Comment réduire ses impôts ?

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 03 mars 2022

Cette question revient souvent dans les commentaires de nos articles. Cela peut-être intéressant de connaître des solutions pour réduire son imposition même si ce n’est pas une fin en soi. Les contributions fiscales peuvent avoir un impact significatif sur votre budget. Payer moins de taxes est souvent le rêve d’un contribuable… Mais comment s’y prendre ?

En investissant dans l’immobilier ou une PME, en faisant un don à une association, en vous mariant ou en vous pacsant… il y a de nombreuses façons de réduire vos impôts que nous allons vous présenter !

Quelles différences entre réduction d’impôt, crédit d’impôt et déduction fiscale ?

Qu’est-ce que la réduction d’impôt ?

La réduction d’impôt est un montant soustrait du montant de vos contributions. Elle s’applique uniquement si vous devez payer des impôts.

Qu’est-ce que le crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est aussi un montant déduit de vos contributions. À la différence de la réduction d’impôt, le crédit d’impôt sera remboursé en partie ou dans sa totalité :

Exemple

Vous pouvez obtenir un crédit d’impôts avec des frais de garde.

Qu’est-ce que la déduction fiscale ?

La déduction est le montant qui sera déduit de votre revenu. Ce revenu peut être :

Soit l’une de vos sources de revenus (salaire, revenu mobilier, bénéfices…) diminuée des charges et abattements fiscaux (pension alimentaire, frais de garde…).

Exemple

Vous obtiendrez une déduction fiscale en déduisant vos frais professionnels de votre salaire.

Soit sur votre revenu brut global.

Exemple

Il sera possible de déduire de votre revenu globale la pension alimentaire versée pour un enfant.

Comment réduire ses impôts avec l’immobilier défiscalisant ?

Il existe plusieurs dispositifs permettent d’accéder à la propriété tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

Par exemple, le dispositif Pinel consiste en une réduction fiscale pour l’achat d’un logement neuf, d’un logement en état futur d’achèvement (vente sur plan), d’un logement avec travaux, d’un logement en cours de construction…

Les conditions préalables à la réduction de votre imposition avec le dispositif Pinel sont les suivantes :

D’autres dispositifs permettent de réduire le montant de ses contributions, spécifiquement sur les investissements immobiliers :

Les réductions fiscales sont de :

Le fisc a plafonné ces frais à 400 000 € sur quatre ans.

Le système s’applique également aux immeubles meublés neufs (pour les étudiants, les seniors et les personnes en situation de handicap). Cependant, si vous préférez, vous pouvez opter pour une réduction d’impôts équivalant à 11% du prix d’achat.

Réaliser des travaux d’économie d’énergie pour faire baisser ses impôts

Les travaux d’économie d’énergie permettent de réduire votre consommation d’énergie et d’économiser de l’argent, mais ce n’est pas tout ! L’amélioration de l’efficacité énergétique de votre maison réduira également le montant de votre imposition.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit impôt pour la transition énergétique vous permet de déduire les frais engagés dans les travaux d’économie d’énergie du montant de votre imposition.

Tout particulier, qu’il soit propriétaire, locataire ou logé à titre gracieux, peut demander à bénéficier d’un crédit d’impôt. Sous certaines conditions, même un bailleur peut en bénéficier.

Pour pouvoir prétendre au crédit d’impôt, le logement où s’effectue la transition doit avoir été construit depuis au moins deux ans. Il doit aussi être la résidence principale du demandeur.

Les travaux d’économie d’énergie permettant une réduction d’impôt

Les travaux concernés sont :

Certaines conditions doivent être remplies pour en bénéficier :

Quel est le montant du crédit d’impôt pour les travaux d’économie d’énergie ?

Il est généralement estimé à 30% du prix de l’équipement et intervient dès le début de la rénovation.

Le plafond maximal des dépenses est fixé à 16 000 € pour les couples mariés ou pacsés et 8 000 € pour une personne célibataire. Une majoration de 400 € est possible pour chaque personne à charge.

Le montant du crédit d’impôt est déterminé en fonction des matériaux et du type de travaux à effectuer.

FIP et FCPI : bénéficiez d’une réduction d’impôt de 25% en investissant dans une PME

Avec les fonds d’investissement de proximité (FIP) et les fonds communs de placement dans l’inno­vation (FCPI), les épargnants peuvent bénéficier de réductions d’impôt sur le revenu de 18% à 25%, tout en participant au développement de sociétés innovantes ou régionales.

Les parts FIP/FCPI ont traditionnellement une durée de vie de 8 à 12 ans et, le souscripteur doit s’engager à conserver ses parts pendant au moins 5 ans pour bénéficier des avantages fiscaux.

Par conséquent, les investisseurs doivent être prêts à bloquer leur épargne à long terme.

De plus, investir dans une jeune entreprise avec un potentiel de croissance est intrinsèquement très dangereux. En cas de succès, les bénéfices peuvent être potentiellement élevés. Le cas échéant, il existe un risque de perte en capital.

Aussi, les frais prélevés sur les FIP/FCPI fluctuent rapidement et peuvent remettre en question tout ou partie des avantages fiscaux.

Quelle réduction d’impôt avec un contrat d’assurance vie ?

Deux types spécifiques d’assurance vie, visant à protéger les personnes handicapées, ouvrent droit à l’exonération fiscale.

Les contrats peuvent être individuels ou collectifs.

Le montant des avantages fiscaux est de 25 % de la prime totale versée dans la limite annuelle de 1 525 €, plus 300 € par enfant à charge. Ce plafond s’applique à tous les contrats de rente-survie et d’épargne handicap, souscrits par les membres du foyer fiscal.

Les contrats souscrits à l’étranger par des résidents français ne sont recevables que si la compagnie d’assurance étrangère est agréée par la Direction des Assurances.

Comment réduire ses impôts avec le PER ?

Le Plan Épargne Retraite (PER), entré en vigueur en octobre 2019, séduit de plus en plus de Français.

Le dispositif vise à rendre plus simple et plus flexible l’épargne individuelle et collective, vous permettant de vous constituer une épargne en prévision de votre départ à la retraite pour compenser la baisse de revenus.

Vous pouvez également utiliser le PER pour réduire votre imposition sur le revenu, sans investir.

Le PER n’est pas éligible à la réduction d’impôt, mais est éligible à une déduction fiscale.

En effet, les montants versés pour votre PER peuvent être déduits de votre revenu imposable. Par conséquent, faire baisser son revenu imposable permet de faire baisser son impôt !

L’économie fiscale réalisée avec un PER est proportionnelle au taux marginal d’imposition de l’épargnant.

Quels sont les avantages fiscaux du mariage et du pacs ?

Après le mariage, les époux ne seront plus imposés individuellement. Ils seront imposés sur la base du revenu imposable commun. Cela a deux conséquences principales :

Vous devez produire une déclaration de revenus conjointe dans l’année du mariage. Cependant, sur option, vous pouvez éventuellement continuer à souscrire aux deux déclarations uniquement pour cette année.

Un avis d’imposition unique sera envoyé au nom du couple pour paiement.

Le mariage ou le PACS doit être signalé à l’administration dans les 60 jours, afin que votre prélèvement à la source s’adapte à la nouvelle situation.

Il peut y avoir une imposition distincte si :

Comment faire baisser son impôt sur le revenu en déclarant des dépenses professionnelles au réel ?

Le calcul des contributions par défaut, effectué par les autorités fiscales, n’est pas toujours avantageux pour les salariés qui ont des charges professionnelles importantes.

Dans ce cas, au lieu de la déduction standard de 10 % (communément appelée remboursement des frais), il existe une option de frais réels qui vous permet de prendre en compte ces charges dans leur montant réel.

Ce choix est raisonnable dès lors que le montant des charges professionnelles est supérieur à 10% de la déduction forfaitaire.

Cependant, gardez à l’esprit que les indemnités versées par votre employeur (indemnités kilométriques, paniers repas…) sont imposables, car elles doivent être ajoutées à votre déclaration de revenus.

Comment faire un don à une association pour réduire ses impôts ?

La première condition est d’être imposable. Si votre foyer n’est pas imposable, certains de vos dons ne seront pas remboursés.

Sont concernés :

N’oubliez pas de recueillir les reçus de dons des organismes bénéficiaires. Vous devez joindre ce document à votre déclaration de revenus. Si vous oubliez votre reçu lors d’un don, vous pouvez le réclamer à tout moment.

Si vous produisez vos déclarations de revenus en ligne, vous n’avez pas besoin d’envoyer un reçu. Toutefois, vous êtes tenu de les conserver et de les mettre à la disposition de l’administration fiscale.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]