Comment trouver un garant pour une location ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 23 novembre 2021

Vous souhaitez louer un logement ? Cependant, vous savez qu’à l’heure actuelle les propriétaires souhaitent de plus en plus de garanties afin de limiter les risques d’impayés. Il est donc fort probable que l’on vous demande un garant pour louer un appartement et ce quel que soit votre profil !

C’est pourquoi, nous vous expliquons ici toutes les solutions pour trouver un garant et accéder à un logement !

AssureurTarif annuelAvantages
locataire
Délai de paiementMontant maximal couvertNotre avisOffre actuelle
Garantme270 €Etudiants éligibles sans conditions
2 000 agences partenaires
Conseiller dédié
15
jours
90 000€Tarif attractifVoir sur le site de Garantme
Cautioneo348 €Tiers de confiance pour améliorer un dossier 15
jours
96 000€Un peu plus cher que les autresVoir sur le site de Cautioneo
Unkle360 €Dossier complet en 2 heures
Grande variété de profils acceptés
15
jours
96 000€Offre intéressanteVoir sur le site d’Unkle

Qu’est-ce qu’un garant de location ?

Il n’est pas rare qu’un propriétaire ou une agence immobilière demande un garant pour louer un appartement. En effet, un bailleur souhaite se protéger contre les risques d’impayés. De plus en plus de propriétaires souscrivent une assurance loyer impayée (GLI), cependant les critères d’éligibilité sont très stricts. De fait, une partie des locataires ne peuvent prétendre aux logements garantis par une GLI et un propriétaire disposant d’une GLI ne peut exiger à son locataire d’avoir un garant.

Heureusement la GLI n’est pas encore si répandue et fournir un garant reste la norme pour solidifier votre dossier de location. Concernant la recherche de garant, plusieurs solutions alternatives existent, à savoir :

  • Demander à un proche de se porter caution
  • Utiliser un garant payant
  • Souscrire à la garantie Visale
  • Mettre en place une caution bancaire.

Nous vous expliquons tout de suite le fonctionnement de ses différentes garanties qui pourront vous permettre d’accéder à votre logement.

Comment un proche peut-il se porter caution de mon logement ?

La solution la plus simple pour un candidat locataire est de proposer un garant physique. Cela peut-être un membre de la famille, un ami ou même un employeur. Il n’y a pas de critères précis tant que le garant est solvable et qu’il réside en France.

En effet, le dossier du garant sera étudié avec attention, au même titre que le dossier locataire. Il est d’ailleurs courant de demander que la caution perçoive des revenus au moins supérieurs à 4 fois le montant du loyer. Normal, le propriétaire doit s’assurer que le garant aura la capacité financière suffisante de prendre le relai en cas d’impayés.

Une caution physique ne peut pas être cumulée avec une assurance loyer impayée sauf pour les étudiants et les apprentis.

Ainsi lors du dépôt de la candidature, il faudra constituer deux dossiers, un pour le locataire et un pour le garant.

Fixé par le Décret n° 2015-1437 du 5 novembre 2015, les documents à fournir au propriétaire sont les suivants :

  • Carte d’identité ou passeport
  • Trois derniers bulletins de salaire ou deux derniers bilans
  • Justificatif de domicile (quittance EDF, avis de taxe d’habitation, etc.).
  • Dernier avis d’imposition
  • Carte étudiante éventuellement
  • Carte de séjour si besoin
  • Attestation employeur, contrat de travail
  • Taxe foncière
  • RIB
  • Quittance de loyer de la précédente location

En revanche, en application des lois du 6 juillet 1989 et du 17 janvier 2002, le propriétaire ne peut exiger les pièces suivantes :

  • Carte VITALE.
  • Photocopie de compte bancaire.
  • Attestation de bonne tenue du compte bancaire.
  • Attestation d’absence de crédit,
  • Autorisation de prélèvement automatique.
  • Contrat de mariage ou un certificat de concubinage.
  • Dossier médical personnel.
  • Extrait de casier judiciaire.

Dans le cas où le dossier est accepté, le garant devra également signer le bail et remplir un acte de cautionnement.

Il existe deux types de cautionnement, mais les bailleurs ou agences immobilières utilisent généralement la caution solidaire. Ce qui implique qu’en cas d’impayés, locataire et garant sont poursuivis simultanément.

Un garant n’est pas obligatoire, mais souvent demandé. Toutefois, si vous n’avez pas la possibilité de présenter une personne physique, ils existent d’autres solutions que nous vous détaillons tout de suite !

Quelles sont les solutions payantes pour trouver un garant de location ?

Vue les difficultés pour certaines personnes de se loger, des sociétés de garanties se sont développées au fil des ans. Elles proposent ainsi de se porter garant pour votre logement, en contrepartie d’une cotisation.

Ainsi, en cas d’impayés, l’assurance indemnise directement le propriétaire avant d’engager la procédure à l’encontre du locataire.

Cette solution de recourir à un garant payant offre des avantages, notamment au propriétaire :

  • Plus sécurisant qu’un garant physique qui peut ne pas payer ou se retrouver insolvable.
  • Gratuité pour le bailleur/propriétaire
  • Éligibilité élargie contrairement aux assurances loyers impayées.

Ainsi en déposant votre dossier en ligne, l’organisme de garantie de location étudie votre profil. En cas d’acceptation, il vous délivre un certificat d’éligibilité que vous pouvez présenter au bailleur.

On retrouve certains leaders sur le marché comme Garantme, Unkle ou encore Cautioneo. Ces garants proposent tous les mêmes services, les mêmes garanties au même prix, à savoir :

  • Garantie des loyers pour le propriétaire à hauteur de 96 000 €, sans délai de carence ni franchise
  • Cotisation pour le locataire aux alentours des 3.5% du loyer annuel

Exemple : Pour un loyer mensuel de 600 € soit 7200 € annuel, vous devrez payer 252 € après avoir signé le bail pour une année entière.

Cette cotisation est à renouveler chaque année.

GARANTME CAUTIONEOUNKLE
Assureurs garantissant les contratsMMA, Suffren Assurances, et Galian.Sada et AvivaSada Assurance, Allianz, AXA et CNP Assurance
Prix des cotisations sur le loyer annuel3.5 %3.5%3.5% si paiement mensuel ou 2.8% si paiement annuel.
Garanties pour le propriétaire96 000 €
100% des frais de procédure
Protection juridique : 5000 €
Remboursement sans délai de carence ni franchise
96 000 €
100% des frais de procédure Protection juridique : 5000 € Remboursement sans délai de carence ni franchise
96 000 €
100% des frais de procédure Protection juridique : 5000 € Remboursement sans délai de carence ni franchise

En revanche, ces sociétés ne donnent aucune information précise sur les conditions d’éligibilités ! Vous déposez votre dossier et vous verrez si oui ou non ils acceptent.

Toutefois, il existe une assurance gratuite pour le locataire et le propriétaire. Il s’agit de la garantie Visale !

Qu’est-ce que la garantie Visale en tant que caution de logement ?

Pour aider les profils exclus des assurances loyers impayées, la loi ALUR souhaitait la mise en place de la GUL (garantie universelle des loyers). Cette dernière n’a jamais vu le jour et a été remplacée par le dispositif VISALE (Visa pour l’emploi et le logement). Cette caution est financée et gérée par Action logement.  

Ainsi les locataires sont éligibles s’ils remplissent au moins une des conditions suivantes :

  • Être âgés de 18 et 30 ans
  • Pour les personnes de plus de 30 ans, si vous remplissez au moins une des conditions suivantes :
    • Être embauché depuis moins de 6 mois (hors CDI confirmé)
    • Ne pas dépasser un revenu mensuel de 1500 € net/mois
    • Se trouver en mobilité professionnelle
    • Avoir une promesse d’embauche de moins de 3 mois
  • Être éligible au bail mobilité : location d’un logement pour une durée de 1 à 10 mois
  • Être logé par un organisme d’intermédiaire locatif

De plus, pour que le logement puisse être garanti par Visale, il doit :

  • Être loué en résidence principale sauf pour le bail mobilité
  • Le loyer charges comprises est de 1500 € maximum en île de France et de 1300 € sur le reste du territoire
  • Être décent et conforme au règlement sanitaire départemental.

Par ailleurs, le bail doit être conforme à la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 incluant la clause résolutoire stipulant que le bailleur peut résilier unilatéralement le contrat en cas de manquement du locataire à ses obligations. De plus, le bail devra être signé après l’obtention du contrat de cautionnement Visale et avant la fin de validité du visa du locataire.

La caution Visale ne peut pas être cumulée avec une assurance loyer impayée ou un garant physique.

Le dispositif Visale couvre les loyers, les charges impayées et les frais de procédure. Toutefois, cette caution a des limites. En effet, elle garantit uniquement :

  • 36 mensualités sur la durée totale du bail nu ou meublé, renouvellement éventuel inclus.
  • 9 mensualités maximum dans le cas de bail meublé consenti à un étudiant

C’est une des raisons pour laquelle les bailleurs ou les agences immobilières sont frileux de recourir à la garantie Visale. Ce qui est bien dommage !

En effet, Action logement rembourse rapidement en cas d’impayés et elle se charge de la procédure à l’encontre du locataire.

De plus, cette caution permet à des jeunes de se loger en ayant une garantie gratuite.

D’autant que si le propriétaire bailleur souhaite une assurance loyer impayée plus sécurisante, il suffit d’attendre 6 mois de bon paiement et de basculer le locataire sur une GLI !

Que penser de la caution bancaire comme garantie de cautionnement ?

Dans le cas où aucune des solutions mentionnées précédemment n’est possible, il vous reste la possibilité de recourir à la caution bancaire. Cette pratique est rarement utilisée, d’ailleurs peu de banques proposent encore ce service.

La caution bancaire est en effet contraignante, puisque le locataire devra bloquer une somme d’argent sur un compte. Ce montant correspond en général à un ou deux ans de loyers.  De plus, la banque applique des frais de dossier et une commission pour la création et la gestion du compte.

Ce dépôt est ensuite débloqué sur demande du bailleur en cas d’impayé du locataire. Contrairement aux autres formes de caution, ici c’est l’argent du locataire qui sera utilisé, et non l’argent de la banque ou d’une personne physique.

Utiliser la caution bancaire peut être utile pour des expatriés qui reviennent en France, des retraités ou encore des personnes ayant une épargne conséquente à la suite de la vente d’un appartement par exemple.

Ce type de garantie n’est pas la solution idéale pour louer un appartement. Elle a un cout élevé et vous devez immobiliser votre épargne pendant la durée du bail. Cependant, une fois la confiance installée entre le bailleur et le locataire, la caution bancaire peut être levée avec l’accord du propriétaire.

En conclusion, trouver un logement peut parfois s’apparenter à un parcours du combattant, notamment dans certaines régions où la demande est plus forte que l’offre, d’où la création du dispositif Pinel. Aussi, nous vous conseillons lors de votre recherche d’appartement, de préparer un dossier complet, justificatif et garantie incluse. Cela montrera votre sérieux au propriétaire ou à l’agence immobilière.

Tous nos articles sur les garants

2 commentaires
Moreta, le 27 novembre 2021

je voudrais savoir comment faire pour une garantie locative pour louer un appartement, merci

Répondre
Notre expert
Benoît Fruchard, le 29 novembre 2021

Bonjour,
Si vous êtes locataire, il existe plusieurs solutions que nous avons listées dans cet article :

  • Soliciter la garantie Visale
  • Demander à un proche
  • Prendre une garantie payante comme Garantme

Benoît

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.