Comment récupérer votre argent sur une assurance vie ?

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 05 février 2022

Cassons tout de suite un mythe sur l’assurance-vie : votre argent n’y est jamais bloqué ! La plupart des français pensent, à tort, être obligé d’y laisser leur épargne pendant au moins 8 ans. En réalité, plusieurs choix s’offrent à vous : le rachat partiel, le rachat total ou encore la rente viagère. Le tout est de bien connaître les conséquences de ces 3 options. Tour d’horizon sur les conséquences et nos conseils pour éviter des désagréments facile à anticiper !

Récupérer l’argent n’importe quand grâce aux rachats

Le rachat en assurance vie n’est que le terme consacré pour effectuer un retrait de cette dernière. Il existe deux types de retrait avec des conséquences bien distinctes.

Le retrait partiel

Le retrait partiel vous permet de retirer une partie du montant de votre assurance-vie. Le capital restant continue à générer des intérêts. Vous pouvez en faire la demande n’importe quand au cours de la vie de votre contrat. Le retrait partiel a plusieurs conséquences intéressantes :

Le retrait total

Le retrait total vous permet de retirer tout l’argent de votre contrat. Comme avec le rachat partiel, vous pouvez en faire la demande n’importe quand au cours de la vie du contrat. Cependant, plusieurs conséquences sont à prendre en compte avant de se lancer :

Récupérer votre argent sous forme de rente : la bonne idée ?

La sortie en rente consiste à demander à votre assureur de vous verser un revenu régulier en échange de votre épargne accumulée sur votre contrat. Le montant de la rente dépendra de 3 facteurs : le montant sur votre contrat, votre âge et votre espérance de vie.

Pour nous, la sortie en rente est à éviter :

L’avance : un service intéressant proposé par les assureurs

Les assureurs peuvent vous faire des avances sur votre capital. En contrepartie d’un taux d’intérêt faible, vous pouvez empruntez jusqu’à 60% de votre capital. Ainsi, vous évitez de casser l’antériorité fiscale de votre contrat s’il a plus de 8 ans, l’imposition sur les plus-values de vos gains générés (votre TMI + 17,2% !) et continuez à faire fructifier votre capital. Si vous faites 2 à 3% de rendement par an, un prêt à 1% est rentable ! Attention à bien regarder vos frais de gestion avant tout de même !

2 commentaires
Moors, le 27 April 2022

J ai envoyé en courrier pour arrêter et récupérer mon argent mais je n ai pas eu de reponse

Répondre
Notre expert
Benoît Fruchard, le 2 May 2022

Bonjour,
Avez-vous essayé de joindre par téléphone votre assureur ?
Benoît

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez [email protected]