Cleerly 9 minutes de lecture

Bilan patrimonial : pourquoi et comment le faire ?

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
04 septembre 2023

Vous souhaitez vous constituer  un patrimoine en réalisant des placements financiers et immobiliers rentables? Afin de valoriser, transmettre ou optimiser ce patrimoine, il convient d’en faire l’analyse au préalable. La réalisation d’un bilan patrimonial se révèle alors indispensable. Après un audit approfondi, le conseiller en gestion de patrimoine peut vous faire des recommandations juridiques, fiscales et financières adaptées à votre situation. Quels sont les objectifs d’un bilan patrimonial ? Quelles en sont les étapes ? On vous dit tout sur son utilité, avec en prime, quelques exemples  en fin d’article pour illustrer tout ça. 

Contactez un expert en gestion de patrimoine

Qu’est-ce qu’un bilan patrimonial ?

Un bilan patrimonial consiste à mettre en perspective l’état de votre patrimoine. Concrètement, il s’agit d’un audit permettant de recenser vos actifs patrimoniaux (biens matériels et immatériels) et votre passif (emprunt), afin d’avoir une vue d’ensemble de votre situation financière, fiscale et successorale.

Néanmoins, l’ingénierie patrimoniale c’est-à-dire l’analyse du patrimoine en vue de trouver des solutions adaptées (placements financiers, réorganisation, défiscalisation…) est une partie complexe qui nécessite des connaissances approfondies en droit, immobilier, fiscalité et finances.

C’est pourquoi il est généralement conseillé de faire appel à des experts afin d’avoir une étude de votre patrimoine. Ainsi, vous obtenez un bilan en adéquation avec vos objectifs qui peuvent être par exemple :

  • Faire fructifier votre patrimoine,
  • Préparer votre retraite,
  • Optimiser votre fiscalité,
  • Préparer une succession.

Pourquoi faire un diagnostic patrimonial ?

Un audit patrimonial est généralement réalisé à des moments clés de votre vie comme un nouveau travail, un mariage, un divorce, un héritage, un gain au Loto ou à l’Euromillions ou à l’approche de la retraite.

En effet, plusieurs raisons peuvent vous pousser à faire un bilan patrimonial afin d’obtenir des solutions adaptées à votre stratégie, à savoir :

  • Valoriser son patrimoine et par conséquent ses revenus
  • Sécuriser votre patrimoine
  • Optimisation fiscale, autrement dit réduire vos impôts
  • Protéger ses proches
  • Préparer sa retraite
  • Préparer sa succession : le but est de limiter l’impact fiscal c’est à dire le montant des droits de succession. C’est important, notamment lorsque le patrimoine est constitué en grande partie d’actifs immobiliers.
  • Protéger sa société pour un chef d’entreprise

En résumé, un bilan patrimonial peut s’avérer nécessaire afin de se protéger soi-même et sa famille contre les aléas de la vie. Vous pouvez réaliser cet audit à tout moment de votre vie, afin de mettre en place des stratégies d’investissements et optimiser votre patrimoine. Il peut être intéressant, si vous avez le temps et l’intérêt, de faire un bilan vous-même pour voir comment investir votre argent.

Comment construire une analyse patrimoniale ?

Tout d’abord, il est important de décrire votre situation financière comme tous vos placements, vos biens immobiliers, votre ou vos assurances vie, vos emprunts, vos biens atypiques… Mais aussi votre situation personnelle comme le statut matrimonial et le nombre d’enfants afin que le conseiller ait une vue d’ensemble tant fiscale que successorale.

Par ailleurs, le conseiller en gestion de patrimoine doit comprendre vos besoins :

  • Est-ce que c’est pour préparer une retraite anticipée ?
  • Faire fructifier votre patrimoine ?
  • Préparer une succession ?
  • Optimiser vos impôts ?
  • Préparer la cession d’une entreprise ?

Mais voyons en détail comment est réalisé un bilan patrimonial !

Quels sont les documents nécessaires pour réaliser un bilan patrimonial ?

Le conseiller en gestion de patrimoine afin de démarrer son audit aura besoin des documents suivants :

  • Le montant de vos revenus professionnels et éventuellement fonciers.  
  • Le montant de votre épargne : salariale (participation, intéressement), livret A, Livret de Développement Durable (LDD), Plan Épargne Logement (PEL), contrats d’assurance vie…
  • L’estimation de vos biens immobiliers.
  • Votre Relevé individuel de Situation (RIS) pour retracer votre carrière professionnelle.
  • Les emprunts en cours : Crédit immobilier ou encore à la consommation
  • Le montant des éventuelles pensions alimentaires et leur date de fin de versement.
  • La situation familiale (régime matrimonial, divorce, pacs, concubinage, nombre d’enfants…)
  • Les donations éventuelles déjà réalisées…

En résumé, vous devez donner toutes les informations qui permettront d’établir avec précision l’état de votre patrimoine.

Quelles sont les étapes d’un bilan patrimonial ?

Ainsi, un bilan patrimonial se fait généralement en deux étapes : l’audit patrimonial puis les conseils patrimoniaux.

L’audit patrimonial

L’audit patrimonial permet donc d’avoir une vision d’ensemble et d’établir un diagnostic. Il englobe les analyses suivantes :

  • Audit professionnel : il s’agit d’analyser vos sources de revenus et éventuellement ceux de votre conjoint.
  • Audit financier : il va permettre de déterminer les différents placements financiers (boursiers, assurance, livrets…) et immobiliers. Cette étape permet d’estimer le rendement des actifs et d’en évaluer les risques.
  • Audit fiscal : Cette étape permet d’évaluer vos impôts (sur le revenu, fonciers, IFI…) et vos dispositifs de défiscalisation en cours afin de trouver des solutions pour optimiser votre fiscalité.
  • Audit successoral : Pour finir, il convient de réaliser une estimation des droits de succession afin de déterminer les stratégies à mettre en place afin d’en réduire le montant et de protéger votre famille.

Les conseils patrimoniaux

À la suite de l’analyse, le CGP vous révèle ses préconisations en vue de valoriser vos actifs selon votre profil d’investisseur, réduire la fiscalité et anticiper votre succession tout en tenant compte de vos objectifs personnels. Les préconisations peuvent prendre deux formes :

  • Les conseils financiers afin de faire fructifier votre patrimoine (améliorer le rendement de vos placements, investir dans d’autres produits financiers à hauts rendements par exemple, renégocier vos crédits…)
  • Les conseils fiscaux comme réaliser une donation, créer une SCI afin d’optimiser la gestion des biens immobiliers, investir via un dispositif de défiscalisation…

Concrètement, le bilan patrimonial et son analyse vous donnent une idée précise afin de réorganiser votre patrimoine avec des optimisations fiscales et des ajustements financiers. Généralement, il est accompagné d’un avant/après afin que vous puissiez vous rendre compte de l’intérêt de ces préconisations. Vous accédez ainsi à un expert financier ainsi qu’un gestionnaire de patrimoine immobilier qui vous propose des solutions sur-mesure.

Qui contacter pour réaliser un bilan patrimonial ?

Afin de réaliser un bilan patrimonial, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Bilan patrimonial gratuit : Il est généralement réalisé à l’aide de logiciels spécialisés de manière automatique. Le conseiller saisit les différentes données afin de synthétiser la situation du client. Cette prestation est souvent gratuite et est proposée par des conseillers en gestion de patrimoine, ou des banques.
  • Bilan patrimonial payant : Généralement, ce sont les conseillers en gestion de patrimoine ou encore les notaires qui réalisent un audit patrimonial payant. Les honoraires sont fixes ou calculés en fonction du temps passé. Aussi, plus la situation du client est complexe, plus le coût du bilan peut être élevé.

Réalisé auprès d’un cabinet indépendant, un bilan patrimonial devrait vous coûter entre 1 000 € et 2 500 € en moyenne. Chez Cleerly, ce bilan est cependant totalement gratuit.

Cette précision faite, faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine indépendant reste la meilleure option pour piloter votre épargne. En effet, les préconisations d’un bilan réalisé par un conseiller en banque ou en assurance sera limité aux produits proposés dans le catalogue de son établissement. Il y a donc un réel problème dans le nombre limité qui peut vous porter préjudice.

Un conseiller indépendant analyse votre patrimoine en toute transparence et objectivité. Par ailleurs, il travaille en architecture ouverte. Autrement dit, il peut vous proposer la totalité des produits existants sur le marché et donc ceux qui sont particulièrement adaptés à votre situation.

Quelques exemples concrets de bilans patrimoniaux

Exemple numéro 1 : le salarié cadre sans placement

Thomas, salarié cadre de 35 ans : 

  • Marié avec deux enfants à charge
  • Percevant des revenus de 5 000 € net par mois et épargnant 500 € par mois 
  • Crédit sur 20 ans sur sa résidence principale 
  • Aucun placement
  • Épargne disponible : 10 000 €.

Dans une telle situation, un conseiller en gestion de patrimoine évaluera les stratégies les plus adaptées au profil de son client. Il le conseillera en fonction de : 

  • Son profil de risque (aversion au risque, échéance de placement…) ;
  • Les produits les plus adaptés en fonction de son âge et de sa situation patrimoniale ;
  • Son horizon de temps ;
  • La conjoncture économique.

S’il s’avère que l’épargnant n’a pas l’intention de débloquer son épargne avant longtemps, il pourra l’orienter vers des placements dynamiques qui présentent des rendements attractifs : PEA, assurance-vie en unités de compte, produits structurés…  Étant donné que l’épargnant a peu d’épargne disponible, des versements réguliers seront préférables. Il pourra ainsi garder l’argent dont il dispose déjà dans des livrets sans risques et facilement débloquables.

Il pourra aussi l’orienter vers un PER ou d’autres produits défiscalisant qui permettent d’obtenir un complément de retraite. Il est en effet dans la tranche d’âge idéale pour commencer à l’anticiper tout en profitant d’exonérations d’impôt intéressantes. 

Exemple numéro 2 : le chef d’entreprise fortement imposé

Alain, chef d’entreprise de 55 ans : 

  • Divorcé, deux enfants (aucun à charge)
  • Revenus d’environ 7 000 € par mois
  • Propriétaire de sa résidence principale, sans crédit en cours 
  • Divers placements ouverts depuis plus de 15 ans (assurance-vie, PEA…)
  • Épargne disponible sur son compte courant ou dans des livrets sans risque : 100 000 €. 
  • Capacité d’épargne mensuelle : 2 000€

Une fois son profil établi, le conseiller patrimonial devrait l’orienter vers des produits qui doivent lui permettre de réduire fortement son imposition. Sa connaissance du marché et des produits disponibles lui permettront de limiter ces risques en guidant l’épargnant vers des sociétés qui présentent des garanties satisfaisantes. Des dispositifs comme la loi Girardin Industriel peuvent être une solution, mais ils sont complexes à appréhender et il est fortement déconseillé d’investir à l’aveugle sur ce genre de placement. Un conseiller en gestion de patrimoine indépendant permettra à l’investisseur d’éviter les produits trop risqués, dans lesquels le risque de perte en capital est réel. 

L’avantage de recourir à un conseiller en gestion de patrimoine va bien au-delà du conseil. Les cabinets indépendants comme Cleerly passent du temps à négocier les contrats pour faire bénéficier leurs clients de tarifs préférentiels. Le statut de cabinet indépendant nous permet aussi de ne retenir que les meilleurs contrats. Par ailleurs, Cleerly débusque tous les frais cachés, car certaines banques et assurances peuvent manquer de transparence et promettre des rendements illusoires. Les conseils sont délivrés en toute indépendance et dans l’intérêt du client uniquement.

Contactez un expert en gestion de patrimoine
Quand faire un bilan patrimonial ?

Un audit patrimonial est particulièrement recommandé lorsque vous êtes à un moment clé de votre vie comme un mariage, un divorce, un héritage ou à l’approche de la retraite.

Qui contacter pour faire un bilan patrimonial ?

Privilégiez les cabinets indépendants qui ne facturent pas cette prestation. Un bilan patrimonial peut coûter entre 900 € et 2 500 € en fonction des cabinets ce qui vient mécaniquement minorer le rendement réel de vos placements. Chez Cleerly, les bilans patrimoniaux sont réalisés gratuitement.

L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.