Cleerly 14 minutes de lecture

EMTN : Qu’est-ce que c’est ? Faut-il y investir ?

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
17 mai 2024

Les Euro MediumTerm Note (EMTN) sont l’équivalent européen des Medium Term Note (MTN). Apparu d’abord aux Etats-Unis, ce véhicule d’investissement répondait au besoin des entreprises de pouvoir emprunter rapidement sur les marchés financiers. Très appréciés pour leur grande flexibilité, ils appartiennent à la famille des produits structurés et sont parfois confondus à tort avec les obligations. Quelles sont les caractéristiques des EMTN ? En quoi se distinguent-ils des Fonds Communs de Placement et des obligations ? Quelles sont les différentes manières d’investir en EMTN ? Comment investir dans les EMTN structurés en fonction de son profil investisseur ? On vous éclaire sur ce produit d’investissement pas toujours simple à comprendre, mais qui présente de sérieux atouts.

Faites appel à un expert de Cleerly pour choisir le produit structuré adapté à votre situation !

Qu’est-ce qu’un EMTN ? Définition et principes

Les EMTN, pour Euro Medium Term Note, sont des titres de créances émis par les entreprises. Généralement, quand une entreprise veut se financer, les deux moyens qui reviennent souvent sont l’émission d’actions et l’émission d’obligations. L’émission de titres de créances se rapproche de l’émission d’obligation dans les moyens de financement, mais permet à l’entreprise d’avoir un financement plus personnalisé que ce qu’elle aurait eu via les actions ou via les obligations.

Ces titres de créances peuvent ensuite prendre de nombreuses formes, comme la forme d’un produit structuré par exemple.

L’EMTN : une sous-catégorie de produits structurés

L’EMTN est un terme souvent utilisé comme synonyme de produits structurés. C’en est en réalité une sous-catégorie. Tous les EMTN ne sont pas des produits structurés et les produits structurés ne sont pas forcément des EMTN. 

Si l’EMTN est utilisé comme produit structuré, il va alors présenter les caractéristiques suivantes :

  • Leur rendement dépend de la performance d’un sous-jacent (qui peut être un ensemble d’actions, un secteur d’activité, une matière première…) ;
  • Ils engagent les souscripteurs sur une durée minimale (avec parfois des dates de constatation pour percevoir des revenus avant la date de remboursement) ;
  • Ils dépendent d’une formule qui fixe les conditions de remboursement anticipé et à échéance (en fonction de différentes hypothèses d’évolution du sous-jacent) ;
  • Ils sont associés à un niveau de risque qui fluctue en fonction de la formule choisie (généralement, plus la formule est risquée, plus la perspective de rendement est importante et inversement) ;
  • Ils génèrent des revenus, le “coupon”, qui peuvent être perçus à échéance du contrat ou de façon périodique.

Les différences entre les EMTN et les FCP

Quand on parle de produits structurés, il convient de bien distinguer les EMTN des Fonds Communs de Placement (FCP), car ils ne présentent pas les mêmes particularités :

  • Dans le cas des FCP, vous investissez dans un placement en valeurs mobilières ;
  • Dans le cas des EMTN, vous investissez dans un instrument de dette émis généralement par une entreprise.

Les fonds communs de placement font partie des organismes de placement collectif (OPC). En investissant dans un FCP, vous devenez copropriétaires de valeurs mobilières émises par ce fonds. Les stratégies peuvent être diverses en fonction du fond considéré : investissement dans un certain type d’action, dans un secteur d’activité (services, automobile…) etc.

Dans le cas d’un EMTN, vous n’investissez pas dans un fonds mais dans un programme, qui correspond au besoin d’un émetteur (généralement une entreprise qui a besoin d’argent pour se financer). Ce programme permet de lever des dettes et nécessite d’être accompagné par un arrangeur (généralement un établissement de crédit) qui accompagne l’entreprise dans la mise en œuvre de sa stratégie.

Investir dans des EMTN peut aussi être confondu avec l’investissement dans des obligations. Dans un cas, comme dans l’autre, vous investissez dans une dette émise par une entreprise (ou un État, une association…). Il existe néanmoins certaines différences entre les deux.

Les différences entre les EMTN et les obligations 

Étant donné qu’investir dans les EMTN consiste à placer de l’argent dans de la dette, il n’est pas toujours évident de comprendre ce qui distingue les EMTN des obligations.

Dans le cadre d’une obligation, l’arrangeur (l’établissement de crédit) permet à l’émetteur (l’entreprise qui a besoin de lever des fonds) d’emprunter la totalité de la somme souhaitée. Par exemple, si une entreprise décide d’emprunter 500 000 €, elle peut choisir d’émettre des obligations qui vont lui permettre de réaliser la totalité de cet emprunt. Chaque investisseur se verra ensuite attribuer une « part du gâteau », sous forme de coupures. 

Ce n’est pas le cas avec les EMTN. Dans ce cas, l’émetteur n’est pas certain d’obtenir la totalité des fonds nécessaires en une fois

Les EMTN présentent néanmoins des avantages. Ce sont des produits qui présentent une flexibilité beaucoup plus grande que le marché obligataire. Contrairement aux obligations qui sont émises en une seule fois et à taux fixe, les EMTN offrent des possibilités de personnalisation beaucoup plus importantes : 

  • L’entreprise émettrice peut échelonner ses investissements grâce à un programme d’émission continu ;
  • Les EMTN peuvent être émises à taux variables ;
  • Les échéances et les conditions de remboursement peuvent aussi considérablement varier en fonction des besoins de l’émetteur. 

Cela permet à l’entreprise émettrice une plus grande maîtrise de son passif. Les obligations sont plus simples à mettre en œuvre, mais plus rigides et moins personnalisables.

Quels sont les différents types d’EMTN ?

Il est possible d’investir dans les EMTN structurés de différentes façons. On distingue trois grandes catégories : les « EMTN autocall », les « EMTN down in reverse convertible » et les « EMTN autocallable accrual note ».

Les EMTN « automatically callable »

Ce sont les plus connus. Investir dans les EMTN autocall permet d’investir sur une période maximale définie à l’avance. Le produit est « automatiquement » remboursé dès lors que les conditions sont réunies. De plus, ces produits présentent une garantie en capital élevée. Concrètement, le remboursement se fait dès que l’indice de référence défini dans le contrat atteint la performance visée. Dans les scenarios les plus optimistes, il peut se faire de manière anticipée et ne peut pas non plus dépasser une durée maximum prévue dans le contrat. 

Avantages des EMTN « automatically callable »

Le principal avantage est que vous pouvez percevoir votre coupon avant la fin du contrat si les conditions sont réunies. De plus, même si une perte en capital est toujours possible, elle est assez faible avec ce genre de contrat. En effet, le capital est garanti (dans une certaine limite) même si l’indice baisse. Cela signifie que si l’indice baisse trop, une perte en capital est possible. Dans les faits, la plupart des produits structurés autocall présentent une garantie en capital qui tourne autour des 90%, voire 100% pour les produits structurés à capital garanti

Inconvénients des EMTN « automatically callable »

Qui dit garantie en capital élevée, dit également perspective de rendement mesurée. Ce genre de produit structuré conviendra donc aux profils plutôt prudents et équilibrés qui présentent une certaine aversion au risque et ne visent pas les performances les plus élevées (mais il est quand même possible d’investir dans des autocall à plus de 10% !).

Les EMTN « down in reverse convertible »

Comme dans les produits autocall, la rémunération perçue ne peut pas dépasser le coupon prévu dans le contrat. Mais, contrairement aux autocall, le coupon ne peut pas être remboursé par anticipation, même si la performance du coupon est atteinte avant la fin du contrat.

Concrètement, lorsque vous investissez dans un EMTN reversible convertible, votre argent est bloqué pendant une durée prévue dans le contrat. A la fin du contrat, vous percevez votre coupon qui représente un pourcentage de gain. Si par exemple vous investissez 100 € sur un EMTN d’un an et que le coupon est de 12%, vous récupérerez 112 € (100 € + 12 €) au bout de l’année.

Néanmoins, il ne faut pas que l’indice ait trop baissé pendant la période d’exécution du contrat. Généralement, le coupon n’est plus garanti si l’indice a enregistré une baisse supérieure à 40% à un moment ou à un autre de la vie du contrat. Dans ce cas, l’investisseur pourra subir une perte, mais pondérée. Si l’indice est par exemple remonté à -15% à échéance du contrat, la perte en capital sera sensiblement moindre, car le coupon compense en partie cette perte. Voici la formule utilisée pour calculer le capital récupéré en fin de contrat : 

Montant investi – Baisse de l’indice + Coupon = Capital récupéré en fin de contrat

Si on reprend notre exemple précédent, cela donne : 

100 € – (15% + 12%) = 97 €

La perte en capital est donc seulement de 3%, même si le rendement du sous-jacent a baissé de 15% à la fin du contrat.

Avantages des EMTN « down in reverse convertible »

Le principal atout de ce type de produit est que les perspectives de rendement sont généralement importantes (autour de 10% annualisé, voire plus dans certains cas). De plus, vous connaissez exactement la durée pendant laquelle votre argent est bloqué.

Inconvénients des EMTN « down in reverse convertible »

Les EMTN reverse convertible ne sont pas nécessairement plus risqués que les autocall, mais présentent un fonctionnement un peu plus complexe qui peut rendre les investisseurs craintifs. L’impossibilité de percevoir son coupon par anticipation même si l’indice a monté suffisamment avant échéance du contrat peut aussi être un frein à l’investissement pour certains épargnants.

Les EMTN « autocallable accrual note »

Contrairement aux deux autres contrats, le coupon n’est pas fixe dans le cas des ETMN autocallable accrual note. Sa valeur va fluctuer en fonction de différents paramètres (évolution des taux d’intérêts, des taux interbancaires…). Du fait de ces variations, des ajustements sont faits à intervalle régulier pour suivre l’évolution des taux. Il peut s’agir de relevés annuels, mensuels, hebdomadaires, voire même, quotidiens. 

Ces contrats ne sont pas « par nature » plus risqués que les autres EMTN. Ils présentent néanmoins un fonctionnement assez complexe qui ne les rend pas forcément populaires auprès des investisseurs.

Les EMTN produits de taux 

Cette catégorie englobe les « autocallable accrual note » comme les Range Accrual. Plus généralement, les produits de taux sous forme d’EMTN vont concerner tous les produits dont la performance dépend de l’évolution d’un taux d’intérêt sous-jacent. Ce taux sous-jacent peut être par exemple le CMS 10 ans, qui est le taux interbancaire pour une durée de 10 ans. Ce taux est largement utilisé dans les produits de taux sous forme d’EMTN et plus généralement comme un indicateur de la santé de l’économie. Mais certains produits utilisent aussi le CMS 30 ans, l’Euribor ou encore d’autres taux de référence. 

Tout comme un produit EMTN de type autocall est souvent basé sur un sous-jacent action (action singulière, panier d’actions ou indice), le sous-jacent des EMTN de taux va être un taux de référence qu’on va venir observer pendant la durée de vie du produit.

Découvrez les meilleurs produits structurés disponibles !

Quels sont les avantages et les risques d’un EMTN ?

Comme tous les produits financiers, les EMTN ont leur lot d’avantages et d’inconvénients. Cependant, il convient de garder en tête que la catégorie des EMTN englobe un spectre de produits assez large. Comme nous l’avons vu dans la partie précédentes, nous pouvons avoir affaire à des sous-jacents actions, des sous-jacents taux, des produits “autocallable”, des produits n’ayant pas cette spécificité etc. Ainsi, il est difficile de donner des avantages et inconvénients précis qui correspondent à tous les type d’EMTN.

Cependant, nous pouvons tout de même affirmer que l’avantage principal de ces produits est leur potentiel de gains. De par leur complexité et leur profil plus risqué, ces produits servent généralement un rendement plus important que des placements plus “classiques” de court terme.

Plus rémunérateurs mais aussi plus risqués, ces produits présentent un risque de perte en capital, si l’on enlève la catégorie des EMTN à capital garanti. Selon l’évolution des marchés, le capital n’est pas toujours garanti et il conviendra de bien identifier (avant de souscrire) les situations menant à une potentielle perte en capital. 

Comment investir dans les EMTN ?

Via votre contrat d’assurance-vie

La façon la plus simple d’investir dans les EMTN est de le faire via son contrat d’assurance-vie. La plupart des contrats proposent en effet d’investir dans des produits structurés, donc si vous en avez un, c’est le moment de vérifier. L’avantage est que vous connaissez par avance les risques de votre investissement. C’est un élément de nature à rassurer les investisseurs. De plus, même si le fonctionnement peut sembler complexe de prime abord, l’assurance-vie permet de démocratiser son fonctionnement puisque c’est l’assureur qui s’occupe de tout. Sachez également que les produits structurés sont éligibles au PEA, PER et aux compte-titres.

Il est aussi important de noter que les assureurs ont des contraintes assez précises pour sélectionner les produits structurés qu’elles intègrent dans leur contrat d’assurance vie. En effet, elles ne veulent pas proposer de produits trop risqués pour le client, donc elles font tout un travail d’analyse du produit pour vérifier qu’il répond à certaines conditions avant de le proposer au client final. 

Via un courtier ou conseiller en gestion de patrimoine

Vous pouvez également vous rapprocher d’un courtier comme Cleerly pour investir dans des EMTN. 

L’avantage d’avoir recours à un expert réside tout d’abord dans le conseil et dans l’offre de produits structurés. En investissant via votre contrat d’assurance-vie, vous serez limité aux produits de l’enseigne, qui ne sont pas forcément les meilleurs. Les enseignes travaillent souvent avec des banques partenaires et sont donc contraintes de proposer les produits de ces dernières, même si ils ne répondent pas exactement aux besoins de certains épargnants. 

Chez un assureur, vous n’aurez pas nécessairement toutes les cartes en main pour bien investir. Les conseillers chez les assureurs ont énormément de clients et ne peuvent pas passer du temps à expliquer chaque produit structuré à tous les clients qui s’y intéressent. Plus que toute autre classe d’actifs, de par leur complexité, les produits structurés sous forme d’EMTN requièrent une connaissance assez accrue (que votre banquier ou votre assureur n’a pas forcément). 

Avoir accès à un conseiller disponible, réactif et expérimenté change tout. Chez Cleerly, vous allez bénéficier de conseils personnalisés qui vous permettront d’investir dans le produit structuré qui correspond le mieux à vos besoins et votre profil, sans prise de risque inconsidérée. Les perspectives de rendement peuvent aller jusqu’à 16% par an.

Faut-il investir dans les EMTN ?

En réalité, tout dépend de vos attentes et de votre profil investisseur. Si vous avez déjà un contrat d’assurance-vie par exemple et que vous souhaitez investir dans un produit structuré, attention à conserver une certaine liquidité. Les produits structurés sont réputés pour avoir une faible liquidité. Autrement dit, ils ne se revendent pas facilement. Donc si vous investissez 100% de votre portefeuille dans ce type de produits et que pour une raison X ou Y vous avez besoin de récupérer vos fonds de manière immédiate, vous allez probablement rencontrer des soucis. 

Suivant les cas, nous vous conseillons d’allouer 5 et 15% de votre portefeuille à ce genre d’actif. Prenez néanmoins en compte que vous n’aurez accès qu’aux produits de l’enseigne qui ne conviendront pas forcément à votre profil.

Vous pourriez être séduit par un contrat autocall garanti à 100%, avec un horizon de placement généralement assez long (autour de 5 ans minimum). L’argument de la garantie totale ou quasi totale en capital peut faire mouche et vous convenir. Ces produits reviennent en force actuellement avec la hausse des taux d’intérêts des dernières années. Cela permet de placer votre capital à moyen ou long terme en connaissant en avance la rentabilité espérée.

Une personne qui souhaite avoir accès à des produits structurés parfois plus risqués, tout en gardant une certaine maîtrise grâce à une bonne connaissance des marchés, aura donc tout intérêt à se tourner vers un conseiller en gestion de patrimoine. Chez Cleerly, nous ne sélectionnons que les meilleurs produits grâce à une veille continue. Nous pouvons donc proposer des produits structurés à haut rendement, tout en conservant une certaine maîtrise des risques. De plus, nous travaillons en architecture ouverte, ce qui nous permet de comparer l’ensemble des produits structurés qui existent sur le marché et de ne proposer que les meilleurs.

Faites appel à un expert de Cleerly pour choisir le produit structuré adapté à votre situation !
L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.