Comment investir son argent en 2022 ? Guide pour les jeunes

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 03 août 2022

Jeunesse rime souvent avec insouciance, pourtant, c’est la meilleure période pour songer à préparer son avenir. En effet, l’idéal est toujours d’investir et d’épargner le plus tôt possible. Mais quel est l’intérêt d’investir jeune ? Et quels sont les placements les plus avantageux lorsqu’on est jeune ? Comment investir son argent quand on est jeune ?

Dans cet article, nous vous dévoilerons toutes les bonnes raisons d’investir jeune. Vous découvrirez, en outre, les meilleures idées d’investissement qui vous permettront de préparer très tôt votre avenir.

Quel est l’intérêt d’investir jeune ?

D’abord, investir jeune vous fera gagner plus d’argent. Plus une personne détiendra des investissements longtemps, plus ses placements rapporteront. Si l’on ne se réfère qu’à l’immobilier, 60 ans de loyer sera toujours mieux que 30 ans de loyer. L’idéal est donc d’investir toujours le plus tôt possible.

Ensuite, investir jeune vous permet de préserver votre argent de l’inflation. Il faut retenir que l’argent perd de sa valeur au fil du temps. Et cette perte de valeur s’accélère avec l’inflation. Cela signifie que si aujourd’hui, vous pouvez acheter trois baguettes de pain avec 5 euros, ce sera autrement plus tard. Dans quelques années, 5 euros ne vous permettra d’acheter que deux baguettes de pain voire une seule. En investissant jeune, vous pourrez donc acquérir des biens à des prix largement accessibles qu’ils ne le seront dans les prochaines années.

Enfin, investir jeune est une aubaine pour travailler moins, gagner plus d’argent et anticiper votre retraite. Autrement dit, vous aurez l’occasion de prendre votre retraite plus tôt. En effet, plus vous commencerez à investir jeune, plus les rentes issues de vos investissements seront conséquentes. De plus, si vous avez demandé un emprunt, vous aurez plus de chances de le rembourser plus tôt en investissant jeune.

Outre ces trois avantages, sachez qu’en choisissant d’investir jeune, vous profiterez davantage de votre temps. Chose qui devient plus compliquée une fois que vous seriez marié ou que vous auriez des enfants. Faute de temps, il vous sera plus difficile d’investir tout en cumulant emploi et vie de famille.

Investir dans des livrets bancaires ou un PEL

Les livrets bancaires

Grâce aux avantages proposés par les banques, les jeunes ont la possibilité d’investir tôt. Ces avantages se traduisent par la possibilité d’ouvrir des livrets adaptés à leur âge. A cela s’ajoute des conditions très souples puisqu’aucun frais d’ouverture, de gestion, de clôture n’est requis et il n’y a pas de fiscalité. Entièrement gratuits, les livrets bancaires permettent aux jeunes d’épargner sans le moindre risque et ce, même avec des revenus très bas. Plusieurs choix de livret bancaire s’offrent à vous.

Le livret jeune 

Disponible dans tous les établissements bancaires, il s’adresse aux jeunes âgés entre 12 à 25 ans. Ces jeunes doivent résider à titre habituel soit en France métropolitaine, soit dans un département d’outre-mer. Le fonctionnement du livret jeune étant strictement encadré par la loi, une personne ne peut disposer que d’un seul livret. Toutefois, le livret jeune peut être cumulé avec d’autres livrets d’épargne tels que le livret A.

Le livret A 

Ouvert à toute personne majeure ou mineure, le livret A est un placement rémunéré (faiblement, 2% depuis le 1er août 2022). L’ouverture d’un livret A se fait par le biais d’une signature d’un contrat auprès d’un établissement bancaire. Les sommes versées sur le compte vous rapportent des intérêts par quinzaine. Le versement maximum étant plafonné à 22 950 euros.

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) 

C’est un livret d’épargne règlementé destiné à financer les PME. Il vise également à soutenir financièrement l’économie sociale et solidaire. Par ailleurs, il permet au titulaire du compte de faire des dons. Cela, au profit d’une ou de plusieurs entreprises relevant du secteur du développement durable et solidaire. Avec ce compte, le titulaire peut faire des retraits à tout moment. Un dépôt minimum de 10 euros étant requis à l’ouverture du compte. Avec le LDDS, le plafond de versement est de 12 000 euros.

Le livret d’Épargne Populaire ou LEP

Le LEP est une épargne sécurisée accessible aux jeunes souhaitant investir et faire du profit. Pour son ouverture, il requiert un dépôt minimum de 30 euros. Ce livret d’épargne présente de nombreux avantages : durée illimitée, retrait possible à tout moment, zéro frais … Il vous génère également des intérêts par quinzaine. Des intérêts entièrement exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux. Le plafond de versement pour le LEP est de 7 700 euros.

Le PEL

L’investissement dans un PEL est une idée d’investissement intéressante pour les jeunes désirant investir tôt. Il est notamment avantageux si vous envisagez de futurs achats immobiliers. Il convient aux jeunes souhaitant épargner mensuellement sur une durée de 4 à 15 ans, en vue d’un projet immobilier. Le PEL génère un intérêt d’environ 1% brut. Cependant, l’argent versé sur votre compte ne doit pas être retiré avant 4 ans pour éviter toute clôture de compte. Outre les intérêts générés par vos versements, avec le PEL, vous aurez droit à un taux d’emprunt immobilier préférentiel.

Investir dans une assurance vie

L’assurance vie reste un choix de placement convenant aux jeunes actifs souhaitant développer leur épargne à court, moyen ou long terme. Contrairement à ce qui se dit souvent, l’argent épargné sur un contrat d’assurance vie n’est pas bloqué. Le titulaire de l’assurance vie n’a pas non plus à attendre 8 ans pour débloquer les fonds de son contrat. En outre, l’assurance vie bénéficie d’une fiscalité avantageuse. Ce type de contrat peut permettre d’espérer un rendement supérieur à celui du PEL et d’autres livrets d’épargne bancaires mais il y aura plus de risques.

Avec l’assurance vie, vous disposez de plusieurs choix de support pour placer votre assurance vie :

Investir en bourse

Certains placements boursiers sont accessibles même aux adolescents, mais ils doivent attendre 18 ans avant de pouvoir investir. Pour investir en bourse avec un budget minime tout en étant jeune, vous disposez de deux possibilités. Soit opter pour un PEA dont notamment le PEA Jeune, soit opter pour le compte-titres (CTO).

Ouvrir un PEA Jeune

Le PEA Jeune est un placement accordé aux jeunes âgés de 18 à 25 ans, rattachés fiscalement à leurs parents. Le plafond d’investissement pour ce placement est limité à 20 000 euros contrairement au PEA normal qui est de 150 000 euros. Dès lors que le jeune adulte deviendra autonomie fiscalement, son compte se transformera en PEA normal. Côté fiscalité, la flat tax de 30% s’appliquera sur une période de 5 ans. Au-delà de cette durée, une fiscalité d’un taux de 17,2% s’appliquera.

Investir en bourse jeune avec le compte-titres

Ouvrir un compte-titres (CTO) permet aux jeunes encore mineurs d’investir en bourse. Pour ouvrir un compte, vous avez le choix entre deux possibilités :

Dans les deux cas, l’autorisation d’un de vos parents est indispensable du moment que vous êtes mineur. Sinon, vous pouvez également attendre d’avoir l’âge majeur pour se lancer dans l’investissement boursier.

En France, l’âge légal pour pouvoir investir en bourse est de 18 ans. La raison est que pour se lancer dans l’investissement boursier, vous devez disposer d’un compte bancaire à votre nom ou alors le faire sous la responsabilité des parents.

Investir dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier en étant un jeune actif constitue une excellente idée de placement. Cependant, pour que votre investissement soit rentable, vous devez choisir le bon placement. Pour être rentier, par exemple, posséder votre propre résidence principale ne suffira pas.

Pour un investissement plus lucratif, investir dans une SCPI ou se lancer dans l’investissement locatif, en commençant par des parkings par exemple, peut être plus intéressant.

Investir en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)

Les SCPI permettent d’investir dans la pierre sans les contraintes habituelles liées à l’achat ou la mise en location d’un bien immobilier. En effet, l’achat et la location d’une maison s’accompagnent souvent de contraintes liées à la gestion, l’entretien ou les coûts de l’opération. Avec les SCPI, vous êtes libéré de tout ça.

Dans l’investissement en SCPI, vous n’achetez pas directement le bien mais les parts d’un patrimoine immobilier. Vous pouvez aussi profiter d’un investissement immobilier sans devoir placer d’importantes sommes d’argent. Vos avantages ? Vous percevez régulièrement un montant de loyer proportionnel à vos parts. Vous profitez en plus de la plus-value en cas de revente. L’investissement en SCPI donne l’occasion même aux jeunes actifs à petit budget de se lancer dans l’immobilier avec des revenus.

Se lancer dans l’investissement locatif

Les jeunes bénéficient généralement de taux d’emprunt attractifs. Si vous êtes jeune, vous pouvez profiter de cette opportunité pour investir dans la pierre à moindre coût. De plus, grâce à l’effet de levier, un jeune peut investir dans l’immobilier malgré un faible apport. Supposons que vous achetez un bien immobilier à 100 000 euros. Avec ce système financier, vous pouvez acquérir ce bien en apportant 10 000 euros. Les 90 000 euros restants peuvent être réglés au moyen d’un emprunt bancaire. Si vous choisissez de mettre en location votre bien, les loyers perçus pourront vous permettre de rembourser les mensualités de votre emprunt. Cela vous évite de rembourser votre crédit avec votre épargne personnelle.

En outre l’investissement locatif vous protège de l’inflation puisque vous pouvez revaloriser vos loyers chaque année. Pour commencer, nous vous recommandons de privilégier les placements à rendement élevé. Notamment l’achat de biens immobiliers tels qu’un garage, par exemple. Avec ce type d’achat immobilier, vous pouvez espérer un rendement brut allant jusqu’à 8%, voire plus.

Quel est l’intérêt d’investir jeune ?

Investir jeune permet de se préparer financièrement aux évènements importants de sa vie comme le mariage ou l’arrivée d’un bébé. Cette période est la plus idéale pour anticiper de projets futurs tels que l’achat d’une voiture ou d’un bien immobilier. C’est également la période où vous avez le moins de charges fixes. Vous pouvez donc épargner plus facilement. A ces avantages s’ajoutent les privilèges qu’offrent les banques aux jeunes, notamment des taux d’emprunt peu élevés.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]