Cleerly 8 minutes de lecture

Qu’est-ce le TMI ou Taux Marginal d’Imposition ?

Expert Benoît Fruchard
Posté par
Benoît Fruchard
Mis à jour le
05 mars 2024

Pour calculer le montant de l’impôt sur le revenu d’un contribuable, l’administration fiscale se base sur un taux exprimé en pourcentage. Ce taux correspond au TMI ou Taux Marginal d’Imposition. Ce pourcentage d’imposition varie en fonction des niveaux de revenu de votre foyer fiscal. Comment calculer son TMI ? Pourquoi est-il important de connaître sa tranche d’imposition ? Dans cette rubrique, découvrez comment connaître votre TMI. Découvrez également l’utilité du taux marginal d’imposition.

Définition du Taux Marginal d’imposition

Le taux marginal d’imposition ou TMI représente le taux auquel la dernière tranche du revenu d’un contribuable est imposée. Le calcul de l’impôt sur le revenu d’un contribuable se fait sur la base d’un barème progressif. Dans ce barème, on distingue plusieurs tranches d’imposition.

Le principe de ce barème progressif est simple : la taxe appliquée sera proportionnelle à vos revenus. Plus vos revenus seront importants, plus ils seront taxés.

Faîtes attention à ne pas confondre le taux marginal d’imposition et la tranche marginale d’imposition. Bien que tranche et taux soient différents, il existe un rapport entre ces deux termes.

Le taux marginal d’imposition est le taux qui s’applique sur vos revenus dans le calcul de votre impôt sur le revenu. Ce taux d’imposition est fixé tous les ans par l’administration fiscale, suivant l’évolution de l’inflation.

C’est là que la tranche marginale d’imposition entre en jeu. En fonction du montant de votre revenu imposable, vos revenus entreront dans l’une des cinq tranches d’imposition du barème progressif. Le taux marginal d’imposition est donc le taux d’imposition le plus élevé vous concernant.

Réduisez vos impôts avec un expert !

Comment calculer son taux marginal d’imposition ?

Le calcul du Taux Marginal d’Imposition peut surprendre de prime abord, mais fort heureusement, il ne s’agit pas d’une opération complexe. Le mode de calcul diffère néanmoins suivant le nombre de personnes qui composent le foyer fiscal.

Pour des personnes célibataires ou divorcées ou veuves, le taux marginal d’imposition correspond à la tranche la plus élevée. Un contribuable qui gagne 32 000 € par an se situe par exemple dans la tranche à 30% (voire tableau en dessous), puisqu’il est au-dessus des 28 798 € de revenus.

Dès lors que le foyer fiscal comporte plus d’une personne, le mode de calcul du taux marginal d’imposition change. Vous devrez diviser les revenus de votre foyer par le nombre de parts fiscales. Un couple qui gagne 100 000 € par an devra donc procéder au calcul suivant pour connaître sa TMI : 

TMI = Revenu net imposable / nombre de parts du foyer fiscal.

Le chiffre retenu par l’administration fiscale est donc de 50 000 €, ce qui fait une différence non négligeable en termes de TMI (30% au lieu de 41%).

Le  résultat obtenu ne correspond pas directement à votre TMI.

Quelles sont les tranches et le barème du TMI ?

L’impôt sur le revenu est calculé sur la base d’un barème progressif, divisé en cinq tranches. Chaque tranche d’imposition correspond à un taux d’imposition qui lui est propre : 0 % ; 11 % ; 30 % ; 41 % ; 45 %.

Le tableau suivant représente le barème de l’impôt sur le revenu :

TranchesTaux d’imposition applicable
Moins de 11 295 €0
De 11 295 € à  28 797 €11 %
De 28 798 € à  82 341 €30 %
De 82 342 € à 177 106 €41 %
Au-delà de 177 106 €45 %
Le barème de l’impôt sur le revenu 2024

Quelle fiscalité s’applique en fonction de son taux moyen d’imposition ?

La fiscalité du TMI correspond au taux d’imposition auquel une personne sera imposée sur la dernière tranche de ses revenus. En fonction de ses revenus, il sera rattaché à l’une des 5 tranches du barème progressif. La fiscalité de son TMI ou taux d’imposition sera soit de 0%, 11%, 30%, 41% ou 45%.

Cela ne signifie pas pour  autant que vous serez imposé uniquement selon votre taux marginal d’imposition. Comme vu précédemment, il s’agit d’un barème progressif. Deux contribuables qui se situent dans la TMI à 30% peuvent avoir un taux moyen d’imposition très différent. Comptez 7,5% d’impôt pour un célibataire qui touche 30 000 € net par an, contre 20% pour un salarié qui gagne 80 000 € par an. Pourtant, ces deux contribuables ont tous deux une tranche marginale d’imposition à 30%.

En revanche, appartenir à une certaine tranche (même de façon très marginale) entraîne des effets non négligeables sur les revenus liés à certains investissements. Si vous avez investi dans des SCPI par exemple, que votre salaire soit de 30 000 € ou de 80 000 € par an ne change rien en termes de fiscalité. Dans les deux cas, les revenus issus de vos SCPI seront imposés en totalité selon la TMI à 30% (si elles ont été achetées en pleine propriété). Attention donc aux effets de seuil !

Réduisez vos impôts avec un expert !

Pourquoi faut-il connaître sa tranche marginale d’imposition ?

Connaître sa tranche d’imposition est nécessaire pour plusieurs raisons.

Anticiper sa gestion budgétaire

En sachant à l’avance dans quelle tranche d’imposition vous êtes situé, vous pouvez anticiper le montant de votre prochaine imposition. Vous pouvez ainsi prévoir plus facilement et avec plus de précision une gestion budgétaire. Cela, avec la possibilité de prévoir éventuellement une trésorerie complémentaire pour régler le solde de l’impôt.

Evaluer l’impact financier d’un changement de situation personnel

Le fait de connaître le TMI vous permet d’anticiper l’impact financier d’un changement familial ou d’une évolution professionnelle. Vous avez ainsi la possibilité d’identifier votre nouvelle imposition suite à une augmentation de salaire. En cas de modification de votre structure familiale (mariage, naissance, divorce…), vous saurez à quel montant d’impôt vous attendre.

Privilégier les meilleurs choix d’investissement

Connaître le TMI est d’une grande nécessité pour anticiper l’impact fiscal de revenus issus de nouveaux investissements sur le montant imposable. En effet, une tranche de revenus supérieure peut engendrer la réduction de la rentabilité nette de l’opération. Elle peut même venir annuler une grande partie des réductions d’impôt obtenus par le contribuable.

Exemple de calcul de TMI

Voyons ensemble un exemple de calcul de TMI pour une personne célibataire (sans enfant).

Le calcul du TMI d’une personne célibataire sans enfant reste très simple. Son revenu imposable sera uniquement minoré de l’abattement forfaitaire de 10% pour frais réels.

Soit une personne célibataire et sans enfants percevant des revenus nets annuels de 30000 euros pour l’année 2022. Si le contribuable n’a pas opté pour la déduction de ses frais réels, un abattement de 10% pour les frais professionnels sera appliqué automatiquement. Son revenu net imposable s’élèvera donc à hauteur de 27000 euros.

Le contribuable étant célibataire et sans enfants, le barème s’appliquant pour une seule part fiscale sera comme suit :

  • Revenu annuel minoré de l’abattement de 10% : 30 000 – 3 000 = 27 000 euros.
  • On divise ensuite ce résultat par le nombre de parts fiscales. La personne étant ici seule, la base d’imposition sera toujours de 27 000€ ;
  • La partie des revenus comprise entre 0 à 11 294 € sera imposée à 0€ ;
  • Les revenus compris entre 11 295 et 28 797 € correspondent à une imposition de 11%. Soit 27 000€ – 11 294 € = 15 706 € x 11% = 1 727,66 €
  • On additionne ensuite le montant d’imposition correspondant à chaque tranche de revenus : 0€ + 1 727,66 = 1 727,66 € ;

L’impôt 2024 sur les revenus 2023 (hors décote) est donc de 1 727,66 €.

Réduisez vos impôts avec un expert !
Qu’est-ce que le Taux Marginal d’Imposition ou TMI ?

Le TMI est le taux utilisé par l’administration fiscale dans le calcul du montant de l’impôt sur le revenu d’un contribuable. Ce taux varie en fonction de deux éléments principaux. D’une part, le niveau de revenus du foyer fiscal. Et d’autre part, le nombre de parts de quotient familial.

Quelles sont les différentes tranches marginales d’imposition ?

Les différentes tranches marginales d’imposition sont 0%, 11%, 30%, 41% et 45%. Votre revenu sera progressivement imposé selon ses tranches.

L'auteur

Benoît Fruchard

Fondateur de Cleerly - Conseiller en gestion de patrimoine

Benoît Fruchard est passionné de finances personnelles depuis son plus jeune âge. Après une licence d'économie à l'Université de Nantes puis un Master à l'Université de Bordeaux, il rentre en école de commerce à Rouen. Il a travaillé 2 ans au sein de la BNP Paribas puis 5 ans chez un courtier en ligne. En 2021, il a créé Cleerly, un cabinet en gestion de patrimoine et un site pour démocratiser les finances personnelles... en savoir plus

Votre nom est requis.
L'email est requis. Il ne sera pas publié.
Il est nécessaire de nous dire quelque chose.