Qu’est-ce qu’un taux de rendement immobilier ? Calcul et simulateur

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 04 août 2022

Le rendement est de :

brute % brut

net % net

Le taux de rendement en immobilier reste variable en fonction de chaque bien. Il évolue également suivant l’évolution du marché immobilier. Exprimé en pourcentage, ce taux permet d’évaluer la rentabilité d’un investissement immobilier.

Quelle formule faut-il appliquer pour calculer le taux de rendement immobilier ? Découvrez ci-après comment calculer le taux de rendement immobilier. Retrouvez également des exemples de taux de rendement, tels que le taux de rendement d’un immobilier locatif ou d’une entreprise. Par ailleurs, vous trouverez sur cette page un outil qui vous permettra de calculer ou de simuler facilement le taux de rendement.

Définition d’un taux de rendement immobilier

Le taux de rendement immobilier est un indicateur de rentabilité. C’est la mesure de référence utilisée pour estimer la capacité d’un placement à générer des revenus. Pouvant varier suivant l’évolution du marché, ce chiffre permet d’évaluer les performances futures d’un investissement immobilier.

En effet, lorsque vous vous lancez dans un investissement, votre objectif est d’en percevoir un revenu régulier. Cela correspond au rendement du placement. Supposons que vous investissez 100 euros qui vous rapporte 10 euros par an. Le taux de rendement pour cet investissement est donc de 10%. Cette même logique est valable pour les projets d’investissement immobilier.

Pour un bien locatif, le taux de rendement correspond au ratio entre le revenu locatif annuel et le prix d’acquisition du bien. Le montant obtenu désigne la rentabilité brute. Pour obtenir la rentabilité nette, on déduit des loyers les charges et les impôts à payer.

Il faut retenir que plus le rendement d’un bien immobilier sera élevé, plus l’investissement sera rentable. Cependant, lorsqu’un placement présente un taux de rendement élevé, il présente plus de risque de perte en capital. C’est pourquoi il est essentiel de tenir compte des risques, avant de choisir tout type de placement.

Quelle est la formule du taux de rendement ?

Avant d’investir dans un produit, il est nécessaire de calculer d’abord le taux de rendement du placement envisagé. Cela vous aidera à déterminer si le placement est suffisamment avantageux et correspond à vos attentes en matière de rentabilité.

Formule du taux de rendement brut

Le taux de rendement brut d’un bien immobilier s’obtient en divisant le loyer annuel par le prix d’acquisition de ce bien. On multiplie ensuite le résultat obtenu par 100 pour avoir le taux de rendement brut en pourcentage.

Le taux de rendement brut d’un investissement immobilier se calcule selon la formule suivante :

Taux de rendement brut (en %) = [(Loyer mensuel x 12 mois) / Prix d’acquisition x 100]

Formule du taux de rendement net

Pour obtenir un taux de rentabilité encore plus précis et plus fiable, on peut calculer le taux de rendement net. Il s’obtient en soustrayant le total des charges du montant total des loyers. Les charges incluent divers frais liés aux travaux, à l’assurance, à l’exploitation du bien mais aussi les charges de copropriété. Sans oublier les intérêts d’emprunt et la fiscalité.

Taux de rendement net (en %) = [(Loyer mensuel x 12) – Total des charges] / Prix d’acquisition x 100

Qu’est-ce qu’un taux de rendement interne ?

Pour connaître la viabilité d’un projet d’investissement, les investisseurs immobiliers effectuent un calcul qu’on appelle Taux de Rendement Interne (TRI). Le TRI présente l’avantage d’offrir beaucoup plus de précision que le calcul du rendement brut ou net. C’est le calcul le plus précis pour mesurer la rentabilité d’un placement tel qu’un investissement immobilier.

Cet outil d’évaluation financière permet une estimation des coûts et des avantages d’un placement. Grâce à cette estimation, il est plus facile d’évaluer le potentiel financier du placement. Appelé également « taux de rentabilité interne », le taux de rendement interne tient compte de la prime de risque liée au projet. Calculer le taux de rendement interne est une étape que tout investisseur immobilier doit effectuer pour déterminer sa capacité de remboursement.

Lorsque la différence entre le taux de rendement d’un investisseur et le taux de rendement du projet est positive, le placement est jugé rentable. En revanche, si la différence est négative, l’investisseur risque une perte en capital.

Qu’est-ce qu’un taux de rendement actuariel ?

Le taux de rendement actuariel fait référence au taux de rendement réel qu’un investisseur perçoit sur une période donnée. Le taux actuariel, qui est un taux d’actualisation, est un outil d’évaluation très recouru en immobilier.

A la différence du taux immobilier nominal, le taux actuariel inclut différents éléments. On peut citer la durée de détention et la valeur réelle d’un placement. Et dans le cadre d’un crédit immobilier échelonné sur plusieurs années, il inclut également l’éventuel versement des intérêts annuels. 

Comment calculer le taux de rendement actuariel ?

Plusieurs éléments doivent être pris en compte dans le calcul du taux de rendement actuariel. On peut citer notamment :

A quoi sert le taux actuariel ?

Le taux actuariel est utilisé comme élément de base pour effectuer la conversion d’un taux annuel en taux périodique. Cela permet une estimation plus avancée de la valeur actuelle d’un financement. Il faut aussi noter que le taux actuariel permet de calculer le TAEG ou le Taux Annuel Effectif Global. Et ce, que ce soit dans le cadre d’un crédit immobilier ou d’un crédit à la consommation.

Exemple d’un taux de rendement d’immobilier locatif

Exemple : Soit un studio acquis au prix de 100 000 € et mis en location à 750 € par mois.

Pour obtenir le taux de rendement brut, nous divisons le loyer annuel par le coût de l’investissement, puis on multiplie le résultat par 100. On obtient ainsi un rendement en pourcentage.

Le taux de rendement brut sera donc : ((750 x 12/100 000) x 100 = 9%

Pour obtenir le taux de rendement net, par contre, on soustrait tout simplement du loyer annuel toutes les charges relatives au bien. On divise le montant obtenu par le prix d’acquisition et on multiplie par la suite le résultat par 100.

Exemple de taux de rendement d’une entreprise

Le taux de rendement ou taux de rentabilité d’une entreprise est sa capacité à générer des revenus. Plus précisément, il indique la capacité d’une entreprise à générer du profit en choisissant d’investir dans un produit donné.

Ainsi, pour connaître le taux de rendement d’un produit, il faut d’abord analyser ses ventes passées. Si les revenus générés par les ventes passées sont supérieurs à l’investissement réalisé, le taux de rendement sera positif. Et pour que l’activité affiche un taux de rendement positif, les revenus doivent être supérieurs au total des charges fixes et autres dépenses.

Le taux de rendement se calcule comme suit : (Bénéfice net / Investissement) x 100

Exemple : Soit une entreprise qui génère un bénéfice net de 20 000 euros avec un investissement de 200 000 euros.

Le taux de rendement de cette entreprise sera : (20 000/200 000) x 100 = 10%

Quelle est la formule du taux de rendement brut en immobilier ?

La formule du taux de rendement immobilier est la suivante : Taux de rendement immobilier = ((Loyer brut mensuel x 12) / Prix d’acquisition x 100

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]