Un retraité peut-il se porter garant pour un crédit ou une location ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 22 octobre 2021

Premier achat, première location ? Vous savez que la banque ou un bailleur risque de vous demander un garant. Vous envisagez donc de demander à vos parents de se porter caution. Mais voilà, ils sont à la retraite ! Pas de panique, nous allons vous expliquer pourquoi un retraité peut se porter garant pour un crédit immobilier ou une location !

Pourquoi avoir un garant pour un crédit immobilier ? 

Lors de la souscription d’un prêt immobilier, même si cela n’est pas obligatoire, la banque peut vous demander de garantir votre crédit. Cela peut être une tierce personne qui se porte garant ou une société de cautionnement.

La caution aura la responsabilité de prendre le relai en cas de non-paiement des mensualités. Ainsi la banque est assurée d’avoir un recours en cas de défaillance de l’emprunteur.

Tout le monde peut se porter garant, personne physique ou morale. Toutefois, il doit être en pleine possession de ces capacités intellectuelles et juridiques. Il doit bien entendu également avoir les capacités financières ou un patrimoine suffisant pour se porter garant.

En effet, la banque va étudier le dossier pour vérifier s’il peut assumer les mensualités en cas d’impayés.

L’avantage de choisir une tierce personne comme garant est évidemment le coût. En effet, vous n’aurez pas à vous acquitter des frais de garanties. Comme c’est le cas en cas de souscription à une société de cautionnement ou encore si vous avez recours à une hypothèque.

Quelles sont les conditions pour qu’un retraité se porte garant pour un crédit immobilier ? 

L’âge du garant n’est pas un critère en soi. La banque s’intéresse tout d’abord aux garanties. Il va étudier la situation financière et patrimoniale du garant. Ainsi, il va s’assurer que les revenus soient suffisants pour rembourser le crédit en cas de défaillance de l’emprunteur.

Bon à savoir : Une pension de retraite peut-être saisie au même titre qu’un salaire.

C’est pourquoi, si un retraité dispose d’une capacité financière suffisante, la banque peut accepter qu’il se porte caution pour un crédit immobilier. Notamment si c’est un jeune retraité ! Il va de soi que votre conseiller aura plus de difficulté à accepter qu’un retraité âgé se porte garant.

Afin de mettre les chances de votre côté, si ce sont vos parents ou grands-parents qui se portent garants, ils seraient intéressants de passer par leur banque. En effet, le conseiller sera plus enclin à étudier le dossier et a accepté qu’ils se portent cautions.

Quelles sont les obligations du garant dans le cas d’un prêt immobilier ? 

Les obligations du garant vont dépendre du type de cautionnement. En effet, elles seront différentes qu’ils s’agissent d’une caution simple ou solidaire.

Caution simpleCaution solidaire
La banque engage dans un premier temps une procédure de recouvrement contre l’emprunteur avant de se retourner vers la caution.  

Cette solution engage le moins la personne qui se porte garante. À noter que les banques refusent généralement ce type de caution pour un prêt immobilier.
En cas d’impayés, la banque s’adresse simultanément aux deux parties. En d’autres termes, emprunteur et caution sont solidaires de la procédure de recouvrement.  

Cette solution est privilégiée par les banques, car elle offre davantage de garanties.

Se porter garant, vous engage en cas de défaillance de l’emprunteur, vous serez dans l’obligation de payer les mensualités de crédit à sa place.

Que se passe-t-il à la fin du cautionnement ?

L’engagement de cautionnement peut être négocié et porter par exemple sur une partie du prêt ou prendre fin en cas de divorce ou en cas de décès de la caution.

En tout état de cause, l’engagement de la caution prend fin :

  • À la date prévue dans l’acte de caution
  • Au remboursement de la dette ou du crédit par l’emprunteur
  • Au décès de la caution si cela est prévu au contrat. Dans le cas contraire, les héritiers prennent le relai sauf s’ils refusent la succession.
  • Au décès de l’emprunteur si cela est prévu au contrat. Mais en général dans ce cas c’est l’assurance emprunteur qui sera tenue de rembourser le crédit à la banque.

Toutefois, si l’emprunteur souhaite libérer ses garants de leur engagement, et que sa situation financière a évolué, il peut envisager un rachat de crédit.

Un retraité peut-il se porter garant pour une location ? 

Comme pour un prêt immobilier un retraité peut se porter garant pour une location. C’est d’ailleurs, une pratique assez courante, si le bailleur n’a pas souscrit d’assurance loyers impayés. En effet, pour une location, il est interdit de cumuler assurance loyers impayés sauf si le locataire est étudiant ou apprentis.

Le bailleur vérifiera l’éligibilité des garants, notamment les revenus. Il n’y a pas de critères d’âge tant que les garants sont solvables. En effet, la caution s’engage à payer les loyers et charges dus. Il peut également être redevable des frais de remise en état du logement si des dégradations sont constatées. 

En pratique, le cautionnement est automatiquement solidaire. Le bailleur engage une procédure de recouvrement simultanément à l’encontre du locataire et du garant.

En résumé, un retraité, tant que ses revenus sont suffisants, peut se porter garant pour une location ou un prêt immobilier. Toutefois, même si l’âge n’est pas un critère, il y a de fortes chances que le garant soit refusé s’il est trop âgé ou si sa santé est fragile, notamment pour un prêt immobilier. Dans ce cas, la banque vous orientera plus facilement vers une société de cautionnement.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.