Cleerly 14 minutes de lecture

Quels sont les meilleurs comptes à terme ? Comparatif

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
11 décembre 2023
BanqueTauxAvis
[['compte a terme' + r.banque]]
r.banque
r.tauxShow %Durée : r.duree mois
Minimum : r.minE
Maximum : r.maxE

En savoir plus
Meilleurs comptes à terme

Longtemps boudés en raison de leur rémunération faible, les comptes à terme retrouvent de la couleur dans un contexte de hausse des taux. Grâce à son taux fixe, le compte à terme se révèle être une option intéressante pour un placement à court terme. Comment fonctionne un compte à terme ? Quel est son potentiel de rendement ? Comment trouver le meilleur CAT ? Les taux sont-ils intéressants ? Faisons le point ensemble ! 

Qu’est-ce qu’un compte à terme ?

Compte à terme : définition 

Un compte à terme (CAT) est un placement à horizon court ou moyen terme. Aussi appelé dépôt à terme, il s’agit en fait d’un compte sur lequel vous placez une somme pendant un temps défini à l’avance. En contrepartie, vous touchez des intérêts. Ces derniers dépendent entre autres de la durée d’engagement. Plus elle est longue, plus le taux d’intérêts est élevé. Vous pourrez récupérer les fonds placés sur le CAT avant l’échéance, mais vous supporterez alors des pénalités et / ou une baisse de la rémunération. 

Le compte à terme est un contrat entre vous et la banque. Celle-ci fixe librement : 

  • La durée, qui peut aller d’un, deux ou trois mois à 5 ans. Elle peut aussi être renouvelable. 
  • Le taux d’intérêt, ainsi que son mode de calcul et la date de paiement des intérêts. 
  • Le fonctionnement du compte à terme, 
  • Le montant minimum / maximum pour y accéder (un CAT n’a en principe pas de plafond, à l’inverse des livrets réglementés). Le minimum est souvent de quelques milliers d’euros. 
  • Les conditions de renouvellement
  • Les pénalités si les fonds sont retirés avant l’échéance. 

Point important avec le CAT : le capital est garanti. Vous ne prenez aucun risque de perte en capital. 

Le taux du compte à terme peut être fixe, variable ou progressif. Tout dépend du contrat conçu par la banque. 

À qui s’adresse le placement à terme ? 

Le dépôt à terme s’adresse aussi bien aux personnes morales (entreprises) qu’aux épargnants particuliers. Pour les entreprises, c’est une excellente façon de placer sa trésorerie pour une courte durée en limitant l’impact de l’inflation.

Côté particuliers, toute personne physique majeure, résidente fiscale en France ou non, peut ouvrir un compte à terme. Ce type de placement intéressera surtout : 

  • Les épargnants ayant une somme à placer pendant un certain temps, avant un projet précis à moyen terme, 
  • Les épargnants ne souhaitant prendre aucun risque, 
  • Les épargnants qui n’ont « pas besoin » de la somme à placer pendant quelques mois / années. 

Quels sont les avantages et inconvénients du dépôt à terme ?

Comme tout placement, le compte à terme a des avantages et des inconvénients. 

Commençons par les points forts du dépôt à terme

  • Avec un CAT à taux fixe, la rémunération est garantie. On sait donc exactement ce que l’on va « gagner ». 
  • L’absence de risques
  • L’absence de frais (de versement, de gestion…), 
  • L’absence de plafond dans certaines banques : vous pourrez placer la somme que vous voulez, 
  • La simplicité d’ouverture.

Voyons maintenant les points faibles de ce support

  • La rémunération très limitée, même sur une durée longue, 
  • Les sommes placées sont bloquées pendant une certaine durée. Il faut donc être prêt à accepter de laisser cet argent travailler sans pouvoir y toucher. 
  • Le versement minimum est souvent assez élevé (100 000 euros pour une entreprise),  
  • En cas de retrait avant l’échéance, vous supporterez des pénalités
  • Les retraits partiels ne sont pas possibles
  • L’absence de cadre fiscal privilégié

Quelle est la fiscalité d’un compte à terme ? 

Pour les personnes morales

La fiscalité pour une personne morale va dépendre du régime fiscal de la structure. En général, les entreprises sont soumis à l’impôt sur les sociétés (IS) et les intérêts générés par le placement à terme y seront donc aussi soumis.

Si la structure est celle d’un indépendant professionnel, la comptabilisation des revenus du compte à terme pourront être soumis à l’impôt sur le revenu (IR).

Pour les particuliers

Les intérêts dégagés par un compte à terme sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Il n’y a donc pas de régime fiscal spécifique pour le CAT, à l’inverse par exemple de l’assurance-vie ou du PEA, ou même des livrets réglementés comme le livret A ou le LDD. 

Les intérêts sont imposés en tant que revenus de capitaux mobiliers. Ils doivent donc être déclarés. Deux possibilités pour l’imposition elle-même

  • Le prélèvement forfaitaire unique (PFU ou « flat tax ») de 30 %
  • Le barème de l’impôt sur le revenu, si cela est préférable pour l’épargnant. 

Les prélèvements sociaux sont quant à eux de 17,20 % en 2024.

Où peut-on ouvrir un compte à terme (personne morale et physique) ?

Un CAT s’ouvre auprès d’une banque. Vous pourrez par exemple ouvrir votre compte à terme au Crédit Agricole, à la Caisse d’Épargne, à la Société Générale, au LCL, à la Banque Postale, au Crédit Mutuel, chez BNP Paribas… Certaines banques en ligne en proposent aussi pour les personnes morales comme MyMoneyBank, mais ce n’est pas le cas de toutes, loin de là. Impossible par exemple d’ouvrir un compte à terme chez BoursoBank. 

Globalement, le CAT reste encore dans le champ des banques à guichet. Le fait est qu’elles commercialisent aussi des livrets d’épargne (livret A et LDD), lesquels sont les principaux « concurrents » des CAT. 

Les livrets d’épargne classiques sont plus liquides que les épargnes à terme, puisqu’il n’y a pas d’engagement de durée. Au delà de cela, leurs rémunérations sont assez équivalentes. 

Les banques à guichet et les banques en ligne commercialisent toutes leur(s) propre(s) contrat(s) d’assurance-vie. Le fonds euro de l’assurance-vie est aussi une très bonne alternative aux comptes à terme. 

Nos 3 conseils pour bien choisir votre compte à terme

Faire un comparatif de comptes à terme n’est pas très compliqué, car il n’y a, au final, que peu d’éléments à prendre en compte. Le marché est quand même dense, puisque toutes les banques à réseau ou presque proposent un CAT. Prenez votre temps pour voir laquelle vous servira le meilleur taux selon votre durée de placement

La question du taux est donc tout à fait centrale. Quand on « bloque » de l’argent sur un CAT, on veut en tirer une rémunération correcte. Le problème est ici que les banques communiquent rarement leurs taux. Il faut souvent entrer en contact avec un conseiller en agence ou par téléphone. 

Autre point à prendre en compte : les durées disponibles. En principe, toutes les banques offrent des durées allant de 1 à 60 mois. Si vous avez une échéance en tête, vérifiez qu’elle est bien réalisable avec la banque que vous visez. Il faut avoir en tête que, même s’il est parfois possible de retirer les fonds avant le terme, il y a souvent une durée minimale de blocage des sommes déposées sur un livret à terme.

Attention aussi aux frais, même si en principe, l’ouverture d’un CAT se fait sans frais

Enfin, vérifiez bien les conditions du CAT : type de taux, pénalités en cas de retrait anticipé (0,50 % chez BNP Paribas par exemple), conditions de renouvellement… 

De nombreuses alternatives existent. Citons par exemple les CAT des banques européennes ou des constructeurs automobiles (et oui !), ou même le crowdfunding, qui vous permet de prêter de l’argent à de jeunes entreprises.  

Quel est le taux d’un compte à terme ?

Le rendement d’un compte à terme des banques françaises ou européennes oscille entre 2% et plus de 4% bruts par an (c’est-à-dire avant la fiscalité). 

Chaque compte à terme a cependant son taux. Il est défini par la banque en fonction des conditions du marché, de la durée d’investissement et du montant placé. Malheureusement, il est rarement facile de l’obtenir directement auprès des banques. Rares sont celles à proposer, sur leur site, un outil de simulation de compte à terme avec un « vrai » taux.  

En 2023, les livrets réglementés servent un taux de 3% net. Ils sont donc souvent plus rémunérateurs que les CAT. Ils sont en revanche plafonnés, contrairement aux comptes à terme. 

Le rendement du compte à terme (les intérêts) est calculé de manière journalière. Les intérêts sont versés par période ou à l’échéance. Rappelons que le taux peut être fixe, variable ou progressif. 

Type de tauxPrécisions
FixeTaux qui ne bouge pas pendant toute la durée du CAT
VariableTaux qui évolue en fonction d’un indice de référence ou d’un marché
ProgressifTaux qui grimpe avec le temps selon une certaine périodicité (au trimestre par exemple)
Les différents taux du compte à terme

Si la banque vous propose un compte à terme avec taux variable, elle devra vous fournir un document d’informations détaillant le fonctionnement et l’évolution du taux. 

Pour les entreprises, les meilleures offres d’épargne à terme en 2023 sont les suivantes :

CATDuréeVersement minimumTaux
Cashbee Pro (via MyMoneyBank)6 mois100 000 €3,80%
Cashbee Pro (via MyMoneyBank)1 an100 000 €4,20%
Cashbee Pro (via MyMoneyBank)2 ans100 000 €4,20%
Les meilleurs comptes à terme pour entreprise

Fin 2023, voilà les meilleurs rendements disponibles pour les livrets à terme pour les particuliers :

  • BoursoBank (anciennement Boursorama) : 3% sur 12 mois ou 3,50% sur 18 mois, avec un minimum de 5 000 € et sans plafond de dépôt. Il faut juste détenir un compte BoursoBank pour y souscrire.
  • Distingo Bank : entre 3% et 3,20% selon la durée de détention qui oscille entre 10 à 36 mois. Le versement minimum est de 1 000 € et le maximum est de 100 000 €. Pour y souscrire, il faudra détenir un compte Distingo.
  • Monabanq : entre 2,79% (24 mois) et 3% (60 mois) avec un versement minimum de 3 000 € et un maximum de 100 000 €. Il faudra avoir un compte Monabanq pour obtenir ce compte à terme.
  • Klarna Bank : en fonction de la durée (de 6 à 48 mois), les taux seront compris entre 3,45% et 3,95%. Le minimum à placer sera 500 € et le maximum 85 000 €.
  • Younited : les taux sont compris entre 2,95% et 3,50% pour des durées de 12 à 60 mois.

Quel est le plafond d’un compte à terme ?

Les banques proposent des comptes à terme avec des plafonds qui vont varier selon le souscripteur, qu’il soit une personne morale ou un particulier. En général, le plafond minimum nécessaire est de 1 000 € (même si certaines banques acceptent 500 €). Le plafond maximal est lui aussi souvent limité, en général, il ne sera pas possible de déposer plus de 100 000 € pour un particulier.

En ce qui concerne les entreprises ou personnes morales, les CAT nécessitent une plus grande surface financière pour y accéder. Le plafond minimum sera souvent de 50 000 ou 100 000 € avec un maximum de 10 millions d’euros.

Quelles sont les offres des grandes banques ?

Les grandes offres proposent aussi des comptes à terme mais les offres sont plus difficile à trouver et il faut souvent contacter votre conseiller bancaire pour connaître la proposition. La majorité des offres concernent les clients des banques privées ou les personnes morales et ne sont pas accessibles aux plus grand nombre. Nous avons centralisé les différentes offres proposées que nous avons pu constater :

  • BNP Paribas : 3,65 %, un minimum d’investissement de 50 000 euros ;
  • Natixis Wealth Management (Banque Populaire et Caisse d’Épargne) : entre 3,50% (6 mois) et 3,85% (18 mois) ;
  • CIC : taux qui évolue de 3% la première année jusqu’à 5% la cinquième année ;
  • LCL : 3,35 % sur 2 ans ;
  • La Banque Postale : 1,5% sur 6 mois, 2,5% sur 12 mois avec un minimum de 20 000 euros et un maximum de 5 millions d’euros ;
  • Crédit Mutuel : livret à terme sur 5 ans avec un taux progressif de 1,5% la première année à 4,5% la dernière année ;
  • Axa : l’assureur Axa propose une offre à destination des personnes morales à partir de 300 000 € ;
  • Crédit Agricole : pour l’instant nous n’avons pas réussi à trouver leurs offres.
Faites appel à un spécialiste de la trésorerie d’entreprise pour trouver la meilleure solution selon votre situation !
L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.
3 commentaires
Berthelot, le 1 juillet 2023

En cas de retrait avant l’échéance, vous supporterez des pénalités ??? merci de préciser

Répondre
Expert
Benoît Fruchard, le 3 juillet 2023

Bonjour,
Cela dépend des contrats.
En général, le taux d’intérêt est juste inférieur lors d’un retrait avant échéance.

Répondre
JAOUEN, le 14 juillet 2023

Bonjour, juste une précision:
on peut ouvrir actuellement des comptes à terme chez Boursorama Banque, avec deux durées possibles de 12 ou 18 mois (3,00% et 3,50% bruts respectivement)
Cordialement

Répondre