Cleerly 6 minutes de lecture

Comment investir dans des obligations high yield ?

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
13 juin 2023

Les obligations à haut rendement appelées high yield, classées par les agences de notation restent difficiles d’accès pour un investisseur particulier. En effet, elles affichent des rendements attractifs, mais en contrepartie le risque de perte de capital en cas de faillite de l’émetteur est élevé. Alors comment investir dans des obligations high yield afin de diversifier son portefeuille d’actifs ? Explications ! 

Obligations high yield : définition 

Les obligations High yield (HY) sont des obligations émises par des entreprises dont la solidité financière est compromise. En contrepartie du risque de ne pas être remboursé à échéance, les investisseurs obtiennent un meilleur rendement. En effet, les obligations HY distribuent des intérêts ;appelés coupons; plus élevés. 

Pour rappel, ce sont des agences de notation qui déterminent la prime de risque de l’émetteur des obligations qu’elles soient émises par les États ou les sociétés, à savoir :

  • Les obligations notées entre AAA et BBB appelées aussi Investment Grade (IG) : Elles sont considérées comme fiables, car l’émetteur est jugé solvable donc il existe une faible probabilité de défaut de remboursement. 
  • Les obligations notées BB+ à C sont les obligations dites High Yields ou Junk Bonds, considérées plus risquées et spéculatives et donc mieux rémunérées. 

La prime de risque est plus élevée, car elles sont émises par des pays comme le Venezuela ou des entreprises comme Nokia par exemple, dont la solidité financière est jugée moins bonne par les agences de notation. Concrétement, il existe un risque plus important que ces émetteurs ne remboursent pas leurs obligations. 

Néanmoins le niveau de risque varie d’une obligation HY à une autre. Les rendements peuvent donc osciller entre 3 et 9%, voire davantage. Ainsi, malgré un risque plus élevé, les obligations HY peuvent s’avérer être un bon produit de diversification, notamment en investissant dans les mieux notés d’entre elles. 

Acheter des obligations High yield en direct 

L’agence Euronext donne la possibilité à des PME et ETI d’émettre des obligations pour des montants oscillant entre 5 et 10 millions d’euros. Ce qui permet donc d’acheter en direct des obligations et ainsi éviter les frais de gestion annuels d’un fonds d’investissement. En outre, avoir une obligation en direct permet de la conserver jusqu’à échéance. Ainsi, il est possible d’éviter une moins-value à condition que l’émetteur ne fasse pas faillite. 

Cependant, investir dans des obligations est déconseillé aux investisseurs particuliers, car c’est un domaine qui demande une expertise, d’autant que le ticket d’entrée est élevé. En revanche, vous pouvez acheter des obligations HY via un courtier en bourse ou votre banque.

Investir dans des obligations high yield via des fonds d’investissement 

Un fonds obligataire permet de bénéficier d’une bonne diversification puisque le fonds contient plusieurs obligations émises par différents pays. Ainsi, investir dans des High Yield via des fonds d’investissement apparaît comme une bonne option pour un particulier. 

Il existe deux façons d’investir dans des obligations HY via un fonds d’investissement : 

  • Les fonds d’investissement actifs : La majorité des fonds obligataires HY sont sous une gestion active. Concrètement, le gérant peut acheter ou vendre librement les obligations qui composent le fonds. La performance du fonds dépend donc des décisions du gérant. 
  • Les tracker ETF : Pour rappel, les ETF ont pour objectif de répliquer l’indice qu’ils suivent. Ainsi les trackers ETF sur le marché obligataire tels que l’ETF Lyxor iBoxx EUR Liquid High Yield BB UCITS (Isin LU1215415214) reflète la performance des 50 obligations d’entreprise dont la notation se situe entre BB- et BB+. Toutefois, les trackers obligataires sont moins performants que les fonds actifs. Pour information, ce fonds n’est pas éligible au PEA (plan d’épargne action), vous pouvez y accéder via l’assurance vie Darjeeling. 

Investir dans les fonds d’obligations high yield en assurance vie 

L’assurance vie permet d’investir en fonds d’obligations High Yield soit à travers d’une gestion pilotée soit libre. 

Pour rappel la gestion pilotée vous permet de déléguer la gestion de votre assurance-vie à un expert qui tiendra compte de votre profil investisseur. Par conséquent, selon votre aversion au risque, le gestionnaire investira sur une part plus ou moins importante d’obligations HY. 

Quant à la gestion libre, elle permet de choisir ses unités de compte. Autrement dit, vous sélectionnez les fonds dans lesquels vous souhaitez investir. 

En revanche, certaines assurances-vie ne proposent pas de fonds obligataires. Alors si vous souhaitez investir dans des obligations, choisissez bien votre contrat d’assurance-vie.

Parmi les assurances-vie proposant des fonds obligatoires, on retrouve Linxea Avenir qui propose une sélection diversifiée, Linxea Spirit ou encore Darjeeling qui affiche le plus grand nombre d’unités de comptes high yield.

Investir dans des obligations high yield sur un compte titres ordinaire

Le compte-titre ordinaire (CTO) offre plus de possibilités et de flexibilité que l’assurance vie. Cependant les frais d’entrée sur les fonds ne sont pas négociables contrairement au contrat d’assurance vie. 

Par conséquent, il est important de choisir un compte-titre ordinaire permettant d’accéder à un large choix de fonds, mais avec de faibles frais de transaction. 

En revanche, attention à la fiscalité ! En effet, contrairement au PEA ou à l’assurance vie, un CTO est imposable même si vous n’effectuez pas de retrait. Par conséquent, les revenus et les plus-values sont imposés chaque année à la Flat tax (30%) ou au barème progressif de l’IR selon votre option. 

Quels sont les risques d’investir dans des obligations à haut rendement ?

Investir dans des obligations à haut rendement peut être une opportunité lorsque les entreprises ont besoin de financement pour se développer, mais que les banques sont peu enclines à les suivre. Par conséquent, les obligations HY sont un moyen de financement pour les entreprises dont la notation est faible. Côtés investisseurs, cela permet de prêter du capital à un niveau de rendement supérieur à l’inflation. Alors certes les obligations à haut rendement peuvent être attractives, mais il ne faut pas oublier le risque de défauts des émetteurs. 

En effet, les obligations High Yield représentent un risque élevé de perte en capital et leur liquidité est souvent réduite due à l’absence d’investisseurs institutionnels. Par conséquent, si vous souhaitez diversifier votre portefeuille, il est recommandé de passer par un fonds spécialisé sur les obligations à haut rendement. 

Mais le mieux avant d’investir reste encore de demander conseil à des experts comme votre conseiller de gestion en patrimoine qui saura vous guider dans l’allocation de vos actifs !

L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.