Avocats, quelle sera votre retraite ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 11 août 2021

Vous êtes avocat et donc affilié à la CNBF. Nous allons vous expliquer le montant prévisionnel de votre retraite et l’âge auquel vous pourrez y prétendre en fonction de votre âge. Cela pourra bien entendu être amené à évoluer, notamment si la réforme des retraites actuellement envisagée passe.

Quel est le montant de la retraite d’un avocat ?

Le montant moyen de la retraite des avocats en 2021 est de 2 223 €

La retraite des avocats est composée en 2 parties. La première partie est la retraite de base qui est équivalente pour tous les avocats. La seconde partie est la retraite complémentaire qui dépendra de vos cotisations. Nous allons détaillé cela mais vous pouvez utiliser notre simulateur plus bas pour estimer le montant de votre retraite.

La retraite de base des avocats

La retraite de base annuelle est 1 438 € par mois en 2021, réévaluée chaque année.

Cela signifie que si vous avez été avocat durant toute votre vie professionnelle et que vous partez à la retraite :

  • À l’âge du taux plein, soit entre 65 et 67 ans selon votre année de naissance
  • Avec suffisamment de trimestres

C’est le montant que vous toucherez en tant que retraite de base. S’il vous manque des trimestres, il y a deux situations :

  • Vous avez cotisé plus de 60 trimestres à la CNBF, vous toucherez une retraite de base au prorata du nombre de trimestres nécessaires selon votre âge (entre 162 et 172).
  • Vous avez cotisé moins de 60 trimestres, dans ce cas, le montant maximum de votre retraite de base versée par la CNBF sera de 294 € par mois. Dans cette situation, il faudra aussi calculer au prorata de votre nombre de trimestres. Par exemple, si vous avez cotisé 30 trimestres, vous n’aurez droit qu’à 147 € par mois.

La retraite complémentaire

La retraite complémentaire moyenne est de 785 € par mois en 2021.

La retraite complémentaire est une retraite par points. Cela signifie que pendant votre carrière, vous allez acheter des points en utilisant une partie de vos revenus, et ces points vous permettront d’augmenter le montant de votre retraite.

En 2021, le coût d’acquisition d’un point est de 10,3431 € et sa valeur est de 0,9527 €.

Le montant de votre retraite dépendra de vos revenus et aussi de la classe que vous avez choisi. Vous avez le choix entre 4 classes : C1, C2, C3 ou C3+. Plus la classe est élevée, plus le montant de vos cotisations seront importantes (et donc de votre retraite complémentaire).

Décote et surcote de la retraite des avocats

S’il vous manque des trimestres, il faudra minorer du montant de votre pension de retraite 1,25 % par trimestre. Au maximum, la minoration sera de 25%. Au contraire, si vous avez plus de trimestres que requis, le montant de votre pension sera majoré de 1,25 % par trimestre.

La décote et la surcote ne concernent que la retraite de base, cela n’a pas d’influence sur la retraite complémentaire.

Quel est l’âge de départ à la retraite pour un avocat ?

En moyenne, un avocat part à la retraite à 65 ans et 4 mois

C’est une moyenne plus élevée que le départ à la retraite moyen des Français. Cela s’explique par le métier qui est un métier de passion et de passionnés et par les revenus qui diminuent souvent drastiquement au moment de la retraite comme dans toutes les professions libérales. Pour pouvoir toucher une retraite à taux plein, cela dépendra de votre année de naissance et du nombre de trimestres que vous avez cotisés :

Année de naissance Âge légal de départ à la retraiteTrimestres requis pour le taux pleinÂge du taux plein
195060 ans16265 ans
195160 ans16365 ans
195260 ans et 9 mois16465 ans et 9 mois
195361 ans et 2 mois16566 ans et 2 mois
195461 ans et 7 mois16566 ans et 7mois
1955 à 195762 ans16667 ans
1958 à 196062 ans16767 ans
1961 à 196362 ans16867 ans
1964 à 196662 ans16967 ans
1967 à 196962 ans17067 ans
1970 à 197262 ans17167 ans
Après 197362 ans17267 ans

Simulateur du montant et de l’âge de retraite pour un avocat

ans

Vous pourrez partir à la retraite à taux plein à retraiteAge|number_separator ans.

Retraite de base

base|number_separator

Retraite complémentaire

complementaire|number_separator

Soit une retraite de :

total[0]|number_separator / an

ou total[1]|number_separator € / mois

Cela représente pourcent % de vos revenus actuels.

La réforme des retraites pourrait profondément modifier la retraite des avocats. Le système actuel est solidaire et garantit un minimum comme nous l’avons vu. Avec la réforme, les cotisations augmenteraient fortement (ce qui risque de pénaliser les petits cabinets) et la retraite ne fonctionnerait plus que par points.

Comment faire ma demande de retraite complémentaire à la CNBF ?

Pour faire votre demande, vous allez devoir remplir un formulaire que vous pouvez télécharger sur le site de la CNBF et joindre des justificatifs dont :

  • Une photocopie de votre carte d’identité
  • Une photocopie de votre acte de naissance et de celui de votre conjoint
  • Une photocopie de votre acte de mariage et de votre livret de famille
  • Une copie de votre carte vitale
  • Un RIB
  • Une attestation du Bâtonnier avec la date de la prestation de serment, d’inscription, d’interruption.. Si vous avez dans plusieurs barreaux, vous devrez fournir cette attestation pour chaque barreau.
  • Les relevés de carrière de tous vos régimes de retraite
cnbf avocat retraite demande

Lorsque vous aurez rempli votre formulaire, il faut l’adresser à :

Caisse Nationale des Barreaux Français – 11 boulevard de Sébastopol – 75038 Paris Cedex 01

Vous pouvez aussi les contacter :

Quelle est la pension de réversion pour les avocats ?

Il y a bien une pension de réversion pour les avocats affiliés à la CNBF. Elle se décompose entre la retraite de base et la retraite complémentaire de la façon suivante :

  • Retraite de base : 50 % des droits dont le défunt bénéficiait
  • Retraite complémentaire : 60 % des droits dont le défunt bénéficiait

Par exemple, si un avocat percevait la retraite de base dans sa totalité, c’est à dire 17 255 € par an ainsi qu’une retraite complémentaire annuelle de 9 445 €, son conjoint touchera 8 627,50 € pour la retraite de base et 5 657 € pour la retraite complémentaire, soit 14 284,50 €.

Il y a cependant quelques conditions pour pouvoir y avoir droit :

  • Le conjoint survivant ne doit pas être remarié
  • La durée du mariage doit avoir été d’au moins 5 ans ou un enfant a été issu du mariage

Pour bénéficier du régime complémentaire dans la pension de réversion, le conjoint doit avoir au moins 50 ans (à moins d’avoir eu un enfant avec le défunt).

Comment préparer ma retraite ?

Comme vous venez de le constater, les revenus des avocats diminuent drastiquement lors de votre passage à la retraite. Vous ne toucherez en générale qu’une petite partie de vos revenus d’activité, de plus, l’âge du taux plein et le nombre de trimestres nécessaires ne cessent d’augmenter… Face à cela, il devient indispensable de bien préparer sa retraite, et ce, le plus tôt possible.

Plusieurs solutions existent afin d’épargner en amont pour vous assurer un complément de pension une fois à la retraite. Vous pouvez passer par des investissements immobiliers ou encore utiliser une solution d’épargne complémentaire mise en place par l’Etat vous permettant de préparer votre retraite tout en défiscalisant. Il s’agit du Plan Epargne Retraite. Grâce à ce dispositif, vous aurez la possibilité d’épargner tout en réduisant vos impôts.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.