Cleerly 8 minutes de lecture

Comment faire un crédit sans justificatif ?

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
03 juin 2024

Financer un projet par un crédit n’est pas anodin. Il faut, en effet, avoir à l’esprit que vous ne disposez de cet argent que pour une période temporaire. Vous devez ensuite le restituer en payant des intérêts. Avant de vous engager, il est donc préférable de vous renseigner sur les types de prêts qui vous conviendraient le mieux. Vous trouverez ci-dessous une présentation du crédit sans justificatif : ce que c’est, les démarches nécessaires pour y accéder, l’intérêt d’y recourir ainsi qu’une liste d’organismes de crédit auprès desquels vous pouvez déposer une demande.

Qu’est-ce qu’un crédit sans justificatif ?

Le crédit sans justificatif, permet d’emprunter jusqu’à 75 000 euros sans avoir à justifier l’utilisation des fonds. Ce type de crédit offre donc une grande liberté financière aux emprunteurs. La durée de remboursement peut aller jusqu’à 7 ans.

Le crédit sans justificatif présent 2 principaux avantages la simplicité des conditions d’obtention et la flexibilité d’utilisation. Plusieurs types de crédits sont disponibles sans justificatif :

  • Le crédit à la consommation,
  • Le microcrédit,
  • Le crédit renouvelable.

Contrairement aux crédits affectés, le crédit sans justificatif ne nécessite pas de fournir des factures pour justifier les dépenses. Cependant, les justificatifs d’identité et bancaires sont toujours requis pour vérifier la solvabilité de l’emprunteur.

Il est essentiel de se méfier des offres en ligne promettant des prêts sans aucun justificatif, car elles peuvent être des arnaques.

En résumé, le crédit sans justificatif permet une utilisation libre des fonds empruntés, avec des conditions d’obtention simples et une grande flexibilité, ce qui en fait une solution idéale pour financer divers projets sans contraintes administratives.

Quels avantages et inconvénients avec ce type de prêt ?

Vous connaissez désormais les contours et le fonctionnement du crédit sans justificatif. Ils présentent donc des avantages que nous vous avons présentés :

  • Vous n’avez pas à justifier vos dépenses et êtes libre d’utiliser la somme d’argent comme vous l’entendez.
  • Vous disposez de la somme prêtée à n’importe quel moment et n’êtes pas obligé de l’utiliser en une seule fois.

Par exemple, si vous emménagez dans votre premier appartement. Il n’est pas évident de prévoir tous les équipements et mobiliers dont vous aurez besoin. De même qu’il n’est pas aisé de se rendre compte, au premier coup d’œil, des petits travaux nécessaires. La somme versée dans le cadre d’un crédit sans justificatif vous permettra de vous équiper et de réaliser des travaux sans précipitation, au fur et à mesure de vos besoins ou de vos envies.

Le crédit sans justificatif a tout de même son revers :

  • Vous avez peu de marge pour annuler votre prêt sans justificatif. Une fois le contrat signé, vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours pendant lequel vous pouvez revenir sur votre engagement. Une fois le terme écoulé, vous êtes définitivement lié. Vous recevez la somme convenue et devez la rembourser avec les taux d’intérêt afférents. Le crédit affecté est, sur ce point, plus souple. Il comporte des conditions suspensives. Si vous ne réalisez pas l’achat prévu, vous ne recevez pas le prêt.
  • Les taux d’intérêt pratiqués pour les crédits sans justificatifs sont élevés, surtout pour l’emprunt de petites sommes. Ils sont plus bas dans le cadre de crédits affectés. Cela vous fait encourir un risque de surendettement si vous ne parvenez pas à rembourser vos échéances.

Si vous regrettez d’avoir fait une demande de crédit sans justificatif, vous disposez d’une marge de manœuvre pour payer moins d’intérêts.

Quels documents faut-il fournir pour un prêt sans justificatif ?

Le terme « crédit sans justificatif » prête à confusion. Vous êtes juste dispensé de donner une preuve de vos dépenses. En revanche, vous n’êtes pas exempté de transmettre des justificatifs. Ces éléments servent de base à l’étude de votre demande de prêt. Ils permettent d’évaluer votre capacité d’emprunt et de remboursement.

Les pièces couramment réclamées par les banques et organismes de crédit sont les suivantes :

  • Une pièce d’identité,
  • Un justificatif de domicile,
  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou le dernier avis d’imposition (si vous n’êtes pas salarié),
  • Un RIB,
  • L’existence de crédits en cours.

Certains prêteurs spécialisés dans le microcrédit se contentent de moins d’éléments. Le montant bas des sommes prêtées leur permet de prendre plus de risque et d’étudier les dossiers de crédits sans justificatif avec plus de souplesse, c’est le cas par exemple avec Finfrog qui propose des prêts de 100 à 600 € à rembourser entre 3 et 6 mois.

Si vous faites l’objet d’une interdiction bancaire, il vous sera difficile d’obtenir un crédit sans justificatif ou tout autre type de prêt. Les établissements de crédit ont accès aux fichiers FICP et FCC et font des vérifications systématiques. Pour la majorité d’entre eux c’est un critère de rejet automatique.

Quels sont les organismes de crédit en ligne rapide ?

Depuis les deux dernières décennies, un certain nombre de fintechs spécialisées dans les offres de crédit se sont développées en France. Elles se démarquent des établissements de crédit traditionnel en proposant leur service exclusivement sur internet. Vous transmettez votre demande de prêt par le biais d’un formulaire en ligne, vous téléchargez vos justificatifs et vous communiquez avec le service client par messagerie, chat ou téléphone. Cette dématérialisation permet une étude plus rapide de votre dossier. La réponse à votre demande de crédit vous est ainsi apportée dans un délai court.

Certaines de ces fintechs se sont lancés dans la fourniture de microcrédit sans justificatif :

  • Finfrog : comme nous l’avons indiqué, des prêts entre 100 et 600 € pour des durées comprises entre 3 et 6 mois.
  • Sumeria (anciennement Lydia) : propose des prêts de 100 à 1 500 € depuis leur application.
  • Coup de pouce (Floa Bank) : permet d’emprunter 100 € et plus.
  • Carte Zéro propose uniquement que des crédits renouvelables.
  • Cashper : la société a suspendu les offres de prêt.

D’autres offrent des prêts personnels sans justificatif comprenant un éventail de montants assez large, entre 500 € et 50 000 €. Parmi les plus connues, vous trouverez :

Chacun de ces organismes de crédit sans justificatif en ligne a fait l’objet d’une étude de notre part. Nous vous invitons à consulter les avis que nous avons publiés pour vérifier s’ils correspondent à vos besoins et attentes.

Puis-je faire un crédit sans justificatif si je suis au chômage, retraité ou étudiant ?

L’obtention d’un crédit sans justificatif va déprendre de la stabilité et du montant de vos revenus. Pour les chômeurs, cette stabilité peut être un obstacle, mais il n’est pas impossible d’obtenir un crédit.

La situation d’emploi reste cependant un critère important. Pour maximiser vos chances, il est crucial de présenter un dossier solide, de démontrer une recherche active d’emploi et de montrer que votre situation va rapidement changer. Les organismes de prêts seront plus enclins à accepter votre demande si vous montrez votre sérieux et votre capacité, antérieure, à rembourser les mensualités.

Pour les chômeurs, la meilleure option est souvent le mini crédit express. Ces crédits, de montants modestes, sont plus facilement accordés par les organismes financiers. Il est cependant essentiel de prouver votre capacité de remboursement et de démontrer que ce crédit contribuera à stabiliser davantage votre situation financière.

Pour les retraités et les étudiants, la clé est également de prouver des revenus réguliers, comme une pension de retraite, une bourse d’études ou un emploi étudiant. En montrant que votre situation financière est stable, vous augmenterez vos chances d’obtenir un crédit sans justificatif.

Qu’est-ce que le micro-crédit social sans justificatif ?

Il s’agit d’une alternative à un microcrédit classique. Ce crédit permet d’obtenir une somme d’argent dans un but d’insertion professionnelle ou et sociale. Il est accordé par différents organismes comme la CAF, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) ou Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS).

Il s’agit d’un prêt d’honneur dont le montant peut aller jusqu’à 3 000 € sur une durée qui n’excède par 36 mois. Pour en bénéficier, il faudra être au chômage ou toucher le RSA.

Par exemple, si vous êtes au RSA et que vous avez absolument besoin d’acheter une voiture pour vous rendre sur votre lieu de travail, vous pourrez toucher ce micro-crédit. De cette façon, vous pourrez de nouveau travailler et rembourser votre crédit dans le même temps.

L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.