Faut-il transférer son PERP vers un PER ?

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 29 septembre 2022

Le PERP, produit d’épargne retraite phare pendant des années, n’est plus commercialisé depuis 2020. Son successeur, le PER (Plan épargne retraite) confère le même avantage fiscal, mais diffère sur certains points. Sachant qu’il est possible de transférer son PERP vers le « nouveau » PER, une question s’élève : faut-il vraiment le faire ? Quels sont les avantages à opérer le transfert ? Quels sont les frais ? Où ouvrir son PER ? Faisons le point ensemble !  

Confiez la gestion de votre retraite à un professionnel spécialisé

PERP et PER : faisons le point

Le PERP (Plan épargne retraite populaire) a, depuis la loi Pacte de 2019, un successeur désigné : le PER (Plan épargne retraite). Depuis 2020, seul le PER peut être ouvert. Il n’est plus possible d’ouvrir un PERP. Si vous en avez un, rien ne vous empêche toutefois de le conserver et de continuer à l’alimenter. 

Le PER est donc le « nouveau » plan retraite. Son but est de relancer l’intérêt des français pour l’épargne retraite, tout en uniformisant les règles (déductions, cas de déblocage anticipé…). Il ne remplace pas que le PERP, mais aussi le PERCO, le Madelin ou encore le PER Entreprise obligatoire (Article 83). 

Le nouveau plan épargne retraite est « souple ». Il se compose de 3 compartiments. Chacun recevra un type de versement : 

La principale différence entre le PERP et le PER est donc celle-ci : impossible, en 2022, d’ouvrir le premier. Si vous souhaitez épargner pour votre retraite tout en profitant de l’avantage fiscal (la déductibilité), vous n’aurez d’autre choix aujourd’hui que d’ouvrir un PER. 

Si vous détenez déjà un PERP, sachez qu’il est possible de le transférer vers ce nouveau support qu’est le PER. Reste à savoir si cela sera intéressant dans votre cas. Même si le transfert présente de nombreux avantages, il a aussi quelques (rares) défauts. Quoi qu’il en soit, le transfert est possible à tout moment. 

Peut-on transférer son PERP vers un PER ?

Nous l’avons dit, il est tout à fait possible de transférer un PERP vers un PER. Il est également possible : 

Le transfert PERP vers PER est autorisé par la loi Pacte de 2019 (celle qui instaure le nouveau plan). Idem pour les autres types de transfert. 

Le transfert PERP vers PER n’a pas de date limite. Rien ne vous empêche d’attendre un peu avant de prendre votre décision. Sachez toutefois que le transfert n’est plus admis après le départ en retraite (une fois que la sortie en rente a été enclenchée). 

En cas de transfert, l’épargne du PERP sera replacée sur le compartiment 1 du Plan épargne retraite (celui des versements volontaires). 

Pourquoi faire un transfert PERP vers PER ? Notre avis 

Transférer son PERP vers un PER a de nombreux avantages. Premièrement, cela vous permettra de « sortir » d’un contrat insatisfaisant, si vous trouvez par exemple que le vôtre : 

Le PER en lui-même a aussi quelques solides arguments. Premièrement, il vous permet de sortir à 100 % en capital au départ en retraite, ce qui n’est pas le cas du PERP. Ce dernier ne vous permet de base que de sortir en rente, ou en panachage rente + capital (à hauteur 80 % rente, et 20 % capital). La sortie à 100 % en capital avec le PERP n’est possible que pour les « petits » plans (si la rente serait inférieure à 100 euros / mois). Avec le PER, vous pourrez sortir en capital à 100 % quelle que soit la valeur du plan ! 

Le PERP permet aussi une sortie à 100 % en capital en cas d’achat de la résidence principale au moment du départ en retraite. Ce qui reste quand même bien spécifique. 

Autre avantage du PER : il vient avec un cas de déblocage anticipé supplémentaire (par rapport au PERP) : l’achat / la construction de la résidence principale (même avant la retraite). Celui qui vous permet de récupérer votre argent de manière anticipée à la fin de vos droits aux allocations chômage est aussi allégé. Avec le PER, il ne faut plus forcément que la période de chômage soit consécutive à une perte involontaire d’emploi. 

Citons encore quelques avantages que nous voyons au transfert PERP vers PER

Prenez rendez-vous avec un conseiller pour échanger sur votre situation.

Quels sont les frais de transfert d’un PERP vers un PER ?

Le transfert PERP vers PER est souvent intéressant, nous l’avons vu. Reste à savoir combien « cela coûtera ». Des frais trop élevés pourraient entacher l’intérêt de l’opération. 

Sachez que ces frais de transfert sont encadrés par la loi. Ils sont même plafonnés. Si votre PERP a moins de 10 ans, les frais que vous supporterez seront au maximum de 5 %. S’il a plus de 10 ans, le transfert se fera sans frais

Tous les établissements commercialisant du PERP pratiquent leurs propres frais, mais ils doivent dans tous les cas rester dans les clous. 

Âge du PERPFrais
PERP de moins de 10 ans5 % maximum
PERP de plus de 10 ans0
Les frais de transfert PERP vers PER

Le transfert PER vers PER (si vous souhaitez simplement changer de contrat / d’établissement) fait aussi l’objet de frais plafonnés. En l’occurence, 1 % maximum pour un PER de moins de 5 ans, et 0 frais si le PER a plus de 5 ans. 

Sachez enfin qu’il est possible que le nouvel établissement auprès duquel vous ouvrirez votre PER prélève des frais sur versement. Attention à cela, donc, quand vous choisirez votre nouvelle destination (surtout si le montant est élevé) ! 

Quelle est la fiscalité du transfert d’un PERP vers un PER ?

Le transfert d’un PERP vers un PER n’entraîne pas de fiscalité particulière. Précisons d’ailleurs une chose importante : le versement sur le nouveau PER ne sera pas déductible des revenus de l’année. Il ne s’agit pas d’un versement volontaire ouvrant droit à déduction. C’est simplement un transfert. 

Profitons-en pour voir les quelques différences de fiscalité entre le PERP et le PER

En cas de sortie en capital, pour le PERP, on a un prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5 %, applicable après un abattement de 10 %. La fiscalité ne s’applique donc que sur 90 % de la valeur du plan. Avec le PER en revanche, c’est l’impôt sur le revenu qui entrera en jeu : 

Nous l’avons dit un peu plus haut, le PER est plus avantageux fiscalement que le PERP en cas de sortie en rente

Le transfert PERP – PER vers autre banque est-il possible ?

Le transfert PERP – PER entre établissements 

Le transfert PERP vers PER est bien évidemment possible d’une banque ou d’un assureur à l’autre. L’établissement où votre plan d’épargne retraite populaire est ouvert ne pourra pas s’y opposer. Il s’agit pour vous d’un droit légal. Les frais qu’il pourra vous ponctionner pour le transfert sont, rappelons-le, plafonnés. 

Si vous souhaitez ouvrir un PER, profitez-en pour faire jouer la concurrence, afin de trouver le meilleur plan. Si votre plan actuel est par exemple au Crédit Agricole, vous pourrez faire votre transfert PERP vers le PER individuel du Crédit Agricole, ou aller voir ailleurs. 

Pour comparer, regardez les supports disponibles, la qualité de la gestion, les rendements, les frais etc. Regardez aussi quel « type » de PER est proposé par l’entité que vous visez (PER assurance ou PER assurance). 

Comment demander un transfert de son PERP vers un PER ?

Le transfert doit être demandé auprès de la banque ou de l’assureur qui détient votre plan. Idéalement, faites votre demande par lettre recommandée avec AR. Indiquez bien dans le courrier l’établissement destinataire, le nom du plan et le numéro de contrat. 

La procédure pourra être assez longue

Au total, la procédure peut prendre entre 1 et 4 mois environ.

Contactez un expert en gestion de patrimoine

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]