Comment faire pour obtenir un crédit sans intérêt ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 19 octobre 2021

Un crédit sans intérêt comme son nom l’indique permet de rembourser uniquement le capital emprunté. Toutefois, ce type de financement n’est pas rentable pour les organismes prêteurs !

Alors, comment se fait-il que vous entendiez parler de paiement sans frais ou encore de prêts aidés à 0% d’intérêt ! En effet, pour relancer l’économie des ménages, l’État entre autres a mis en place des crédits à des taux défiants toute concurrence voir nul. Vous pouvez financer des travaux ou compléter un crédit immobilier.

Suivez-nous, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur les crédits à taux 0 % ou presque !

Qu’est-ce qu’un crédit sans aucun intérêt ? 

Un crédit sans intérêt veut tout simplement dire que vous n’aurez pas de frais supplémentaires à payer. Vous ne rembourserez que le capital emprunté.

Même si ce type de prêt n’est pas courant, il existe certains cas où vous pouvez prétendre à des crédits sans intérêt ou à un taux très faible comparé à des crédits classiques. C’est notamment le cas pour certaines subventions, prêts aidés et certains prêts à la consommation.

Quels sont les types de crédits immobiliers possibles sans intérêt ou presque ? 

Certains dispositifs, aides, prêts ou encore crédits entre particuliers peuvent vous permettre de réduire les coûts de votre crédit immobilier ou de vous constituer un apport personnel. En effet, leur taux d’intérêt est faible voir nul. Toutefois, pour être éligible, il faut respecter certaines conditions.

Les Prêts sociaux pour les bénéficiaires de la CAF

En tant que propriétaire ou locataire de votre résidence principale, vous pouvez prétendre à un prêt de la Caf sous certaines conditions. Il vous permettra notamment d’engager des travaux de réparation, amélioration ou encore d’isolation thermique, hors travaux d’entretien comme la peinture.

Pour bénéficier d’un prêt à l’amélioration de l’habitat, vous devez percevoir une prestation familiale, en revanche il n’y a pas de conditions de ressource.

le prêt ne sera pas accordé si vous ne percevez que l’ALS, L’APL, L’AAH, le RSA ou la prime d’activité.

Ainsi vous pouvez prétendre à un prêt dont le montant maximum est de 1 067,14 euros (2134,29 euros pour des travaux destinés à réaliser des économies d’énergie). Toutefois, il ne peut, en aucun cas, dépasser 80 % du montant des devis fournis à la constitution du dossier.

Ce prêt au taux d’intérêt de 1% doit être remboursé en 36 mensualités maximum.

Bon à savoir : Si vous êtes assistantes maternelles allocataire ou non, vous pouvez bénéficier sous condition, d’un prêt à l’amélioration du lieu d’accueil (PALA). Il s’agit d’un crédit sans intérêt d’un montant de 10 000 euros maximum. Ce prêt est destiné à améliorer l’accueil, la santé ou la sécurité des enfants accueillis.

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)

En tant que primo-accédants ; ou si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale durant 2 ans précédant la demande, vous pouvez être éligible au prêt à taux zéro (PTZ). En effet, pour cela vous devez respecter les plafonds de ressources selon la zone géographique où se situe le bien.  

Le PTZ peut être demandé pour l’acquisition des logements suivants :

  • Achat ou construction d’un logement neuf en tant que résidence principale 
  • Achat et réhabilitation d’un logement ancien (uniquement dans une commune située en zone B2 ou C)

Le montant accordé se situe entre 20 et 40 % du coût total de l’opération selon la nature du logement et sa situation géographique.

Le principal avantage est que ce prêt a vraiment un taux d’intérêt à 0% remboursable sur 20 ou 25 ans. De plus, il est cumulable avec un crédit immobilier classique et certains autres prêts aidés comme le Prêt action logement !

Les prêts d’États ou aidés 

Nombreux sont les prêts aidés ou d’états à taux variables. En effet, même si leur taux sont intéressants, il ne sont pas sans intérêt. Petit tour d’horizon des ces prêts aidés.

Le prêt accession sociale

  • Conditions d’accès : Ressources inférieures à un certain plafond
  • Pour quoi ? : Achat ou construction d’une résidence principale ou travaux dans le logement occupé
  • Montant : 100 % du cout total de l’opération avec un minimum de 4000 €
  • Durée : de 5 à 30 ans
  • Taux : Plafonné entre 2,30 % et 2,75 % selon la durée du prêt
  • Organisme prêteur : Banque ayant signé une convention avec l’État
  • Non cumulable avec un prêt immobilier classique

Le prêt conventionné

  • Conditions d’accès : Sans condition de ressources
  • Pour quoi ? : Achat ou construction d’une résidence principale ou travaux dans le logement occupé
  • Montant : 100 % du cout total de l’opération avec un minimum de 4000 €
  • Durée : entre 5 et 35 ans
  • Taux : Plafonné entre 2,30 et 2,75 % selon la durée du prêt
  • Organisme prêteur : Banque ayant signé une convention avec l’État
  • Non cumulable avec un prêt immobilier classique

Le prêt épargne logement

  • Conditions d’accès : Etre titulaire d’un plan épargne logement
  • Pour quoi ? : Achat ou construction d’une résidence principal ou Travaux dans la résidence principale
  • Montant : 92 000 €
  • Durée : 2 à 15 ans
  • Taux : Dépend de la période à laquelle le PEL a été souscrit 
  • Organisme prêteur : Banque
  • Cumulable avec d’autres prêts

Le prêt Action logement

  • Conditions d’accès : Être salarié d’une entreprise du secteur privé de 10 salariés et respecter les conditions de ressources
  • Pour quoi ? : Construction ou acquisition d’un logement neuf (VEFA) , Accession sociale à la propriété dans le neuf dont le prêt social de location accession, accession en bail réel solidaire (BRS) dans le neuf ou l’ancien, Acquisition d’un logement ancien en HLM
  • Montant : 40 % du coût total de l’opération dans la limite de 40 000 € 
  • Durée : maximum 25 ans
  • Taux : 0.5 %
  • Organisme prêteur : Action logement
  • Cumulable avec d’autres prêts

Le prêt agrandissement Action logement

  • Conditions d’accès : Être salarié d’une entreprise du secteur privé de 10 salariés minimum, propriétaire occupant ou titulaire d’un permis de construire et respecter les conditions de ressources
  • Pour quoi ? : Travaux d’agrandissement, Travaux de mise en état d’habitabilité de locaux qui n’étaient pas destinés à l’habitation. Les travaux doivent conduire à une création de surface habitable 
  • Montant : 20 000 €
  • Durée : maximum 25 ans
  • Taux : 0.5 %
  • Organisme prêteur : Action logement
  • Cumulable avec d’autres prêts

Le crédit sans intérêt entre particuliers

Faire appel à des particuliers peut être une solution lorsque la situation personnelle ou financière ne permet pas de passer par une banque.

Vous pouvez bien entendu demander à vos proches, solution la moins onéreuse. Toutefois, afin d’éviter les conflits, il est conseillé de rédiger une reconnaissance de dette.

Mais d’autres solutions existent comme des organismes financiers spécialisés dans les crédits entre particuliers. Cette pratique est légale et encadrée. Il convient toutefois de vérifier le sérieux de ces organismes.

Ces plateformes se sont démocratisées avec l’arrivée du crowdfunding.

En effet, le crowdfunding permet à des particuliers, ou des personnes morales de consentir des prêts à des personnes physiques ou morales, moyennant des frais.

Ces organismes permettent de contracter un emprunt, que ce soit un crédit à la consommation ou immobilier, dans des conditions encadrées et règlementées et sans avoir à s’adresser à une banque !
Même s’il y a des frais de gestion et chez certains des intérêts à payer, les taux restent attractifs.

Toutefois, nous le répéterons jamais assez , vérifiez que la plateforme est sérieuse. Ne vous fiez pas à des annonces alléchantes qui pourraient s’avérer être une escroquerie.

Les crédits à la consommation sans frais : arnaque ou réalité ?                     

On parle de crédit à la consommation sans intérêt lorsque l’on effectue un paiement en plusieurs fois. En effet, dans les magasins ou sur internet, il est possible de régler en plusieurs fois avec notre carte bleue, et souvent ces microcrédits sont dits sans frais.

Toutefois, ce n’est pas tout à fait vrai. En effet, ces crédits sont octroyés par des organismes bancaires partenaires. Même si dans ce cas on ne parle pas de taux d’intérêt, des frais de dossier viennent augmenter le coût total de votre achat, certes dans une faible proportion.

Cependant, le produit acheté en plusieurs fois peut être à un prix supérieur au prix proposé chez une autre enseigne à prix coutant. Pensez toujours à comparer les offres avant d’acheter !

Ce système de micro-crédit peut être malgré tout intéressant en cas d’imprévu. Mais pensez à toujours vérifier les frais cachés. Un conseil, n’abusez pas de ces paiements attractifs en plusieurs fois, vous risquerez de vous retrouver en situation de surendettement.

À noter : Les banques proposent de plus en plus d’intégrer une forme de crédit renouvelable dans vos cartes de paiement. Faites attention, vous pouvez payer à crédit, ou rembourser en une seule fois mais Il s’agit d’un crédit à un taux exorbitant !

Comment emprunter sans intérêt dans le respect de la religion islamique ? 

Le prêt à intérêt étant interdit en finance islamique, la solution actuelle pour réaliser un crédit immobilier sans intérêt est d’utiliser le contrat Murabaha. En effet, ce contrat de vente est proposé en France par les banques spécialisées dans la finance Islamique.

Ainsi, dans le respect de leur religion, la population musulmane, peut ainsi contracter un prêt sans intérêt.  Le Murabaha est un contrat de vente transparent précisant le prix d’achat et la marge du vendeur qui n’est autre que la banque. La vente se fait donc par paiement échelonné sur une durée définie.

Par exemple dans le cadre d’un achat immobilier, la banque va acquérir le logement en contrepartie d’un loyer majoré de la marge commerciale. À la fin du contrat, la banque revend à l’acheteur qui souhaite acquérir le bien. Ce contrat de vente s’apparente en quelque sorte à de la location-vente.

Dans tous les cas, un crédit avec ou sans intérêt, doit être réalisé selon votre capacité de financement. Avant de vous engager, vous pouvez faire appel à un expert qui saura vous conseiller selon votre profil emprunteur !

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.