Cleerly 10 minutes de lecture

Quelle banque choisir pour une association ?

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
03 juin 2022

Tout comme les entreprises, les associations ont des dépenses et des rentrées d’argent (pensez aux cotisations). Dans l’optique de faciliter la gestion au quotidien, elles ont donc tout intérêt à avoir un compte bancaire dédié. Cela permet notamment à l’asso d’avoir des moyens de paiement à son nom. Comment ouvrir un compte pour une association ? S’agit-il d’un compte bancaire pro ? Comment choisir sa banque ? Voyons ensemble tout ce qu’il y a à savoir sur le compte d’une association loi 1901 ! 

Contactez un expert en gestion de patrimoine

Le compte bancaire est-il obligatoire pour une association loi 1901 ?

Aux yeux de la loi, une société de capitaux (SAS, SAS…) doit avoir un compte bancaire. Est-ce aussi le cas pour une association ? Non : avoir un compte bancaire n’est pas obligatoire pour une association.

Le compte bancaire n’est obligatoire ni à la constitution de l’asso, ni plus tard, une fois l’activité lancée. 

Malgré son caractère facultatif, le fait d’avoir un compte bancaire ouvert au nom de l’association a quand même de sacrés avantages

  • Recevoir l’argent destiné à l’association sur un compte unique. Cette centralisation facilite largement la gestion et le suivi des paiements entrants : cotisations des membres, dons…
  • Faciliter les paiements, en les réalisant tous à partir d’un même compte : versement des loyers, paiement des charges…
  • Accéder à certains services bancaires spécifiques aux associations et entreprises (un terminal de paiement par exemple), 
  • Aller chercher une subvention plus facilement, 
  • Pouvoir demander un financement

Le niveau de services sera fonction des besoins de l’association. Le « socle » minimum est constitué du compte bancaire, d’un ou plusieurs moyen(s) de paiement et de services de banque à distance (application et espace personnel en ligne). 

Ouvrir le compte bancaire de son association : banque en ligne ou banque traditionnelle ?

L’association peut ouvrir son compte bancaire auprès : 

  • D’une banque « traditionnelle », 
  • D’une banque digitale, filiale ou non d’un grand réseau bancaire, 
  • D’une « néobanque » : on parle alors de « compte sans banque ». 

Il n’existe pas de meilleure solution « dans l’absolu ». Tout dépend de l’association et de ses besoins. En optant pour une banque à guichet, elle profite d’un vrai accompagnement grâce à un conseiller dédié. En optant plutôt pour une banque en ligne ou une néo-banque, elle fait de belles économies, mais devra faire preuve d’une plus grande autonomie. 

Avant de faire votre choix, sachez que toutes les banques n’ « acceptent » pas nécessairement les associations. Avant de vous lancer dans une ouverture de compte (en ligne ou en agence), vérifiez bien les formes juridiques acceptées par l’établissement. Globalement, toutes les banques à guichet acceptent les assos. Cela est moins vrai pour leurs homologues en ligne. 

Commencez donc par faire un point sur ce que vous attendez de votre banque : moyens de paiement, d’encaissement, outils et fonctionnalités, nombre d’utilisateurs qui accéderont au compte… Une fois vos besoins bien définis, place à la comparaison

Pour vous donner une première idée, voici un aperçu des principaux avantages des banques traditionnelles : 

  • Le conseiller dédié, qui est en général un chargé d’affaires spécialisé en association (ou en personnes morales),  
  • La gamme complète de produits et services bancaires : découvert autorisé, encaissement de chèques, dépôt et retraits d’espèces… 
  • L’offre de financement, 
  • L’offre d’assurances
  • Les produits d’épargne, comme le compte à terme, 
  • L’accès à un réseau d’agences (plus ou moins bien) implanté sur tout le territoire. 

De leur côté, les banques digitales et comptes sans banque ont également de solides arguments

  • Leurs tarifs : CB gratuite, pas de commission de mouvement, pas de frais de tenue de compte, formules d’entrée de gamme très accessibles… Globalement, les banques en ligne sont (beaucoup) moins chères que les banques traditionnelles, 
  • La simplicité et la rapidité de l’ouverture d’un compte association, à 100 % en ligne, 
  • La transparence totale au niveau des tarifs : vous savez pour quoi vous payez,  
  • La qualité et le nombre d’outils de gestion / de comptabilité qui sont inclus, souvent dès la première formule. 

Quel compte bancaire pour une association ? Notre comparatif 

Certaines banques ont une offre spécifique pour les associations (le CIC par exemple). C’est toutefois loin d’être le cas de toutes. Rassurez-vous : plusieurs banques digitales acceptent les assos, lesquelles auront alors accès aux mêmes formules que les entreprises.  

Bien sûr, il est impossible de comparer tous les comptes bancaires pour association que l’on trouve sur le marché. Pour cela, pensez à notre comparateur en ligne

Voici quand même quelques pistes

BanqueAvantages
CICOffre spécifique pour les associations
Chargé d’affaires dédié
Offre d’épargne
Solutions monétiques pour faciliter l’encaissement
Offre d’assurances
Les solutions clé-en-main : conception de site, hébergement…
Qonto3 formules (les mêmes que pour les PME et startups)
Tarifs compétitifs
Tarifs clairs et transparents
Entre 2 et 15 membres / cartes bancaires
Un forfait de virements sans frais confortable
Les très nombreux outils de gestion / de facturation
Le support 7/7j et 24/24h
Les virements groupés en 1 clic 
Anytime3 formules proposées
Offre dédiée aux associations et fondations
Les très nombreux outils de gestion de la trésorerie
Les outils de gestion des notes de frais
Les notifications en temps réels pour suivre les dépenses
Le terminal de paiement
La possibilité d’encaisser des chèques (pratique pour les adhésions !)
La création de sous-comptes
Le compte pro et le compte personnel liés
Le compte bancaire pour une association : quelle banque choisir ?

Comment choisir une banque pour son compte d’association ?

Une fois que vous aurez clairement défini ce que vous attendez de votre compte bancaire, il sera temps de comparer. Et autant le dire tout de suite : les critères à prendre en compte sont nombreux. Il serait dommage de ne vous concentrer que sur la question des tarifs et frais. Le but est plutôt de trouver le meilleur rapport qualité de services / prix

Voici, selon nous, les éléments à observer en priorité

  • Le prix, bien sûr. Auprès des banques traditionnelles, il faudra regarder le coût mensuel de l’offre groupée de services, et y additionner les frais divers (frais de mouvement en tête). Pour les banques digitales, c’est plus simple : comparez la cotisation demandée pour les formules qui vous intéressent, et les éventuelles options (la CB supplémentaire par exemple), 
  • Les services inclus dans l’offre / la formule, et surtout le nombre d’opérations incluses : forfait de virements sans frais, de paiements par carte… 
  • Le coût de la carte bancaire, et le nombre de cartes auquel vous aurez accès (selon la formule), 
  • Les modes et options de paiement et d’encaissement de manière générale : virements SEPA, prélèvements, paiements en devises, chéquier, dépôt et retrait d’espèces… 
  • Le nombre d’accès au compte, si vous avez besoin que plusieurs membres de l’asso puissent y accéder, 
  • Les outils et fonctionnalités de gestion et de comptabilité : suivi des notes de frais, exports comptables, outil de génération de devis et facture, virements groupés en un clic… 
  • Les modalités d’ouverture du compte : rdv en agence (banque à guichet) ou à 100 % en ligne (banques digitales et néobanques), 
  • La disponibilité du services-clients, ainsi que les modes de contact proposés. 

Il peut être intéressant d’être aussi accompagné par un gestionnaire de patrimoine spécialisé en trésorerie d’entreprise. En effet, lorsque vous avez un excédent de trésorerie, il est intéressant de pouvoir le placer plutôt que de le laisser dormir sur un compte !

Compte bancaire d’une association : à quel tarif ?

Les banques en ligne moins chères pour les associations

Combien coûte un compte bancaire pour une association ? Tout dépend bien sûr de la banque mais globalement, pas si cher ! Les néobanques et banques en ligne proposent des formules d’entrée de gamme entre 30 et 50 euros par mois en moyenne. Bien sûr, si vous souhaitez un maximum de services, plusieurs cartes bancaires et des plafonds d’opération élevés, comptez un peu plus. 

Les banques en ligne et néobanques sont nettement plus compétitives que les banques à guichet. Leurs offres sont aussi plus transparentes en termes de tarifs : cotisation fixe et sans frais cachés.   

Voici, par exemple, les offres d’Anytime pour un compte bancaire d’association : 

Formule Start
9,50 euros HT / mois
Formule Easy
19,50 euros HT / mois
Formule Boost
45 euros HT / mois
Compte pro et compte persoOuiOuiOui
Accès au compte partagéNonOuiOui
Virements et prélèvements (Europe)OuiOuiOui
Virements et prélèvements (International)NonOuiOui
MasterCard physiques235
Encaissement de chèques sans frais (/mois)146
Nombre de sous-comptes (avec IBAN propre)125
L’offre de compte bancaie Anytime pour les associations

Qonto propose aussi, de son côté, 3 formules pour les assos et entreprises

  • La formule Essential, à 29 euros HT / mois, 
  • Business, à 99 euros HT / mois, 
  • Enterprise, pour les plus grosses associations, à 249 euros HT / mois. 

Vous l’aurez compris, en matière de tarifs pour un compte bancaire association, on trouve de tout. La facture annuelle sera plus ou moins salée selon les besoins de l’association, lesquels dépendent de sa taille et de ses revenus. 

Peut-on trouver un compte bancaire pour association gratuit ?

Disons-le tout de suite : il n’existe pas de compte bancaire pour association gratuit, que ce soit en ligne ou chez une banque à guichet. Le 100 % gratuit n’existe pas, même si les banques digitales ne facturent, par exemple, pas de frais de tenue de compte ou de commission de mouvement

L’ouverture du compte est, en revanche, gratuite. À l’utilisation toutefois, il faudra payer une cotisation mensuelle ou une offre groupée de services, incluant la carte, le compte, la banque à distance… 

Comment ouvrir le compte bancaire de son association ? 

L’ouverture d’un compte bancaire pour une association est plutôt simple, surtout en ligne. Quelques conditions viennent quand même en amont, avant-même de penser à l’ouverture de compte :

  • L’asso doit être inscrite en préfecture, 
  • La personne qui demande à ouvrir le compte doit être habilitée par l’organe de l’association : conseil d’administration ou bureau, 
  • Un procès verbal doit lui conférer ce droit, 
  • Si plusieurs personnes peuvent ouvrir le compte, le procès verbal doit définir s’il faut qu’elles signent ensemble, ou si l’une d’elles peut le faire seule. 

Chose importante à savoir : la banque que vous choisissez peut tout-à-fait refuser l’ouverture. Elle n’a pas à se justifier. Le cas échéant, vous pourrez vous tourner vers la banque de France et faire jouer votre droit au compte

La demande d’ouverture à proprement parler peut se faire : 

  • En agence, auprès d’une banque traditionnelle, 
  • En ligne, auprès d’une banque en ligne ou d’une néobanque. La procédure est simple et très rapide. Les documents peuvent être envoyés par voie dématérialisée. 

Niveau pièces justificatives, voici ce que l’on vous demandera au minimum : 

  • Un justificatif de déclaration à la préfecture, 
  • Un extrait de l’avis de publication dans le JOAFE,
  • Une liste des membres (et la pièce d’identité des personnes habilitées à agir sur le compte), 
  • Les statuts de l’asso, 
  • Un justificatif de siège social, 
  • Le PV désignant la (ou les) personne responsable du compte. 

La fermeture du compte bancaire d’une association est tout aussi simple que l’ouverture. Il vous suffira d’envoyer un courrier à la banque (s’il s’agit d’une banque à guichet). Vous trouverez en ligne de nombreux modèles de lettre de clôture d’un compte bancaire d’association (modèles gratuits). 

Contactez un expert en gestion de patrimoine
L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.