Don manuel : ce qu’il faut savoir (déclaration, montant…)

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 18 janvier 2023

Vous souhaitez donner une somme d’argent, des bijoux ou encore des actions ? Et bien cela est possible grâce au don manuel ! Toutefois, il s’agit bien d’une donation et par conséquent, il est encadré par la loi. Alors quel montant pouvez-vous donner ? Quels sont les abattements ? Doit-on déclarer un don manuel ? Quelle est la fiscalité applicable ? Quels sont les risques ? On fait le point !

Qu’est-ce qu’un don manuel ?

Un don manuel appelé aussi « donation manuelle » consiste à transmettre un bien mobilier de la main à la main. Généralement, il est utilisé dans le cadre d’une donation aux enfants, ou encore aux petits-enfants afin d’apporter une aide financière ou de transmettre son patrimoine de son vivant.

Le don manuel porte uniquement sur certains types de biens comme des bijoux, des tableaux, des voitures, des actions ou encore une somme d’argent. Contrairement à une donation d’un bien immobilier, un acte notarié n’est pas nécessaire.

En revanche, le don d’argent familial est irrévocable et la personne qui reçoit le don c’est-à-dire le donataire doit-être majeur ou mineur émancipé le jour du don.

Le don manuel ne doit pas être confondu avec le présent d’usage. Dans ce cas, il s’agit de cadeaux effectués à l’occasion d’un évènement comme Noël, un anniversaire, un mariage, un diplôme… En revanche, le montant ou leur valeur doit rester raisonnable. Autrement dit, il doit être proportionnel à vos revenus.

Quel plafond pour un don manuel ?

Bonne nouvelle, aucun plafond de montant n’est à respecter dans le cadre d’un don manuel quelle que soit sa forme.

De plus, les dons manuels profitent également des abattements accordés en fonction du lien de parenté. Pour rappel, vous pouvez donner jusqu’à 100 000 € à un enfant tous les 15 ans exonérés de droits de donation.

Mais si vous souhaitez donner une somme d’argent, les dons familiaux bénéficient d’une exonération supplémentaire limitée à 31 865 €, tous les 15 ans également. En revanche pour en profiter vous devez respecter les conditions suivantes :

Autrement dit, pour être exonéré d’impôts, le don d’argent doit être fait en pleine propriété aux enfants, petits-enfants ou arrière-petits-enfants. À défaut de descendance, cela peut être les neveux ou nièces.

Concrètement, vous pouvez donner 131 185 € à un enfant tous les 15 ans, soit 100 000 € et 31 185 € sous la forme d’une somme d’argent effectués par chèque, virement, mandat ou espèces.

Quelle est la fiscalité d’un don manuel ?

Comme nous venons de le voir, les dons manuels bénéficient des mêmes abattements que dans le cadre d’une donation. En revanche, en cas de dépassement, l’excédent est soumis au droit de donation selon le même barème.

Selon le lien et le degré de parenté, les taux d’imposition peuvent aller de 5% à 45% et sont appliqués sur la valeur du bien mobilier ou immobilier qui excède les abattements prévus.

Pour rappel, les droits de donations en ligne directe sont les suivants :

Valeur taxable après déduction de l’abattementTaux imposition
Moins de 8 072 €5%
Entre 8 072 € et 12 109 €10%
Entre 12 109 € et 15 932 €15%
Entre 15 932 € et 552 324 €20%
Entre 552 324 € et 902 838 €30%
Entre 902 838 € et 1 805 677 €40%
Supérieure à 1 805 677 €45%
Droit de donation pour don manuel en ligne directe

Les droits de donation sont calculés sur la valeur des biens le jour de la déclaration du don ou le jour où le don est effectué. Ce sera la valeur la plus élevée qui est retenue. De même, les abattements applicables sont ceux en vigueur au jour de la déclaration du don.

Comment déclarer un don manuel ?

Un don manuel doit être déclaré aux impôts, et ce même s’il n’est pas imposé. C’est le bénéficiaire qui doit le déclarer à l’administration fiscale dans le mois qui suit le don. En effet, si le délai est dépassé, vous risquez de perdre l’exonération !

Pour déclarer un don manuel, vous pouvez utiliser le formulaire n° 2735 qui devra être adressé en double exemplaire au service des impôts de votre domicile. Mais depuis le 30 juin 2021, il est possible de le déclarer en ligne depuis votre espace personnel. La saisie est simplifiée, et l’exonération et abattement s’applique automatiquement. Si vous avez des droits à payer, vous pouvez soit payer par carte bleue ou être prélevé.

Quels sont les risques liés à un don manuel ?

Un don manuel n’est pas un acte anodin et doit respecter les règles juridiques et fiscales qui encadrent la transmission de patrimoine. En outre, il peut générer un conflit familial s’il n’est pas fait dans les règles de l’art.

Alors avant de vous lancer, vous devez tenir compte des points suivants :

En résumé un don manuel est un procédé rapide et simple qui permet de transmettre votre patrimoine mobilier. Néanmoins, les questions juridiques, fiscales et familiales doivent être étudiées. Alors, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller en gestion de patrimoine qui vous apportera les solutions adaptées à votre situation.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]