Conseiller en placements financiers : comment le choisir ?

Expert
Mis à jour le 04 septembre 2023

Un conseiller en investissement financier (CIF) bénéficie d’un statut réglementé dont l’activité est régulée par l’AMF (Autorité des marchés financiers). C’est une spécificité en plus par rapport au métier de Gestionnaire de Patrimoine, moins réglementé. Son rôle de conseil lui permet d’établir une stratégie d’investissement en adéquation avec le profil et les objectifs de son client. Focus sur le métier de conseiller en placements financiers et nos conseils pour bien le choisir !

Contactez un expert en gestion de patrimoine

Quel est le rôle d’un conseiller en placement financier ?

Un conseiller en investissement financier (CIF) vous accompagne dans la gestion de vos placements. Son rôle est de vous apporter des conseils personnalisés sur la façon de placer votre argent. La stratégie proposée doit être élaborée en fonction de votre profil et de vos objectifs.

Concrètement, les activités d’un CIF sont les suivantes :

Un CIF n’est pas autorisé à gérer le portefeuille d’instruments financiers d’un client pour son compte. Autrement dit, il ne peut pas recevoir de ses clients d’autres fonds que ceux destinés à rémunérer son activité.

Par ailleurs, le conseiller financier peut recevoir un ordre, aux fins de transmission, à deux conditions :

En résumé, un conseiller en placement financier (CIF) met en place une stratégie financière personnalisée pour vos investissements. Il peut la réadapter en fonction de l’évolution des marchés financiers. En effet, son objectif est de vous conseiller sur les opportunités d’investissement. Ces conseils doivent vous aider à pérenniser la performance de votre portefeuille.

Pourquoi recourir à un gestionnaire de patrimoine agréé ?

Faire appel à un conseiller en placement financier (CIF) pour obtenir un conseil personnalisé sur un placement financier est une sécurité. Surtout si l’on considère la stricte réglementation qui encadre ce métier . Il est particulièrement indiqué lorsque vous souhaitez obtenir des conseils sur différents types de placements financiers, ou encore, si vous débutez dans la finance.

Un CIF agit en toute transparence avec son client. Il a en effet l’obligation de vous expliquer comment s’organise la prestation de conseil. Pour cela, il va procéder par étape :

Ce n’est qu’après ses étapes qu’il peut vous prodiguer des conseils sur les placements financiers.

Une fois le conseil délivré sur les différents placements existants et leurs modalités, il vous remet une déclaration d’adéquation. Sachez cependant que vous n’êtes pas obligé de suivre les recommandations de votre conseiller.

En résumé, faire appel à un CIF vous assure d’avoir accès à des conseils en placements financiers personnalisés dans le respect de vos objectifs, le tout en totale transparence.

Quels sont les différents types de conseillers financiers ?

Selon votre patrimoine, vos objectifs de placements et le niveau de conseils et de suivi souhaité, vous pouvez opter pour un des acteurs suivants :

Contactez un expert en gestion de patrimoine

Sur quels critères choisir son conseiller? 

Choisir un conseiller financier devrait toujours être mûrement réfléchi ! Vous devez être attentif à certains critères afin de bénéficier de conseil en placement financier pertinent et adapté à votre situation patrimoniale.

Tout d’abord, vous devez vérifier que le CIF est bien enregistré sur l’ORIAS (registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance).

Dans tous les cas, le CIF doit vous remettre un document d’entrée en relation (DER). Il présente ses habilitations professionnelles, dont son numéro d’immatriculation au registre de l’ORIAS. En outre, ce document précise également son mode de rémunération.

En effet, avant de vous délivrer tout conseil de placement financier, il doit vous indiquer si son service est fourni de manière indépendante ou non. Afin de proposer un conseil indépendant, il ne doit pas être rémunéré par l’établissement qui gère le produit proposé. Il pourra uniquement vous facturer des honoraires de conseil. En revanche, si le CIF n’est pas indépendant et qu’il est rémunéré par les partenaires, il doit s’assurer régulièrement que vos investissements sont toujours en adéquation avec votre situation.

Une fois que vous êtes sûr de la transparence et de la rémunération du CIF, vous pouvez vous baser sur les critères suivants :

Autrement dit, vous devez établir une relation de confiance avec votre conseiller en investissement financier. De même, vous pouvez privilégier un conseiller qui intervient dans plusieurs domaines comme les assurances et l’immobilier. Pour cela vous devez vérifier qu’il dispose bien des agréments correspondants.

Contactez un expert en gestion de patrimoine

Quels sont les différents types de conseillers financiers ?

Les banques traditionnelles, les banques privées, les family offices et les conseillers en gestion de patrimoine indépendants sont les conseillers financiers les plus courants.

Pourquoi recourir à un gestionnaire de patrimoine agréé ?

Placer son argent sur les marchés financiers ou mettre en place des stratégies de défiscalisation n’est pas sans risque. Faire appel à un CIF pour obtenir des conseils personnalisés vous permettra d’investir l’esprit serein

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]