Réduire ses impôts : nos 9 solutions concrètes pour tous

Expert
Mis à jour le 31 janvier 2024

Réduire ses impôts est une volonté de beaucoup de nos clients. Il existe de nombreuses solutions et il est important de sélectionner le dispositif adapté. Défiscaliser est souvent le rêve d’un contribuable… Mais comment s’y prendre ? Épargner pour sa retraite, investir dans l’immobilier ou dans des sociétés, réaliser des dons… Nous vous présentons nos 9 solutions d’économie d’impôt préférées !

Ouvrir un PER

Le Plan Épargne Retraite (PER) séduit de plus en plus de Français. Le dispositif permet de se constituer une épargne en prévision de la retraite pour compenser la baisse de revenus.

Son fonctionnement est simple, les montants versés sur votre PER peuvent être déduits de votre revenu imposable. Par conséquent, cela fait baisser votre revenu imposable et mathématiquement vos impôts ! Attention néanmoins à respecter les plafonds de déduction pour optimiser au mieux vos versements mensuels.

Au moment de la retraite, il est possible de sortir en rente viagère, en capital (en une ou plusieurs fois) ou en combinant les deux.

Par exemple, si Madame X déclare un revenu imposable de 50 000 € tous les ans. Elle sera dans la TMI (tranche marginale d’imposition) à 30%. En versant 5 000 € sur un PER, son revenu imposable sera de 45 000 € et au lieu de payer 8 921 € d’impôts, elle devra payer 7 421 €. Elle aura donc économisé 1 500 € d’impôts en préparant sa retraite !

Le PER est un décalage de fiscalité. Pour reprendre notre exemple, Madame X devra payer des impôts sur le revenu sur son PER au moment de sa retraite. 

Si Madame X décide finalement de verser 200 € chaque mois sur un PER pour éviter que cela impacte trop son revenu disponible. Elle économisera 720 € d’impôts chaque année. Les 2 400 € qu’elle versera chaque année vont produire des intérêts. Au bout de 40 ans, au moment de sa retraite, elle aura donc une épargne de plus de 400 000 € qu’elle pourra retirer en plusieurs fois et sur lequel elle sera imposée à la tranche de 11%.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts avec un expert

Se pencher sur les plans d’épargne salariale 

L’épargne salariale permet aux salariés, aux chefs d’entreprise, aux TNS de se constituer une épargne durant leur carrière, en bénéficiant d’avantages fiscaux et sociaux. Les salariés ont la possibilité d’investir chaque année des primes (d’intéressement ou de participation) sur leur compte d’épargne en bénéficiant d’avantages fiscaux (taux d’imposition réduits ou exonérations).

Les plans d’épargne salariale ont plusieurs formes : le Plan d’épargne entreprise (PEE), le Plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) et le Plan d’épargne retraite (PER). En fonction du plan, vous avez ou non la possibilité de débloquer votre épargne pour des projets (acquisition d’une résidence principale, création d’une entreprise, départ à la retraite…) ou en cas d’imprévus (surendettement, invalidité du conjoint…)

L’épargne salariale est un dispositif qui permet aux salariés de se constituer une épargne à moyen et long terme, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux significatifs. Ce dispositif constitue une bonne opportunité pour les salariés souhaitant épargner et investir pour leur avenir financier.

Envisager l’investissement forestier

L’investissement dans des forêts n’est pas celui qui va vous rendre riche, le rendement sera toujours limité. C’est cependant une niche fiscale qui pourra vous aider à réduire votre impôt sur le revenu ou votre IFI (impôt sur la fortune immobilière). 

Pour en bénéficier, il faudra, au choix :

La réduction d’impôt sera de 18% de l’investissement avec une limite de 5 700 € par personne et par an. Il est aussi possible de déduire quelques autres coûts : assurance, travaux forestiers, rémunération du gestionnaire forestier professionnel…

Si vous souhaitez en bénéficier au titre de l’IFI, vous pourrez déduire 75% de la valeur de votre investissement de votre patrimoine foncier. La déduction pourra continuer à fonctionner en cas de donation et succession. Il faudra cependant s’engager à conserver les parts (30 ans pour un achat direct, 2 ans pour des parts de GFF, SEF ou GIEEF).

La réduction de l’IFI est cumulable avec le bénéfice sur l’impôt sur le revenu.

Employer une aide à domicile pour réduire ses impôts

Les employés à domicile permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt. Les types d’activités éligibles à ce crédit incluent les services à domicile à caractère familial ou ménager tels que la garde d’enfants, le ménage, le soutien scolaire… 

Le montant du crédit d’impôt est égal à 50 % des dépenses engagées dans l’année, plafonné à 12 000 € par an, majoré de 1 500 € par enfant à charge ou membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans, avec une limite de 15 000 €. 

Le remboursement est versé avec un an de décalage durant l’été, mais un acompte de 60 % peut être versé en janvier. L’employeur doit déclarer les dépenses sur le formulaire n°2042 RICI.

Investir dans l’immobilier : une réduction d’impôt doublée d’un intérêt patrimonial

Il existe plusieurs dispositifs immobiliers pour défiscaliser en investissant dans la pierre. Les dispositifs concernent aussi bien l’ancien que le neuf. 

Le plus populaire est sans doute le dispositif Pinel, qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôts sur 6, 9 ou 12 ans en investissant dans un logement neuf. Ce n’est généralement pas notre placement préféré, ni celui que l’on va recommander (surtout en 2024 puisque ce type placement va bientôt s’arrêter et est à bout de souffle avec les taux d’intérêts actuels).

Parmi les autres dispositifs possibles, on peut citer notamment le dispositif Denormandie, la loi Malraux pour investir et restaurant dans l’ancien, le dispositif Censi-Bouvard, la loi Monuments historiques

Il est même possible d’investir en défiscalisant avec des SCPI ou de déduire de ses impôts certains travaux réalisés dans un bien mis en location (isolation, fenêtres…).

Prenons un exemple, un couple effectue un investissement de 250 000 € pour un investissement Malraux. Les travaux représentent un coût de 150 000 €. La réduction d’impôt sera calculée de cette façon : 30 % x 150 000 € = 45 000 €. Le couple pourra imputer l’aide sur 4 années pour profiter de l’avantage, ce qui correspondra à 11 250 € chaque année. 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts avec un expert

Opter pour le dispositif Girardin industriel 

Le dispositif Girardin industriel permet de réduire ses impôts en favorisant le développement économique dans les départements d’outre-mer

 Avec ce dispositif, vous versez de l’argent à une société qui va acheter du matériel industriel et le louer. Cet investissement est assez contre-intuitif puisqu’il est à fonds perdus, mais il est très efficace. C’est en effet le seul placement qui peut vous permettre de dépasser le plafonnement des niches fiscales. Vous pourrez déduire jusqu’à 18 000 € d’impôt en “one shot”, contre 10 000 € habituellement. Il vous permet surtout de bénéficier d’une réduction d’impôts supérieure au montant investi (entre 10 et 15% de rendement).

Par exemple, vous décidez d’investir 10 000 € dans une société en Martinique. Avec un Girardin, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 11 000 € pour l’année suivante.

Faites attention car si la société de gestion n’arrive pas à louer le matériel, l’administration fiscale peut demander un remboursement de la réduction d’impôts.

Faire des dons : réduire ses impôts pour des bonnes causes

Les dons permettent à de nombreuses associations de vivre et d’aider de nombreuses personnes (sans abris, familles et enfants en situation de précarité, personnes âgées isolées, personnes handicapées) à travers le monde au quotidien et lors d’événements tragiques. 

Les dons permettent de réaliser des économies d’impôts. En effet, il est possible de profiter d’une déduction fiscale sur les dons (entre 60 et 75% du montant total du don). Il ne vous reste plus qu’à choisir une association qui défend une cause qui vous touche.

Pour illustrer la réduction d’impôts, sachez par exemple qu’en donnant 500 € à une association reconnue, cela ne vous coûtera que 125 €. 

Miser sur la famille avec une union et des enfants

La famille est un bon moyen de baisser ses impôts, que cela soit à travers une union (un pacs ou un mariage) ou avec des enfants.

Les Français se marient et se pacsent plus (mais moins longtemps) et surtout plus tard.  Il en résulte que la proportion de personnes célibataires en France a augmenté depuis les années 70 en passant de 92% à 81%. C’est une bonne chose pour les finances publiques mais pas forcément pour votre portefeuille.

Le mariage et le pacs sont pourtant une des meilleures solutions pour faire baisser ses impôts ainsi que pour protéger son conjoint. Grâce à des enfants ou à une union, vous pouvez augmenter le nombre de parts fiscales de votre foyer, et donc mathématiquement faire baisser vos impôts. 

Avec les enfants, vous pourrez en plus déduire certains frais engendrés pour leur garde, leur scolarité, leur pension alimentaire…

Prenons un exemple, Daniel et Regina vivent ensemble. L’un est payé 22 000 € par an et l’autre 90 000 €. Leurs impôts sur le revenu sont respectivement de 1 295 € et 22 622 €. S’ils décident de se pacser, ils devront payer 21 443 € à deux, soit une économie de 2 474 € par an !

Investir dans l’économie en baissant ses impôts avec les FCPI, FIP et le SOFICA

Derrière ces acronymes barbares, on retrouve 3 manières d’investir dans l’économie française en prenant des risques mais en bénéficiant d’avantages fiscaux conséquents.

Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) permettent d’investir jusqu’à 12 000 € par an dans des petites et moyennes entreprises (PME) innovantes. Cela permet en plus de bénéficier de réductions d’impôts (impôt sur le revenu ou sur la fortune immobilière) correspondant à 18% de votre investissement. Ces fonds sont composés majoritairement d’investissements dans des PME (70% minimum) mais aussi potentiellement dans des obligations, des actions ou des SICAV.

Les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) sont assez similaires aux FCPI mais ce sont des solutions pour investir dans des PME régionales. Les FCPI vont financer les entreprises innovantes (avec du potentiel et du risque) alors que les FIP vont permettre de financer des entreprises plus classiques (avec un peu moins de risques mais risqué quand même). La réduction d’impôt sera de 25%, voire 30% pour le FIP Corse ou le FIP Outre-mer. 

Les Sociétés pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et de l’Audiovisuel (SOFICA) permettent de financer, comme son nom l’indique, l’industrie cinématographique et audiovisuelle. Ces fonds permettent d’obtenir des avantages fiscaux en participant au financement des productions cinématographiques. La réduction d’impôt est équivalente à 48% du montant investi et c’est son principal intérêt. Il ne faudra pas compter sur un rendement très élevé, même en allant voir Asterix et Obelix, l’empire du milieu 10 fois ! En général, au moment de la sortie, le montant récupéré correspondra à 60 ou 70% du montant investi.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts avec un expert

Quelles sont les meilleures solutions pour baisser ses impôts ?

Il existe de nombreuses façons de baisser ses impôts : épargner pour sa retraite avec un PER, investir dans des projets dans les départements d’outre-mer, employer un salarié à domicile, faire des dons…

Quelles sont les pires solutions pour réduire ses impôts ?

La pire solution est souvent l’immobilier défiscalisant. Cela peut être un gouffre financier (réduction anecdotique, de nouveaux impôts sur les revenus locatifs, moins-value à la revente…).

Comment ne pas payer d’impôts ?

Selon vos revenus, vous pouvez réduire vos impôts mais il est rare de ne pas en payer (sauf si vous n’avez ni revenus, ni capital). Il est souvent plus intéressant de faire fructifier son épargne plutôt que de réduire ses impôts. Une réduction d’impôt doit venir compléter un investissement déjà intéressant.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]