Est-il possible d’avoir un crédit immobilier sans CDI ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 23 novembre 2021

Obtenir un crédit immobilier ou personnel sans CDI peut se révéler être un parcours du combattant si vous ne mettez toutes les chances de votre côté ! En effet, les banques préfèrent naturellement les emprunteurs ayant un CDI et une stabilité de leurs revenus. Toutefois, l’émergence des CDD, des intérimaires, des freelances ou de l’entrepreneuriat oblige les banques à revoir leur politique commerciale.

Tour d’horizon des différentes solutions qui s’offrent à vous pour emprunter sans être en CDI !

Est-il possible d’emprunter sans CDI ?

Les banques sont naturellement plus frileuses d’octroyer un crédit immobilier ou personnel à une personne sans CDI. Cependant, la conjoncture actuelle et l’évolution du monde du travail obligent les banques à s’adapter. En effet, de plus en plus de personnes sont embauchées en CDD, ou tout simplement se lance dans l’entrepreneuriat.  La marge de négociation sera certes réduite lorsque vous souhaiterez emprunter, mais si vous remplissez certaines conditions tout deviendra possible, à savoir :

  • Une stabilité financière : C’est un des critères essentiels pour la banque. Il convient de lui prouver que malgré l’absence de CDI, vos revenus sont stables et réguliers.
  • Une gestion financière irréprochable : La banque appréciera le fait que vous n’ayez pas de découvert ni de crédits en cours.
  • Présenter un garant solide: un membre de votre famille, par exemple, avec une stabilité personnelle et financière peut s’avérer être un atout. En effet, le garant est la personne qui rembourse votre prêt en cas de défaillance.
  • Emprunter avec un conjoint en CDI : demander un crédit avec un co-emprunteur en CDI rassurera la banque.
  • Constituer un apport personnel : un crédit immobilier sans apport est possible dans certains cas. Toutefois, sans CDI, il est préférable d’apporter au moins un apport égal à 10% du montant de votre emprunt.
  • Un saut de charge nul voir négatif : En effet, si votre loyer actuel est égal ou supérieur à la mensualité d’un crédit immobilier, la banque sera plus favorable à financer votre projet.

Ces points sont essentiels pour constituer un dossier solide et avoir une bonne image auprès de votre banque. Mais ils existent d’autres solutions que nous vous détaillons tout de suite !

Quelles sont les solutions pour avoir un crédit en CDD ?

Les banques considèrent les CDD comme des contrats précaires. Toutefois, ils sont en constante augmentation et les banques ne peuvent plus les ignorer. Elles doivent donc s’adapter et proposer des solutions de crédit pour les personnes en CDD.

Ainsi, vous pouvez demander un crédit immobilier en justifiant d’un emploi en CDD depuis 2 ans voire 3 ans sans interruption. Toutefois, tous les CDD ne se valent pas !

En effet, les banques assimilent par exemple les CDD dans la fonction publique à des CDI. Par définition, la fonction publique assure une certaine sécurité de l’emploi, ouvrant parfois la porte à des conditions de crédit plus avantageuses.

Autres conditions que la banque peut exiger pour la demande d’un crédit immobilier en CDD, est d’emprunter avec une personne en CDI. La banque choisira alors de prendre en compte les deux revenus ou uniquement ceux du co-emprunteur.

Par ailleurs, pour mettre toutes les chances de votre côté, avoir un apport personnel est vivement conseillé.

En revanche, un crédit à la consommation est plus facilement accordé par les banques comme :

  • Un prêt personnel : ce crédit permet à l’emprunteur de financier un bien ou un service à la consommation sans avoir besoin de justifier de son achat auprès de la banque
  • Un crédit affecté : Ce prêt est destiné à un achat spécifique comme une voiture, un bien mobilier, ou encore en vue de réaliser des travaux.

Cependant, les taux d’intérêt sont généralement moins avantageux pour les personnes sans CDI. En effet, les banques considèrent qu’il y a un risque. Nous vous expliquons pourquoi un peu plus loin !

Comment emprunter en étant en intérim ?

Le statut d’intérimaire n’est pas le statut favori des banques ! Toutefois si vous justifiez d’une activité continue comprise entre 18 et 24 mois, vous pouvez peut-être accéder à la propriété.

Ainsi vous devez présenter à la banque un dossier solide, avec un co-emprunteur et un apport personnel de préférence. Vous devrez en outre avoir une mission au moment de votre demande de crédit.

À noter que pour un crédit personnel, la banque vous demandera de justifier d’un minimum de 600 heures d’intérim sur les 12 derniers mois.

Le statut d’intérimaire étant considéré comme un statut précaire, une association a été créé en 1992 afin de faciliter la vie des intérimaires. Le FASTT (Fonds d’action sociale du travail temporaire) intervient et accompagne les intérimaires afin qu’ils aient accès aux crédits à la consommation ou encore pour l’achat d’une voiture.

Puis-je emprunter en étant sans emploi ?

Autant dire qu’en étant sans emploi, obtenir un crédit immobilier relève presque du miracle. Il vous faudra apporter des garanties plus que convaincantes.

Vous pouvez éventuellement demander un crédit immobilier avec un garant qui s’engage à payer vos mensualités en cas de défaillance. En revanche, ses revenus doivent être conséquents afin de rassurer la banque sur sa capacité de remboursement.

Dans le cas où vous êtes sans emploi, mais propriétaire, vous pouvez hypothéquer votre bien. En effet, après expertise de votre bien, la banque pourra éventuellement vous octroyer un prêt hypothécaire. Ainsi, en cas de non-paiement, elle pourra saisir le bien hypothéqué et le vendre pour se rembourser.

Ces solutions donneront plus facilement accès à un prêt personnel qu’à un crédit immobilier qui vous engage sur du long terme.

En tant que personne sans emploi, vous pouvez avoir accès à des microcrédits personnels ou des aides mis en place par la Caisse d’allocations familiales (Caf). Là encore sous réserve de respecter les conditions pour en bénéficier. Pour accéder à ses prêts, vous devez contacter un travailleur social qui vous accompagnera dans vos démarches.

Les modalités d’un crédit immobilier sans CDI ?

Comme nous l’avons vu, il n’est pas impossible d’obtenir un crédit immobilier sans CDI dès lors que vous justifiez de garanties et d’une stabilité financière.

En revanche, les conditions du crédit sauront moins avantageuses et vous ne serez pas en position de force pour négocier.

La banque peut donc vous accorder un crédit, mais le taux immobilier sera généralement plus élevé de 0.2% ou 0.3 %. Ainsi, la banque compense votre manque de garanties et le risque encouru en augmentant le cout global du crédit, à savoir le TAEG (taux annuel effectif global).

En CDI, vous pouvez envisager un crédit immobilier sans apport personnel. En CDD, autant dire qu’il sera obligatoire. L’apport personnel peut être une épargne, un prêt familial ou encore un héritage qui aura deux effets sur votre dossier, à savoir :

  • L’apport personnel vous permet de financer les frais de notaire. Le crédit octroyé sera uniquement sur la valeur du bien qui pourra être hypothéqué.
  • Vous prouvez à la banque que vous avez la capacité financière d’épargner et que votre gestion financière est efficace, quelle que soit votre situation professionnelle.

Il n’est pas impossible que la banque se rapproche du taux d’usure fixé trimestriellement par la banque de France. Ce taux d’intérêt maximum vise à protéger les consommateurs. Ainsi si vous êtes en CDD, intérimaire ou indépendant, la banque ne pourra pas dépasser ce taux d’usure pour votre crédit immobilier.

En conclusion, obtenir un crédit immobilier sans CDI peut s’avérer compliqué, mais pas impossible. Pour vous accompagner dans vos démarches, vous pouvez éventuellement faire appel à des courtiers immobiliers qui connaissent les banques plus aptes à accepter un dossier d’un emprunteur en CDD, intérimaire ou encore indépendant.

Vous pouvez aussi demander à des experts qui sauront vous conseiller selon votre profil emprunteur !

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.