Cleerly 10 minutes de lecture

Stablecoin : quels sont leurs fonctionnements ? Liste des meilleurs

Expert
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
24 janvier 2023

Le marché des cryptomonnaies est très volatile. C’est pour cette raison (entre autres) que sont nés, en 2014, les « stablecoin ». Le « Tether » et les autres stablecoin introduits depuis sont des crypto-actifs « stables », c’est-à-dire peu ou pas soumis à fluctuations. Et ils constituent aujourd’hui le moyen le plus courant pour stocker et négocier de la valeur dans l’écosystème crypto. Qu’est-ce qu’un stablecoin ? À quoi sert-il ? Quels sont ses avantages ? Voyons tout cela (et bien plus) ensemble. 

Stablecoin : définition 

Les stablecoin sont des crypto-actifs, c’est-à-dire des cryptomonnaies. Il s’agit de jetons « stables », qui répliquent un actif, une monnaie « réelle » ou même un indice. Le plus souvent, les stablecoin sont indexés sur le dollar américain. Il s’agit d’une valeur refuge pour tous les utilisateurs de cryptomonnaies. 

Les stablecoin sont des jetons existant sur une blockchain, en général l’Ethereum.

La raison d’être des stablecoin est de palier au problème de volatilité des cryptomonnaies. Les stablecoin sont des cryptomonnaies, mais avec une certaine stabilité. Le but d’un stablecoin est que sa valeur reste toujours corrélée à celle de la monnaie traditionnelle (USD, euro…) sur laquelle il est indexé. Un stablecoin qui vaut 1 dollar vaudra en principe toujours 1 dollar. C’est en tout cas l’objectif. On est donc loin des fluctuations incessantes des cryptomonnaies comme le BitCoin ou l’Ethereum. 

Le premier stablecoin est le Tether, né en 2014. Celui-ci a grandement facilité les transactions entre les monnaies fiat (monnaies étatiques et centralisées) et les cryptos. Avant son introduction, il fallait par exemple acheter des BitCoin sur Coinbase, les transférer sur un exchange etc. L’opération nécessitait plusieurs intermédiaires, opérations, et donc frais… Le Tether a considérablement simplifié les choses. D’autres stablecoin sont apparus par la suite, avec la demande grandissante observée sur les exchanges (plateformes d’échanges). 

Désormais, tous les exchanges (Binance en tête) ont au moins un stablecoin pour faciliter les transactions. Le stablecoin joue le rôle de la monnaie fiat (d’où le fait qu’il soit adossé, en général, au dollar américain). 

À quoi servent les stablecoin ?

Concrètement, le cours du stablecoin suit celui d’une monnaie traditionnelle (ou plus rarement d’un actif, comme l’or par exemple). On l’a dit, la grande majorité des stablecoin sont corrélés à l’USD. Il existe aussi des stablecoin indexés sur l’euro ou la livre Sterling. Retenez simplement une chose : le stablecoin est toujours indexé / corrélé à quelque chose

L’intérêt du stablecoin est qu’il permet de convertir des cryptomonnaies en actifs à valeur fixe, par rapport à une monnaie de référence. Ainsi, si vous avez par exemple 1000 stablecoin indexés sur le dollar, vous détenez 1000 dollars, et cela ne bougera en principe pas. Vous pourrez utiliser ces jetons pour un grand nombre de transactions, et sur tous les exchanges. Ainsi, si vous vendez des cryptos et les convertissez en stablecoin, vous échappez à la volatilité inhérente aux cryptomonnaies. Et vous n’êtes, au passage, pas fiscalisé sur les gains (puisque vous ne sortez pas des cryptomonnaies). 

Autre intérêt de la détention de stablecoin, vous pouvez les mobiliser très rapidement pour saisir une opportunité de marché. Si le cours du BitCoin chute par exemple et que vous considérez que c’est le bon moment d’acheter, vous pourrez être très réactif avec votre « stock » de jetons stables. 

Précisons aussi qu’il est possible de faire du « staking » de stablecoin. Ce faisant, vous pourrez dégager des profits (intérêts), à des niveaux souvent supérieurs à la rémunération des produits bancaires. Bon nombre de plateformes offrent aujourd’hui cette possibilité. 

Quels sont les stablecoin ?

Il existe plusieurs types de stablecoin. Nous ne rentrerons toutefois pas trop dans les détails ici, car la matière est complexe, surtout pour le troisième type que nous allons voir. 

Les 3 grandes catégories de stablecoin sont : 

  • Les stablecoin centralisés (off chain) : ils sont indexés sur une monnaie fiat (en général, l’USD). Il s’agit là du système le plus solide, qui a fait ses preuves. 
  • Les stablecoin décentralisés (on chain) garantis par d’autres cryptomonnaies. Ces derniers ne sont, sur le plan de la gouvernance, gérés par aucune entité centralisée. Ils sont donc garantis par d’autres actifs, qui sont-eux mêmes décentralisés. Citons par exemple le Dai, qui est un stablecoin garanti par d’autres cryptomonnaies. 
  • Les stablecoin décentralisés algorithmiques. Ces derniers sont collatéralisés sur des algorithmes. Ils ne sont donc pas garantis par un actif (une monnaie fiat, une autre crypto…) et s’avèrent, si l’on regarde l’histoire récente, moins fiables. 

S’il fallait retenir une chose, disons que les stablecoin centralisés sont garantis « en cash », à l’inverse des algorithmiques qui ne sont pas garantis par un actif. 

Lorsque l’on parle de stablecoin, on parle souvent des mêmes. Il y en a 2 qui se détachent assez nettement : 

  • Le stablecoin Tether (USDT), qui est, rappelez-vous, le premier arrivé. C’est aujourd’hui le plus connu. Il est indexé sur le dollar américain. Sa capitalisation atteint 66 milliards de dollars fin 2022. C’est, de loin, celui qui génère le plus de volume sur le marché. 
  • Le « USD Coin » (USDC), qui capitalise quant à lui 43 milliards de dollars fin 2022. 

Ces deux stablecoin bien établis font partie du haut du classement des cryptomonnaies les plus capitalisées. Mais il existe bien d’autres stablecoin. Citons par exemple celui de la plateforme Binance, le stablecoin Binance USD (BUSD). Sa capitalisation est quand-même de 22 milliards de dollars. N’oublions pas non plus le Dai (un peu plus de 5 milliards de dollars). 

Les autres stablecoin sont moins utilisés et / ou en cours de développement. Plusieurs, quoi que relativement connus, n’atteignent pas encore le milliard d’euros de capitalisation. Certains sont aussi très spécifiques, car indexés sur des matières premières. Mentionnons par exemple PAX Gold (PAXG) ou le Tether Gold (XAUt) qui sont corrélés à l’or

La liste des meilleurs stablecoin en 2023 

Avant de savoir quel stablecoin choisir, il est important de savoir lesquels existent. L’idée n’est pas ici de vous dresser une liste complète de tous les stablecoin disponibles : vous en trouverez partout sur internet. L’idée est plutôt de mettre en avant ceux qui nous semblent les plus sûrs

Déjà, il peut être judicieux de commencer par des stablecoin centralisés (off chain), car ils sont le plus souvent indexés sur une monnaie fiat comme l’USD. L’intérêt est qu’un jeton (token) a une valeur, laquelle est collatéralisée à de « vrais » actifs de l’entreprise qui l’émet. Si vous avez 10 tokens, vous avez, pour faire simple, 10 dollars américains (si le stablecoin est indexé sur le dollar bien sûr). Vous bénéficiez ainsi d’une certains stabilité (1 pour 1). Et l’autre intérêt de ces stablecoin centralisés, c’est qu’ils sont relativement « simples » à appréhender

Valeur sûre donc : le Tether, qui est le stablecoin le plus utilisé, disponible sur la grande majorité des exchanges. Il est garanti par Tether Limited, qui a donc, dans ses actifs, assez pour garantir tous les jetons en circulation. Précisons quand-même que Tether Limited a déjà été dans le trouble par le passé quant à la justification de ses réserves réelles. Malgré cela, son stablecoin reste une belle valeur refuge. 

Autre stablecoin centralisé : l’USD Coin, créé par Coinbase et Circle. Il s’agit là aussi d’une valeur sûre. Ce stablecoin est en effet, suite à audit, collatéralisé à 100 % par de « vrais » actifs détenus par l’émetteur. 

Enfin, citons Binance USD (BUSD). Approuvé par le New York State Department of Financial Services (NYDFS), ce stablecoin est émis par la plus grosse plateforme du monde, Binance. Là encore, la valeur des jetons est garantie par les réserves de la firme, en USD et en bons du Trésor. 

Quels sont les avantages et inconvénients des stablecoin ?

Les stablecoin ont eu un impact majeur sur les transactions et opérations en cryptomonnaies. Mais quels sont leurs intérêts pour les investisseurs particuliers ? Voyons déjà leurs avantages

  • La stabilité des stablecoin, en comparaison des autres cryptomonnaies,  
  • Les stablecoin permettent d’échapper dans une certaine mesure à la volatilité des cryptomonnaies, 
  • Certains stablecoin sont garantis par les réserves (en général en dollars) des entreprises qui les émettent, 
  • Le staking de stablecoin vous permet de générer des gains, 
  • Les stablecoin décentralisés sont résistants à la censure (du fait justement de leur nature décentralisée). On est alors plus proche de l’ « esprit » des cryptomonnaies qu’avec les stablecoin centralisés. 
  • Les stablecoin peuvent être vus comme une « valeur refuge » et liquide si vous souhaitez sortir du marché rapidement. 
  • Les stablecoin ne sont pas imposés à ce stade (à la suite d’une vente de cryptomonnaies par exemple), puisque l’on reste dans l’univers de la crypto. 
  • La transmission des stablecoin est rapide et sécurisée. 
  • Les stablecoin sont très faciles à transférer, y compris dans des pays où il est difficile, par exemple, d’obtenir des USD. 

Bien sûr, les stablecoin restent des crypto-actifs particuliers. Voici quelques-uns de leurs inconvénients

  • Les stablecoin centralisés nécessitent une certaine confiance du détenteur des tokens en la société émettrice. Le fait que celle-ci soit centralisée est aussi un peu contradictoire avec l’esprit des cryptomonnaies. 
  • Les stablecoin décentralisés comme le Dai par exemple nécessitent une « surcollatéralisation » pour assurer leur valeur. Cela permet de palier à la grande volatilité des cryptomonnaies qui garantissent ce type de stablecoin. 
  • La majorité des stablecoin décentralisés algorithmiques sont instables (beaucoup d’entre eux se sont soldés par des échecs). Ils sont en outre très complexes et peu adaptés aux néophytes.
  • Le stablecoin TerraUSD (UST) développé par Terra s’est effondré et n’a pas réussi à maintenir la stabilité avec le dollars.

La stabilité des stablecoin : focus 

Un stablecoin doit rester stable. C’est le but. Si la valeur du token est par exemple indexée sur le dollar américain, alors un jeton doit être égal à un dollar. Et ce même si le marché des cryptomonnaies évolue à la hausse ou à la baisse. 

Pour cela, les stablecoin centralisés reposent sur un principe « simple ». Si l’émetteur émet 1000 tokens, il doit avoir assez de ressources pour garantir les 1000 (réserves en dollars, en obligations, en bons du Trésor…). S’il veut en créer de nouveaux, il doit théoriquement apporter la valeur correspondante en actifs (il doit avoir la somme sur son compte bancaire, pour schématiser). 

Dans les faits, la valeur des principaux stablecoin centralisés est toujours très proche de 1 dollar. De légères fluctuations peuvent être constatées de temps à autres, mais cela oscille généralement très peu. Ces variations minimes s’expliquent par le jeu de l’offre et de la demande de jetons stables. 

Cette recherche de stabilité ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu, dans le passé, d’incidents. Le monde a déjà assisté à des chutes de cours subites. La stabilité n’est jamais absolue. Si vous souhaitez en savoir plus, lisez ici ou là l’histoire des stablecoin Luna / UST (en 2022). 

Où acheter des stablecoin ?

Les stablecoin peuvent être acquis sur toutes les plateformes d’échanges (exchanges). Et ils sont aujourd’hui fondamentaux pour le trading de cryptomonnaies, car ils sont la monnaie que l’on utilise pour faire ses transactions. 

Découvrez les meilleures plateformes pour investir dans les cryptomonnaies

Les stablecoin sont « ouverts » : ils sont accessibles à n’importe quel moment depuis n’importe où, 24/24h et 7/7j. Ils sont aussi internationaux. Vous n’avez donc pas à vous trouver dans un pays où l’on accède facilement, par exemple, au dollar.

Les stablecoin peuvent être acquis sur les plateformes centralisées ou décentralisées. 

Pour rappel, il est aussi possible de faire du staking. Si cela vous intéresse car vous souhaitez tirer un rendement de vos stablecoin, choisissez bien votre plateforme. Toutes n’offrent pas cette option. 

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.