Optimisation fiscale : définition et comment en profiter

Expert
Par Benoît Fruchard
Mis à jour le 04 novembre 2022

À la différence de l’évasion fiscale, l’optimisation fiscale est tout à fait légale. En effet, il s’agit de réduire vos impôts grâce aux différents dispositifs mis en place par l’État. Ils peuvent être immobiliers, financiers ou juridiques et s’adressent aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. Ces dispositifs de défiscalisations sont aussi appelés « niches fiscales ». Suivez nous, on vous explique comment profiter de ces différents leviers pour alléger vos impôts !

Qu’est-ce que l’optimisation fiscale ?

Comme vous le savez, vous êtes taxés sur vos revenus professionnels, sur votre patrimoine immobilier, mais aussi financier. Ainsi vous pouvez être redevable de l’impôt sur le revenu (IR), de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), de la taxe foncière, des droits de succession, de l’impôt sur les sociétés (IS)…

Alors pour inciter les contribuables à investir, l’État a mis en place des dispositifs de défiscalisation afin de réduire le poids des impôts. Bien entendu, il convient de respecter les conditions imposées par les différents dispositifs pour bénéficier des avantages.

Comment fonctionne l’optimisation fiscale ?

L’optimisation fiscale consiste donc à utiliser les différents leviers existants afin de réduire votre imposition. Ainsi, vous avez le choix entre plusieurs options qui dépendront de votre situation patrimoniale. En effet, vous pouvez opter pour des investissements qui viennent diminuer votre impôt, qui génèrent des réductions d’impôt ou encore qui ouvrent droit à un crédit d’impôt.

Avant de vous présenter les différents dispositifs, rappelons la différence entre ces différents leviers :

La plupart des dispositifs sont néanmoins soumis au plafonnement des niches fiscales de 10 000 € par an !

Mais voyons tout de suite comment recourir à l’optimisation fiscale en toute légalité !

Optimisation fiscale et immobilier : quels sont les dispositifs ?

Afin d’inciter l’investissement immobilier, la rénovation, la construction, la mise en location… L’État a mis en place des dispositifs de défiscalisation immobilière. Généralement, ils ouvrent le droit à des réductions d’impôts sous conditions.

Ainsi parmi les dispositifs les plus connus, on retrouve :

Vous pouvez bénéficier de ces dispositifs de défiscalisation en achetant des parts de SCPI dites fiscales. Ainsi vous profitez des avantages de l’optimisation fiscale sans les contraintes de la gestion immobilière.

Optimisation fiscale et placements financiers : quels leviers utilisés ?

L’optimisation fiscale est aussi possible grâce aux placements financiers. En effet, pour encourager l’économie et l’investissement, l’état vous octroie des réductions d’impôts.

Concrètement, vous investissez dans des entreprises innovantes ou de productions, et vous bénéficiez en contrepartie d’une diminution d’impôt.

Ainsi, plusieurs leviers existent afin d’optimiser votre fiscalité, à savoir :

Comment optimiser fiscalement son IFI ?

L’optimisation fiscale ne se limite pas aux investissements pour obtenir des réductions d’impôts. En effet, vous pouvez utiliser des leviers juridiques afin d’optimiser votre IFI (impôt sur la fortune immobilière). Pour rappel, les contribuables dont le patrimoine immobilier atteint une valeur de 1,3 million sont fortement taxés. Alors pour réduire cet impôt, plusieurs solutions s’offrent à vous :

Comment optimiser fiscalement les droits à la succession ?

L’optimisation fiscale concerne aussi les droits de succession ! En effet, en fonction des héritiers et du degré de parenté, les biens et actifs peuvent faire l’objet d’une taxation pouvant atteindre les 60%. Alors pour diminuer cette pression fiscale, vous pouvez opter pour les solutions suivantes :

En résumé, pour profiter pleinement de l’optimisation fiscale des droits de succession, il convient d’anticiper la transmission de votre patrimoine.

Comment optimiser fiscalement son entreprise ?

L’optimisation fiscale n’est pas réservée aux particuliers, il est possible de défiscaliser son entreprise grâce à de nombreux dispositifs, à savoir :

Toutefois, notez que ces dispositifs sont soumis à condition et qu’il convient de vérifier leur pertinence fiscale pour votre entreprise.

Comment élaborer une stratégie d’optimisation fiscale ? 

L’optimisation fiscale ne se fait pas au hasard ! Vous devez avant tout faire le point sur votre situation personnelle (familiale et financière) et vos objectifs futurs.

Ainsi, il est conseillé de réaliser un bilan patrimonial. En effet, avec l’aide d’un professionnel de la gestion de patrimoine, vous faites l’inventaire de vos biens immobiliers, financiers, et de vos charges. Ainsi vous mettez en lumière votre situation et vous pouvez opter pour les dispositifs fiscaux pertinents en adéquation avec vos objectifs.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
L'e-mail est requis. Si vous ne voulez pas le donner, écrivez nonmerci[email protected]