Comment fonctionne l’assurance retraite en France ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 28 octobre 2021

L’assurance retraite désigne la retraite du régime général de la Sécurité Sociale. Elle représente donc la retraite de base des salariés du secteur industriel, du commerce et des services. L’objectif de l’assurance retraite est d’assurer une source de revenus régulière aux travailleurs, une fois qu’ils partiront à la retraite.

Comment fonctionne l’assurance retraite en France ? Comment faire un dossier de retraite ? Comment calculer le montant de sa retraite ? Dans cet article, on vous apporte toutes les informations essentielles que vous devrez savoir sur le fonctionnement de l’assurance retraite. Nous vous indiquerons également les solutions possibles pour améliorer votre retraite.

Comment fonctionne l’assurance retraite en France ?

En France, la retraite est gérée par différents organismes. Ces organismes ou caisses de retraite gèrent le versement des pensions aux retraités, en fonction du régime de retraite auquel ils sont affilés. Selon votre statut professionnel ou régime de retraite, vous cotiserez donc mensuellement auprès de la caisse de retraite correspondante.

L’assurance retraite, par exemple, se compose de la CNAV et de plusieurs organismes régionaux dont la CARSAT, la CGSS et la CSS. Ces organismes ou caisses de retraite assurent le versement des pensions de retraite des salariés du secteur privé. L’assurance retraite fonctionne selon un système basé sur la répartition. On parle également d’un fonctionnement qui repose sur le principe de solidarité entre les générations. Concrètement, cela se traduit par des cotisations régulières de la part des actifs qui serviront directement à financer la retraite de leurs aînés. La génération suivante financera à leur tour leur retraite.

Cependant, la crise sanitaire liée au Covid-19 a renforcé la baisse des actifs des fonds de pension de retraite. Une baisse des actifs qui n’est pas sans conséquence. En effet, plus le nombre d’actifs cotisants diminuent, plus les pensions de retraite risquent d’être revus à la baisse.

Comment faire un dossier de retraite ?

Pour préparer votre retraite, nous vous conseillons de faire votre demande 6 mois avant la date de départ souhaitée. Faire une demande de retraite est désormais très simple en ligne. Pour cela connectez-vous à votre espace personnel sur le site lassuranceretraite.fr.

Une fois connecté, vous pouvez attribuer votre demande de retraite en ligne. Une seule demande suffit pour tous vos régimes de retraite, qu’il s’agisse de la retraite de base ou des retraites complémentaires.

Dès lors votre demande de retraite complétée, il ne vous reste plus qu’à joindre les justificatifs nécessaires avec votre demande. Scannez vos justificatifs puis envoyez-les. Votre demande envoyée, un conseiller au sein de chaque régime de retraite se chargera de l’examiner. Il vous contactera au besoin.

Vous pouvez suivre à tout moment l’avancement de votre demande en ligne, via le service « Suivre ma demande en cours ».

Vous avez été salarié agricole, artisan ou commerçant né à partir de 1953 et hors cas spécifique ? Pour faire votre demande de retraite, contactez le dernier régime auprès duquel vous avez cotisé. Soit auprès de l’Assurance retraite ou de la MSA. Ce dernier régime sera votre unique interlocuteur et se chargera de traiter votre demande. Il prendra également en charge le calcul et le versement de votre pension de retraite.

Comment contacter un conseiller retraite ?

Besoin de conseil concernant les droits et les démarches en rapport à votre demande de retraite ? Vous pouvez joindre le conseiller retraite de l’Assurance Retraite au 3960 (Service gratuit + Prix appel). Depuis l’étranger, vous pouvez profiter de l’assistance d’un conseiller retraite en composant le + 33 9 71 10 39 60. Ce service est disponible du lundi au vendredi, de 8h à 17h.

Vous avez également la possibilité de contacter un conseiller retraite par voie postale, selon votre région. En cas de besoin spécifique, nous pouvons vous mettre en contact avec un expert retraite.

Comment calculer le montant de ma retraite ?

Le montant de votre retraite est calculé sur la base de plusieurs éléments :

  • Votre salaire ou vos revenus d’activité ;
  • La durée de cotisation exprimée en trimestres ;
  • Le régime de retraite ou la caisse de retraite auprès duquel vous cotisez. La retraite de base et la retraite complémentaire ayant chacune leurs propres modes de calcul.

Il faut noter que vous avez la possibilité de partir à la retraite à partir de 62 ans. Toutefois, si vous souhaitez profiter d’une retraite à taux plein, vous devez justifier d’un certain nombre de trimestres. Si vous choisissez de partir avant l’âge légal de départ à la retraite, le montant de votre retraite sera réduit définitivement.

Calcul de la retraite de base du régime général

Pour les salariés du privé, le montant de la pension de retraite de base selon la formule suivante :

Retraite de base = Salaire annuel moyen x taux de pension x (durée d’assurance / durée de référence)

Calcul de la retraite complémentaire

Le montant des pensions de retraite complémentaire obligatoires (Argic-Arrco) correspond à l’assiette de cotisation multipliée par le taux de cotisation. Ce régime de retraite complémentaire attribue des points de retraite dont la valeur évolue suivant le salaire moyen du cotisant.

Ces points sont calculés en fonction du taux d’acquisition. Néanmoins, une garantie minimale de points permet à l’assuré d’obtenir un minimum de 120 points par an.

Pour obtenir le montant annuel de votre retraite complémentaire, on multiplie le nombre de points obtenus par sa valeur (prix du point).

Qu’est-ce que la réforme des retraites ?

Le projet de réforme des retraites envisage la mise en place d’un régime universel. Ce nouveau dispositif de retraite universelle souhaite appliquer les mêmes règles de cotisation à l’ensemble des assurés des différents régimes. Et ce, qu’ils soient salariés du privé, fonctionnaires, indépendants, agriculteurs …

Ce dispositif a pour objectif de mettre fin aux différents régimes actuels, par l’application de règles communes. L’idée principale étant de réduire au maximum les inégalités.

Parmi les spécificités de ce système de retraite universel, on peut citer :

  • La naissance du système universel qui remplacera les 42 régimes de retraite de base et complémentaire ;
  • Le principe de la répartition est maintenu ;
  • L’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans ;
  • Le calcul de la retraite se fera désormais en points et non en trimestre. De ce fait, 1€ cotisé offrira les mêmes droits à chaque Français, quel que soit son statut et le métier qu’il exerce ;
  • Le calcul de la pension se fera sur la base de l’ensemble de la carrière, dans le secteur privé comme dans la fonction publique.

Comment améliorer ma retraite ?

De plus en plus de solutions permettent aujourd’hui d’améliorer sa future retraite. Parmi les nombreuses solutions possibles, nous vous en citons quelques-unes :

  • Le PER ou Placement d’Epargne Retraite : en versant régulièrement de l’argent sur votre PER, vous pouvez déduire vos versements de vos impôts et cela va permettre la constitution d’un complément de revenus au moment de la retraite. Le retraité percevra un complément de revenus sous forme de rente viagère ou de capital ;
  • L’assurance vie : ce type de contrat permet de préparer sa retraite en épargnant à son rythme. Elle offre en même temps des conditions fiscales intéressantes. De plus, l’assurance vie peut être transmise à un proche en cas de décès de l’assuré car elle est considérée hors succession ;
  • Miser sur l’immobilier : l’immobilier reste un placement intéressant pour améliorer sa pension de retraite. Parmi les meilleurs placements qui séduisent de nombreux retraités, nous pouvons citer les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). La SCPI permet aux futurs retraités d’investir dans un placement immobilier diversifié, en vue d’en percevoir des revenus réguliers à la retraite.
  • Le PEA : le Plan d’Epargne en Actions se traduit par un investissement le plus souvent à long terme dans des actions d’entreprises (françaises ou européennes). Après un minimum de 5 ans, les plus-values et les dividendes ne seront pas imposé sur votre revenu ;
  • Diversifier : investir dans l’or, l’argenterie ou les forêts constitue un placement durable pour votre retraite ;
  • Les cryptomonnaies : l’échange de ces monnaies virtuelle se fait sans l’intervention des banques centrales. A condition de bien maîtriser ce système et de n’investir que ce que vous êtes prêts à perdre, les cryptomonnaies peuvent être un moyen intéressant de diversifier son patrimoine.
Comment fonctionne la retraite en France ?

La retraite en France est gérée par plusieurs organismes ou caisses de retraite qui assurent le versement des pensions aux retraités. Le système de retraite en France fonctionne sur le principe de la répartition. Cela signifie que les cotisations des salariés financent directement les pensions des retraités. La génération suivante fera pareil pour les salariés actuels, une fois que ces derniers seront à leur tour retraités.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.