signifient qu’il existe certaines garanties en matière de propriété. L’enregistrement de la propriété ne peut pas être modifié, le NFT individuel ne peut pas être reproduit et il ne peut y avoir qu’un seul propriétaire officiel à la fois. Le concept de rareté joue également un rôle important dans la valeur des NFT. Le créateur d’un NFT peut dicter le nombre exact de pièces qui existent. Contrairement à d’autres objets de collection, notamment les œuvres d’art numériques, cette rareté est vérifiable à 100 % car elle est intégrée au NFT lui-même.

Une fois mis en circulation, le nombre d’exemplaires de ce NFT original ne peut pas être modifié. Même si vous frappiez à nouveau la même œuvre d’art numérique, il s’agirait toujours d’un NFT différent. C’est comme si la première édition d’un livre était différente de la deuxième édition, bien que le contenu soit le même. Vous pouvez prouver la rareté, ce qui en théorie, augmente la valeur du dit NFT. Tout comme la propriété et la rareté sont vérifiables avec les NFT, l’authenticité l’est également. Vous serez toujours en mesure de prouver que votre NFT est le vrai, et non un faux ou une copie.

Au-delà, la valeur des NFT devient plus difficile à quantifier. Un certain nombre de facteurs intangibles contribuent à la valeur d’un NFT spécifique, de la même manière qu’un certain nombre de facteurs déterminent la valeur d’une œuvre d’art physique, sans nécessairement prendre en compte la qualité ou le mérite.

Où puis-je acheter des NFT ?

Il n’existe pas une seule place de marché NFT, mais plusieurs. Toutefois, avant de pouvoir acheter un NFT, vous devrez configurer un portefeuille de crypto-monnaies pour payer votre achat.

Les places de marché NFT les plus connues sont les suivantes : 

  • OpenSea.io
  • Rarible.com
  • Foundation.app
  • SuperRare.com
  • Mintable.app

À quoi dois-je faire attention ?

Comme pour tout actif, la valeur à long terme d’une NFT n’est pas garantie. On pourrait dire que c’est particulièrement vrai pour les NFT, compte tenu de leur caractère relativement récent et novateur. Vous devez également garder à l’esprit les complexités relatives à la propriété mentionnées ci-dessus et le fait qu’il n’existe actuellement aucune réglementation directe des NFT.

L’autre grande question autour des NFT est leur impact environnemental en raison de la quantité d’énergie liée à l’extraction d’un NFT en premier lieu et des processus impliqués dans la blockchain. Selon l’organisation environnementale à but non lucratif Earth.org, une transaction NFT moyenne produirait une empreinte carbone d’environ 48 kg de CO2. À titre de comparaison, un kilogramme de viande de bœuf consommée produit 27 kg de CO2e. L’impact environnemental des NFT ne nuit peut-être pas à leur valeur, mais compte tenu de l’ampleur de la crise climatique, il mérite néanmoins d’être pris en considération.

Il reste à voir si la ferveur qui a entouré les NFT peut être maintenue. Seul le temps nous dira s’il s’agit vraiment de la nouvelle frontière ou d’un simple feu de paille numérique.

Tous nos articles sur les NFT

L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.