Interdit bancaire : comment obtenir un crédit ?

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 09 décembre 2021

L’interdit bancaire vous frappe généralement lorsque vous vous trouvez déjà dans une situation financière délicate. Même si des revenus réguliers vous permettent de vous en sortir, vous devez parfois faire face à des dépenses urgentes. Que faire si vous ne disposez pas de l’argent nécessaire ? Solliciter les proches est souvent la solution la plus simple. Mais s’ils ne peuvent vous aider, est-ce que vous avez d’autres recours ?

Des solutions de crédit existent pour les personnes fichées comme interdit bancaire. Soyons réalistes, cela demeure compliqué. La majorité des établissements de crédit ne vous accueillent pas à bras ouvert. Certains d’entre eux vous offrent cependant des solutions adaptées à votre situation. Vous pouvez également vous tourner vers des solutions alternatives, en sollicitant des organismes sociaux.

Définition de l’interdit bancaire et du FICP

Il existe deux types d’interdits bancaires qui correspondent chacun à l’établissement d’un fichier distinct.

Ces deux fichiers sont centralisés à la Banque de France. Les noms des personnes inscrites y demeurent pendant une période maximale de 5 ans. La durée est inférieure si les paiements sont régularisés. Ils sont consultables par les banques et établissements de crédit.

L’interdiction bancaire est décidée par la banque après avoir demandé au titulaire du compte de régulariser les incidents de paiement. Elle peut également faire l’objet d’une décision de justice si la personne concernée est coupable de manœuvres frauduleuses.

L’interdit bancaire concerne tous les comptes de la personne concernée, même le compte joint qu’elle partage avec sa compagne ou son compagnon.

La personne qui fait l’objet d’un interdit bancaire ne dispose plus de moyens de paiement. Elle est privée de sa carte bancaire et de son chéquier. Une carte de retrait basique peut lui être délivrée pour lui permettre de prendre des espèces plus facilement.

La banque a la possibilité de clôturer le compte d’une personne qu’elle a fait ficher comme interdit bancaire. Cette dernière dispose toutefois d’un recours. Elle s’adresse à la Banque de France qui désigne alors un établissement dans lequel un nouveau compte sera ouvert. Aucun refus ne peut être opposé en vertu du droit au compte.

Puis-je obtenir un prêt en étant interdit bancaire ?

Dans les faits, il n’est pas évident pour une personne signalée comme interdit bancaire d’accéder au crédit. Les banques et établissements de crédit vérifient systématiquement si l’emprunteur n’est pas fiché au FICP ou FCC. Si vous l’êtes, bon nombre d’entre elles rejettent votre dossier. L’interdiction bancaire est souvent un critère de refus automatique.

Certaines banques acceptent toutefois de fournir des crédits à la consommation aux personnes frappées d’interdit bancaire. La Banque Postale en fait partie. Elle met en avant une responsabilité citoyenne. Quelques organismes de crédit en ligne se montrent également plus ouverts et prêtent des petites sommes, même si vous êtes fiché à la Banque de France. Pouvoir transmettre un dossier auprès de ces établissements financiers, malgré votre situation, est un bon signe. Il n’est cependant pas garanti que vous obteniez un prêt. D’autres critères comme la capacité d’emprunt et de remboursement sont pris en compte.

Ne prospectez pas forcément qu’auprès des banques. De nombreuses solutions alternatives vous permettent d’obtenir un crédit. Bien sûr, il vaut mieux sélectionner celui qui est le plus adapté à votre situation et à vos besoins.

Quelles sont les solutions en ligne pour obtenir un crédit malgré un interdit bancaire ?

Cashper est une fintech qui accorde des petits prêts en ligne, de 50 € à 1 000 €. Ce service financier se distingue en demandant très peu de justificatifs pour délivrer ses prêts. Toutes les catégories de personnes faisant l’objet d’un interdit bancaire ne sont cependant pas éligibles : celles qui ont un dossier de surendettement sont rejetées.

Vous pouvez également opter pour le rachat de crédits. Cette opération financière consiste à regrouper tous vos crédits auprès du même établissement. Celui-ci se charge du remboursement des prêts en cours. L’ensemble de vos prêts fait désormais l’objet d’une mensualité unique. La durée du contrat est souvent longue. Les risques liés au FICP entraînent l’augmentation du taux d’intérêt qui est lors souvent supérieur au taux moyen pratiqué sur le marché. Cette solution n’est pas accessible aux personnes fichées au FCC. Parmi les organismes de crédit en ligne qui proposent le rachat de crédits, vous trouverez Crédigo, EIG Finances ou Floa Bank.

Quelles sont les autres solutions pour obtenir un crédit en étant interdit bancaire ?

Les banques ou autres organismes financiers ne sont pas les seules à délivrer des prêts. Les personnes fichées au FICP ou au FCC peuvent se tourner vers des solutions alternatives de crédit.

Le prêt sur gage existe depuis des siècles, mais il fonctionne toujours aujourd’hui. En France, les crédits municipaux détiennent le monopole de ce type de crédit. Le principe est simple. Vous obtenez un prêt en donnant en garantie un de vos biens mobiliers les plus onéreux. Cela peut être un bijou, un meuble, une collection de timbres cotés… L’objet porté en gage est expertisé. Sa valeur déterminera le montant de la somme qui vous est accordée. Un contrat précisera ensuite les conditions de remboursement. Si vous vous y conformez jusqu’au bout, votre objet vous sera restitué. Dans le cas contraire, il sera vendu par le crédit municipal.

Vous pouvez envisager également de recourir à l’hypothèque. Le principe est le même que pour le prêt sur gage. Cependant, dans ce cas de figure, c’est un bien immobilier, dont vous êtes évidemment propriétaire, qui constitue l’apport en garantie. Ce n’est pas une décision à prendre sur un coup de tête. Les risques de saisie du bien peuvent entraîner des conséquences importantes. D’autre part, l’hypothèque ne vous sert qu’à obtenir un crédit immobilier. Ne comptez pas sur cette solution pour un crédit à la consommation.

Vous pouvez également vous tourner vers le microcrédit social. Les institutions qui œuvrent dans ce domaine ne se basent pas uniquement sur votre solvabilité pour vous accorder un prêt. Elles prennent aussi en compte vos besoins et la pertinence de votre projet.

Vous pouvez explorer enfin cette solution originale : le prêt entre particuliers. Celui-ci se répand en France, depuis quelques années. Il s’agit d’un contrat de prêt entre deux personnes : le bénéficiaire reçoit des fonds remis par un investisseur qui est rémunéré par les intérêts versés. Cette opération est réalisée sans l’intervention d’une banque, mais souvent par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne. Les conditions d’accès au crédit sont en général plus souples ; ce qui présente un intérêt pour les personnes faisant l’objet d’un interdit bancaire. Il est cependant conseillé de bien se renseigner avant de souscrire à ce type de prêt. Certaines offres trop alléchantes se révèlent être des arnaques. Veillez à bien préciser les conditions du contrat afin d’éviter un contentieux.

2 commentaires
Feutrel, le 4 mai 2022

Bonjour je suis fichier banque de France encore 20 mois un effacement total de dettes m'a été accordé en février 2019 je voudrais savoir étant en CDI de la fonction publique territoriale si une banque peut m accorder un credit ? Vous remerciant par avance de votre réponse. Cordialement.

Répondre
Notre expert
Benoît Fruchard, le 5 mai 2022

Bonjour,
Comme nous l’évoquons, les banques sont frileuses à accorder des crédits pour quelqu’un fiché à la Banque de France. Nous donnons des solutions dans l’article mais vous devrez attendre 20 mois pour souscrire à un crédit de façon plus classique.
Benoît

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]